Magazine Culture

J’ai testé pour vous… le yoga

Publié le 11 juillet 2017 par Polinacide @polinacide

J’ai testé pour vous… le yogaComme on le dit souvent, « y a que les cons qui ne changent pas d’avis ». J’en ai encore fait l’expérience récemment après m’être inscrite à un cours … de yoga. Paradoxal quand on sait à quel point les gens qui pratiquent cette discipline m’ont toujours agacé par leur zen attitude à toute épreuve, ou leur facilité à voir le côté positif de chaque chose. Tel Balou à qui il en faut peu pour être heureux. Non mais sérieux quoi ?

Après moult hésitations, j’ai décidé de découvrir par moi-même si le yoga allait vraiment changer ma vie comme l’affirment souvent ses adeptes. Et bien le coup d’oeil valait le détour. Passée la porte d’entrée, l’impression immédiate d’avoir rejoint le monde des bisounours pieds nus en legging, tous souriants et heureux d’être là, le corps détendu et l’esprit en pleine conscience. Frais comme des gardons et prêts à suer dans une salle déjà bien chauffée par la canicule que l’on s’est tapée à Paris ce mois-ci. J’en suis presque jalouse. Il est samedi 10 heures du matin : ça se voit qu’ils ne se sont pas pris de cuite la veille (comme certaines). Hum. Bref, le cours commence. Franchement c’est physique. Les positions s’enchainent très vite, le temps de se familiariser sans pouffer de rire avec leurs appellations : cobra, samasthiti, chien tête en haut, chien tête en bas… On se demanderait presque où sont passées les croquettes ! Ca rigole pas : surtout quand tout ce joyeux monde sort un « OOOOOooooooooooooohmmmmmm » en choeur sans se demander de quoi ils ont l’air à cet instant précis.

Verdict après une heure et demi de cours : j’ai transpiré comme jamais, mes jambes ne me portent plus et impossible de retirer mes fringues de sport tant elles me collent à la peau. Pourtant j’ai l’impression que mon corps me remercie. Etrange. J’ai même ressenti certains muscles dont je ne soupçonnais pas l’existence, c’est dire. L’esprit léger, la tête vidée, les effets bénéfiques du yoga se sont ensuite prolongés pendant plusieurs jours, me rendant fort « peace » lors d’une semaine de boulot pourtant bien chargée ! De quoi donner l’envie d’y retourner pour faire durer l’esprit « Namasté ».

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Polinacide 1010 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine