Magazine Culture

L’amie prodigieuse : enfance, adolescence d’Elena Ferrante

Par Sissi De Beauregard @SissiBeauregard

L’amie prodigieuse : enfance, adolescence d’Elena Ferrante

L-amie-prodigieuse tome un

" data-orig-size="400,666" sizes="(max-width: 350px) 100vw, 350px" data-image-title="L-amie-prodigieuse" data-orig-file="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-prodigieuse.jpg?w=350&h;=583" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":"","orientation":"0"}" width="350" data-medium-file="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-prodigieuse.jpg?w=350&h;=583?w=180" data-permalink="https://marielitenpyjama.com/2017/08/11/lamie-prodigieuse-enfance-adolescence-delena-ferrante/l-amie-prodigieuse/#main" alt="L-amie-prodigieuse tome un" height="583" srcset="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-prodigieuse.jpg?w=350&h;=583 350w, https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-prodigieuse.jpg?w=90&h;=150 90w, https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-prodigieuse.jpg?w=180&h;=300 180w, https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-prodigieuse.jpg 400w" class="aligncenter wp-image-5025" data-large-file="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-prodigieuse.jpg?w=350&h;=583?w=400" />

« Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout : et nous grandissions avec l’obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile. »

L’amie prodigieuse : présentation par l’éditeur

Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition. Formidable voyage dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse.

L’amie prodigieuse : mon avis

L’amie prodigieuse : enfance, adolescence d’Elena Ferrante

l-amie-prodigieuse_tome1_ferrante

" data-orig-size="3024,3024" sizes="(max-width: 284px) 100vw, 284px" data-image-title="l-amie-prodigieuse_tome1_ferrante" data-orig-file="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-progieuse_tome1_ferrante.jpg?w=284&h;=284" data-image-meta="{"aperture":"1.8","credit":"","camera":"iPhone 7","caption":"","created_timestamp":"1502470464","copyright":"","focal_length":"3.99","iso":"25","shutter_speed":"0.01","title":"","orientation":"1"}" width="284" data-medium-file="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-progieuse_tome1_ferrante.jpg?w=284&h;=284?w=300" data-permalink="https://marielitenpyjama.com/2017/08/11/lamie-prodigieuse-enfance-adolescence-delena-ferrante/l-amie-progieuse_tome1_ferrante/#main" alt="l-amie-prodigieuse_tome1_ferrante" height="284" srcset="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-progieuse_tome1_ferrante.jpg?w=284&h;=284 284w, https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-progieuse_tome1_ferrante.jpg?w=568&h;=568 568w, https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-progieuse_tome1_ferrante.jpg?w=150&h;=150 150w, https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-progieuse_tome1_ferrante.jpg?w=300&h;=300 300w" class=" wp-image-5027 alignright" data-large-file="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2017/08/l-amie-progieuse_tome1_ferrante.jpg?w=284&h;=284?w=610" />L’amie prodigieuse est une saga dont on a beaucoup parlé depuis deux ou trois ans, notamment début 2017 à cause de la sortie très attendue du troisième tome.

Comme tous les romans qui défrayent la chronique, je fais attention à ne pas trop m’emballer, parce que je suis du genre à me dire « ce-livre-va-être-le-livre-de-ma-vie-complètement-trop-génial-et-en-plus-il-se-passe-en-italie » et à finir en mode « ouais-bof-tout-ça-pour-ça-puisque-c-est-ça-j’arrête-la-mozarella » (cf. mon avis sur La Tresse).

J’avais donc de hautes attentes en ce qui concernait les aventures d’Elena et Lila et pourtant j’ai juste adoré ce roman. L’amie prodigieuse est le genre d’histoire avec un vrai souffle romanesque, que ce soit dans les personnages, leur histoire où l’univers dans lequel ils évoluent.

Elena Ferrante est douée sur tous les plans. Elle a créé des héroïnes complexes, loin d’être parfaites mais auxquelles on s’attache et dont on arrive à comprendre les désirs, l’inconstance et les faiblesses. Dès le début de l’Amie Prodigieuse, le lecteur se retrouve plongé dans l’Italie en pleine ébullition de l’après guerre. Les traditions ont la dent dure dans les quartiers pauvres de Naples où envoyer une fille à l’école plutôt que de la faire travailler aux tâches ménagères n’est que perte de temps et d’argent. La mafia et les petits trafiquants rôdent dans le quartier. Il y a quelque chose de l’atmosphère du Parrain (le film) dans ce Naples explosif, si bien décrit par Elena Ferrante. Lila, la plus intelligente des deux héroïnes n’aura pas la chance de faire des études, contrairement à Elena, pourtant bien moins brillante que son amie. On ne peut que se passionner pour l’amitié chaotique de Lila et d’Elena qui résistera au fil des pages et du temps aux petites et grandes trahisons, à la jalousie, la différence, et aux pièges du destin. 

L’auteure a une très belle plume, fluide et imagée qui a su me plonger immédiatement dans son histoire. Elle nous parle avec finesse de la vie, de l’amitié, de la famille et du passage de l’enfance à l’adolescence. 

Comme j’ai lu les trois premiers tomes (il y en aura, je crois, cinq au total et le quatrième n’est pas encore sorti) et que je ne suis pas sûre de faire un article par tome, je vous recommande aussi très chaleureusement le deuxième (L’amie Prodigieuse II: le nouveau nom, jeunesse) si le premier vous plaît. Il raconte le début de la vie adulte de Lila et d’Elena. J’ai un peu moins accroché au troisième (L’amie Prodigieuse III : celle qui fuit et celle qui reste, époque intermédiaire) où l’aspect politique et historique de la période est beaucoup plus présent au détriment de l’histoire elle-même. Cela dit, je suis très impatiente de lire le prochain tome.

À lire absolument si vous aimez les grandes sagas à l’italienne les personnages hauts en couleurs, les histoires se déroulant sur une longue période ou se situant dans un contexte historique récent. Moi, j’ai adoré !

L’amie prodigieuse : enfance, adolescence d’Elena Ferrante

L’amie prodigieuse : enfance, adolescence d’Elena Ferrante

Note 6 sur 6 – Coup de coeur

" data-orig-size="643,111" sizes="(max-width: 238px) 100vw, 238px" data-image-title="Note 6 sur 6 – Coup de coeur" data-orig-file="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2013/12/note-6-sur-6-coup-de-coeur.png?w=238&h;=41" data-image-meta="{"aperture":"0","credit":"","camera":"","caption":"","created_timestamp":"0","copyright":"","focal_length":"0","iso":"0","shutter_speed":"0","title":""}" width="238" data-medium-file="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2013/12/note-6-sur-6-coup-de-coeur.png?w=238&h;=41?w=300" data-permalink="https://marielitenpyjama.com/2013/12/12/tres-chere-sadie-de-sophie-kinsella-un-petit-bijou-comme-dhabitude/note-6-sur-6-coup-de-coeur/#main" alt="" height="41" srcset="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2013/12/note-6-sur-6-coup-de-coeur.png?w=238&h;=41 238w, https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2013/12/note-6-sur-6-coup-de-coeur.png?w=476&h;=82 476w, https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2013/12/note-6-sur-6-coup-de-coeur.png?w=150&h;=26 150w, https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2013/12/note-6-sur-6-coup-de-coeur.png?w=300&h;=52 300w" class=" wp-image-877" data-large-file="https://sissidebeauregard.files.wordpress.com/2013/12/note-6-sur-6-coup-de-coeur.png?w=238&h;=41?w=610" />

Ma note : 6 sur 6 (Coup de foudre)

Pour plus de lectures en pyjama, rendez-vous sur :

Facebook  / Twitter / Instagram / Youtube

Auteur : Elena FerrantePremière date de parution : 30 octobre 2014Langue d’origine : ItalienPays d’origine : ItalieÉditeur original : GallimardNb de pages : 400 pagesPrix poche : 8,20€ Publicités

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sissi De Beauregard 4162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines