Magazine Culture

On the road

Par Blackout @blackoutedition
20 août On the road Août brûlant Dégagé sur un coup de chien Le soleil tabasse ma tronche Le bitume brûle mes grolles Les lanières de mon sac Bourré d'inutile Me scient les épaules Parti pour nulle part Plein sud Avec trois sous dans ma poche Que je vais me faire kidnapper À la première nuit sans lune Pause café obligatoire Fusillade d'yeux brillants Qui c'est cet inconnu ? Oublié exprès mon portable Dernier cordon ombilical Avec la société Peut m'appeler cette chienne Je n'existe plus.

Lire le texte d'hier

Tweeter

Suivre @blackoutedition

road

© Black-out


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blackout 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines