Magazine Culture

Le dekmantel festival 2017 en 10 tracks

Publié le 25 août 2017 par Le Limonadier @LeLimonadier
LE DEKMANTEL FESTIVAL 2017 EN 10 TRACKS

Le désormais incontournable Dekmantel Festival d'Amsterdam n'a vraiment plus rien à prouver en matière d'organisation millimétrée et de programmation léchée. Nous avons participé à cette édition 2017, du jeudi 3 au dimanche 6 août, et avons vécu l'expérience à 100% : que ce soit les premiers jours avec les concerts situés en plein coeur de la ville, ainsi que le week-end dans le bois d'Amsterdam. On vous raconte cette belle édition en 10 tracks et moments forts qui nous ont marqués !

DAY ONE - TRACK ONE

Idris Ackamoor & The Pyramids - " We Be All Africans " - Concert - Bimhuis

C'est dans le Bimhuis, la salle de concert de jazz d'Amsterdam que nous sommes entrés en matière avec le groupe Idris Ackamoor & The Pyramids, et son univers loufoque, son énergie débordante. Dès le début du concert, les musiciens se promènent dans la salle pour nous plonger dans une ambiance afro-dépaysante. C'est en petit comité dans cette salle à l'acoustique parfaite que nous fondrons sur la track " We be all africans " avec Idris le chanteur déguisé en pharaon, et son équipe de musicien soudée derrière lui. Une belle découverte, un beau voyage.

DAY ONE - TRACK TWO

Marcos Valle - " Estrelar " - Concert - Muziekgebouw

On se dirige vers la salle principale de Muziekgebouw aka la philharmonie d'Amsterdam où se tiendra le concert du plus tout jeune mais tout de même en forme Marcos Valle, en tournée dans toute l'Europe cet été. Pendant 1 heure, on est transporté au Brésil avec Marcos à la voix et au clavier. Accompagnée de sa femme et de ses musiciens, Marcos nous prend par la main et nous fait voyager sans bouger. Tout le monde chantera à l'unisson quand retentira la célèbre track " Estrelar ".

DAY TWO - TRACK 3 - MAIN STAGE

Omar S - " Thank you for letting be myself "

Arrivés sur les lieux du bois d'Amsterdam le vendredi, c'est Omar S qui nous reçoit sur la scène principale protégée du soleil par une immense ombrelle. Le dj booth surplombant la scène nous laisse entrevoir Omar S avec son bob vicé sur la tête et nous droppant comme morceau d'accueil son ultime " Thank you for letting be myself'. On est bien content d'être là avec tous nos nouveaux copains. Ça commence bien donc, et on se jette littéralement dans la foule en dansant ! What an Intro 😉

DAY TWO - TRACK 4 - BOILER ROOM STAGE

MASTERS AT WORK - " THE HA DANCE "

Pas de Dekmantel sans passage obligatoire à la scène Boiler Room, bien connue des fans du festival mais également de son public fidèle. Qui n'a jamais vu des vidéos sur youtube des prestations de djs internationaux pour boiler sous le tunnel d'acier ? Et on pourra désormais dire " on y était " et à notre arrivée dans cette stage, c'est la belle et tant attendue PEGGY GOU qui s'y colle avec en track d'intro ce banger que les vogueurs connaissent si bien " The HA DANCE " ... Parfait pour se mettre en jambe ! Vogue it to the old way... Manquait plus que les vogueurs mais bon on peut pas tout avoir 😉

DAY TWO - TRACK 5 - SELECTORS STAGE - RED GREG B2B GE-OLOGY

JOE COLEMAN - " GET IT OFF THE GROUND "

Un peu de funky et groovy vibes du côté de la selector stage avec le meilleur B2B du festival entre GE-OLOGY et RED GREG. Deux vrais selectors pour 3h de mix non stop, et on peut vous dire qu'on en a vu beaucoup accroché à leur shazam... Il faut dire que RED GREG est un excellent digger et dj et que cette fusion avec ge-ology ne pouvait s'annoncer que grandiose. On a pas été déçus 😉

DAY TWO - TRACKS 6 - MAIN STAGE

Floorplan a.k.a Robert Hood - " Never grow old "

Clôture de cette première journée dans la forêt avec le grand Robert Hood qu'on n'aura pas lâcher du début jusqu'à la fin de son set live hybride. De la house, à l'acid en passant par la techno, Robert nous a pris par la main sur la main stage dès 21h30 jusqu'à 23h et c'était beaucoup trop court tellement c'était high level. Une technique imparable, une rapidité d'enchainement sans précédent et une sélection transcendantale voilà ce qu'on a pensé de Robert et vu l'ambiance et la gueule des gens on a pas été les seuls ! Robert on t'aime jusqu'à l'infini et au delà. Voilà !

DAY 3 - GAYPRIDE

Bon on a pas succombé à l'appel de la Gaypride du samedi :/ Du coup c'est un peu la feuille blanche... Par contre, on en profite pour vous glisser gentiment que la gaypride à Amsterdam c'est quelque chose de grandiose. A faire au moins une fois dans sa vie ou tous les ans si vous pouvez... Y'a pas à dire, on a beaucoup de choses à apprendre de la Hollande !

DAY 4 - TRACK 7 & 8

KARIZMA - " Work it out "

Oscar Sulley & The Uhuru Dance Band - " Bukom Mashie " (JKriv Edit)

On a réellement kiffé le set de Masters at Work contrairement à ce qu'on a pu lire sur les réseaux sociaux. Techniquement, il n'y a rien à dire si ce n'est qu'ils sont toujours aussi bons. Vous trouvez facile vous de mixer 3, 4 tracks en même temps ? Si oui, on veut bien vous y voir ! Alors, ok peut être que la selection manquait de mordant et sans réelles surprises mais pour nous le contrat a été respecté ! Touchez pas à nos maîtres, on mord !

DAY 4 - TRACK 9 - HELENA HAUFF - GREENHOUSE

Helena Hauff - " Hiemal Quietus "

L'amour et la violence ! La reine Helena Hauff a fait trembler la scène de la Greenhouse du sol au plafond. La salle était pleine à craquer, le sol vibrait, elle était totalement belle et déchaînée et n'est pas descendue sous les 160 BPM. Ca c'est une femme qui sait se faire respecter. On a pris pas mal d'uppercuts dans la gueule mais on a aimé ça.

DAY 4 - TRACK 10 - CLOSING MAIN STAGE - ANTAL & HUNEE

Clôture du dimanche soir avec Antal B2B Hunee devant une foule en délire, venue vivre avec amour et passion ses dernières heures de festivités. C'était la totale ode à la joie, en témoigne cette pépite signée Marlena Shaw, à la voix suave et sexy ! La croisière Dekmantel s'est assurément bien amusée encore une fois cette année.

Keep going DEKMANTEL and see you next year <3


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Limonadier 20017 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines