Magazine Conso

La fin de mame baby

Publié le 31 août 2017 par Lorraine De Chezlo
LA FIN DE MAME BABYde Gaël Octavia
Roman - 160 pages
Editions Continents Noirs Gallimard - août 2017
Mariette, une vieille femme vivant seule, est aidée par des jeunes filles qui se succèdent à son domicile. C'est Aline à présent, une Noire comme Mariette. Avant elle il y eut Suzanne, la "petite Blanche". Dans le Quartier, tout le monde se souvient de Mame Baby, de leur enfance avec Mariette, puis de leur séparation. Aline aussi. Elle habitait le Quartier auparavant, avant de le quitter tragiquement et d'y revenir...
Ce roman est singulier par son atmosphère, son mystère, sa pudeur et sa poésie. De prime abord assez flou, peu enthousiasmant, il révèle peu à peu une petite musique étrange et une progression qui capte l'attention du lecteur. Mariette et Mame Baby sont à la fois proches et très différentes. Le récit de Mariette revient sur le passé, leurs vies se sont séparées, Mariette croyant au salut par le mariage avec un homme qui la délaisse, avec un fils ingérable qu'elle surcouve et une fille dont elle prononce à peine le prénom. Quant à Mame Baby, elle a longtemps été l'espoir des femmes de tout le Quartier (alors que le lieu du roman n'est pas nommé, on apprend bien loin que Le Quartier n'est pas si loin de Paris quand on aurait aussi bien pu envisager l'histoire sous d'autres lointaines latitudes), elle a été brillante, élève de l'ENS Ulm, sage fille de pasteur, mais se refusant toujours à être mère. Extrait :"Pendant que Mame Baby brillait à l'Ecole normale supérieure, Mariette cherchait à se marier. Elle croyait que se marier était dans l'ordre des choses. C'état ce qu'on lui avait appris. Sans doute avait-on souligné que, dans la vie, on était la fille de quelqu'un puis la femme de quelqu'un, parce qu'il y avait deux mots pour désigner le garçon et le fils, mais un seul pour la fille, de même que deux mots distinguaient l'homme et le mari tandis que la femme n'en avait qu'un. On avait dû lui donner ce prétexte lexical et elle avait dû s'en contenter, erreur que Mame Baby n'aurait jamais commise, par exemple." On veut comprendre se qui les a menées de l'admiration et la solidarité à la rupture.Gaël Octavia aborde avec inspiration l'amitié féminine, et aussi les difficultés, les écueils, les ombres qui s'immiscent dans les relations mère-fille, les maternités en souffrance, les libertés et les différentes façons d'être femme, hier comme aujourd'hui. ______[merci à Babélio] Le blog de l'auteure - En mots et en images
La fin de Mame Baby par Gaël OctaviaLa fin de Mame BabyLa fin de Mame BabyGaël Octaviatous les livres sur Babelio.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines