Magazine Cinéma

[Interview] Les As de la Jungle : le réalisateur David Alaux se confie

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Interview] Les As de la Jungle : le réalisateur David Alaux se confie

Partager la publication "[Interview] Les As de la Jungle : le réalisateur David Alaux se confie"

Alors que Les As de la Jungle s’apprête à faire son entrée sur le grand écran, David Alaux, son réalisateur, nous a accueillis dans les locaux du studio toulousain TAT productions. Merci à eux pour leur temps et leur accueil.

Bonjour, tout d’abord, pouvez-vous vous présenter, ainsi que le studio ?
Alors, je suis David Alaux réalisateur et avec Eric et Jean-François Tosti (de vieux amis), je co-scénarise Les As de la Jungle. J’ai été un membre fondateur du studio TAT productions en 2000. Nous avons d’abord commencé par des courts-métrages et des publicités en animation. En 2006, nous avons réalisé Spike, un film de Noël qui nous fit un peu sortir de l’ombre. À l’époque, nous étions établis au Grand Rond et nous n’avions qu’une seule équipe de 20 personnes. Aujourd’hui, on est en plein centre-ville et nous avons considérablement grandi, en grande partie pour les besoins de la série Les As de la Jungle.

Justement, parlez-nous de la série, en quoi consiste –elle ?
Il s’agissait d’abord d’un court-métrage, Opération Banquise. On ensuite enchaîné avec un format télévisé qui a plutôt bien fonctionné. On a été nominé quatre fois aux Emmys, la première fois pour Spike 2 et on a fini par en remporter un en 2015, pour la série. L’an dernier, on a perdu face aux studios Ghibli, donc bon, ça va ha ha. On y découvre l’histoire de Maurice, un pingouin se prenant pour un tigre et ayant monté une équipe d’animaux pour défendre leur jungle natale. On a en tout 104 épisodes répartis sur deux saisons. On envisage sérieusement de faire une nouvelle saison, après le film, d’ailleurs.

Parlons du film alors, qu’apporte-t-il à tout cela ?
Déjà, on a atteint l’objectif qu’on s’était fixé il y a dix-sept ans, à savoir faire un long métrage d’animation ! On a introduit de nouveaux personnages, un nouveau méchant, on se focalise sur les origines surprenantes de Maurice et sur une première équipe de justiciers. On y a mis tout ce qu’on avait, tout notre budget et nos idées. Pour l’instant, les avant-premières se sont bien passées, que ce soit à Toulouse, Annecy (au festival du cinéma d’animation) ou au Grand Rex de Paris. Le public a toujours été réceptif, c’est rassurant. On espère que ça sera la même chose le 25 juillet !

Avez-vous eu des influences particulières sur le long-métrage ?
Hum, il y en a plein : Indiana Jones, tous les films d’aventure et le cinéma des années 80 sont pas mal référencés. Par contre, inutile de nous comparer avec Madagascar. Notre univers est vide de toute présence humaine, ça pourrait très bien être une autre planète avec des animaux qui parlent ! J’aime à penser que nous avons notre originalité propre.

Des projets futurs ?
Oui, trois longs-métrages : Terra Willy, un récit initiatique orienté SF est pré-production. Julien Fournet, un collègue, travaille sur une histoire de fantasy avec une héroïne, Les Aventures de Pil. Pour ma part, je suis en train de plancher sur une relecture du mythe des Argonautes.

[Interview] Les As de la Jungle : le réalisateur David Alaux se confie

[Interview] Les As de la Jungle : le réalisateur David Alaux se confie

Crédits photos : © TAT productions, SND – Groupe M6, France 3 Cinéma, Master Films 2017 (37)

La chaine YouTube de TAT 

Le site internet

La page Facebook 

@ Propos recueillis par Sacha Lopez


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines