Magazine Culture

La (belle) session acoustique du samedi #147 : Linkin Park

Publié le 19 août 2017 par Swann
Linkin Park - Un peu moins d'un mois après la disparition de Chester Bennington, on est tombé sur une version de " Crawling " qui donne des frissons.

C'était le 24 juillet dernier. Alors que la nuit commençait à tomber, on apprit le décès du leader et chanteur de Linkin Park. Nous avons tous été tristes par cette nouvelle, que l'on soit fan de longue date, nouveau fan, ancien fan de ce groupe, qui a forgé notre culture musicale adolescente. Depuis cette disparition, pas une semaine ne se passe sans que je réécoute un des albums de Linkin Park, afin de se refaire un revival adolescent. Et cette semaine, alors que je surfais sur l'Internet, je suis tombé sur l'un des derniers concerts des Américains, au festival belge Rock Werchter. Le groupe s'y était produit le samedi 1er juillet et sur leur compte Instagram, ils partageaient leur joie de s'y être produit.

Souriant comme jamais, Chester Benningon y avait interprété une version acoustique du tube de l'année 2001 , " Crawling ", en version piano - voix. Frissons et larmes nous viennent instantanément à l'écoute de cette version. Irrémédiablement, on est ému et on regrette la disparition de Chester. Les paroles du titre, la voix de Chester, la parfaite communion avec le public. On se dit, même si certains d'entre nous s'étions éloignés de leur musique (devenue moins rock et plus electro-pop), que Linkin Park va nous manquer. À l'image de notre meilleur-e ami-e d'enfance qui aurait disparu, on est touché et ce vide sera difficile à combler dans nos cœurs, car Linkin Park fait partie, quoi qu'il en soit, d'une partie de notre vie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Swann 69676 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte