Magazine Bourse

Comment diversifier son portefeuille pour se prévenir des risques de marché ? (20/20)

Publié le 31 août 2017 par Chroom

Je pense que la théorie des marchés efficients comporte certains traits de vérité. C’est peut-être juste une question de timing. Oui le marché est efficient, mais sur le long terme. A court et moyen terme il est parasité par la psychologie des foules et par les stratégies d’investissement à la mode.

Les ETFs n’ont par ailleurs pas que du mauvais. Typiquement ils peuvent être très utiles pour un investisseur débutant qui veut se familiariser avec la bourse et qui n’a pas suffisamment de moyens pour diversifier son portefeuille. Dans le même ordre d’idée, ils remplissent parfaitement leur rôle dans un plus grand portefeuille pour prendre des positions minoritaires sur un segment de marché. Ils permettent donc d’avoir une bonne diversification sans trop se casser la tête, même avec des montants relativement modestes.

Si vous êtes intéressé par les ETFs je vous suggère le cours de Celtinvest pour diversifier ses investissements sur les marchés US. En utilisant le code de réduction "dividendes" vous avez droit à 90 € de rabais.

Je reste convaincu que dans un gros portefeuille, celui qui aime prendre des risques calculés et qui sait choisir ses titres en fonction des critères intrinsèques de la société, du marché et de sa propre personnalité peut faire mieux que de suivre les indices. Le cours de Celtinvest donne d'ailleurs aussi des pistes pour choisir directement ses sociétés.

Encore un tout dernier point concernant les ETFs. Sachez que la plupart d'entre eux prêtent les titres qu'ils gèrent à d'autres institutionnels pour permettre la vente à découvert. C'est même devenu un business énorme et c'est d'ailleurs pour cette raison que leurs frais de gestion sont si bas. Ceci étant dit tout ceci n'est pas dénué de risques. Si l'emprunteur n'est plus capable d'honorer sa créance, ça peut faire bobo... Certains n'hésitent pas même à dire que le prêt de titres représentent les prochaines subprimes. Blackrock qui est derrière les ishares a les reins très solides mais il faut néanmoins être conscient de ce risque. Donc, comme déjà dit ci-dessus les ETFs vont bien pour constituer une position minoritaire de portefeuille, mais il faudrait éviter de n'avoir recours qu'à eux. Enfin de compte il convient de les considérer comme une classe d'actifs à part entière et qu'il est donc nécessaire de diversifier avec d'autres types de placements.

Voilà qui clôture cette longue série d'articles. Merci pour votre fidélité.

Sources :

https://portfoliocharts.com/
http://independenttrader.org/permanent-portfolio-models-and-their-long-term-roi.html
https://www.portfoliovisualizer.com/backtest-portfolio

CHAPTER 8 – THE MARC FABER PORTFOLIO

https://extradash.com/en/strategies/models/5/faber-tactical-asset-allocation/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chroom 354 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte