Magazine Cinéma

Les anges de l’apocalypse (2004) ★★★★☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
LES ANGES DE L’APOCALYPSE (2004) ★★★★☆

Synopsis : Un secret enfoui depuis des siècles, convoité par une force que rien ne semble pouvoir arrêter... à part peut-être Niemans et son nouvel assistant...

Origine du film : France
Réalisateur : Olivier Dahan
Scénariste : Luc Besson
Acteurs : Jean Reno, Benoit Magimel, Christopher Lee, Camille Natta, Serge Riaboukine, Gabrielle Lazure, Augustin Legrand, Johnny Hallyday
Musique : Colin Towns
Genre : Action, Mystère, Policier
Durée : 1 heure et 37 minutes
Date de sortie : 18 février 2004 (France)
Année de production : 2004
Sociétés de production : Studio Légende, EuropaCorp, TF1 Films Production, Filmauro, Epica Ltd., Canal+v
Distribué par : EuropaCorp. Distribution
Titre original : Les Rivières Pourpres 2 - Les Anges de l'Apocalypse
Notre note : ★★★★☆

Notre commentaire : " Les Rivières Pourpres 2 - Les Anges de l'Apocalypse " est un thriller d'action français datant de 2004, réalisé par Olivier Dahan, à qui l'on doit également " Grace de Monaco " (2014). Le scénario est signé de Luc Besson, à qui l'on doit également le script de " Lockout " (2012). Ce film est une suite de " Les Rivières Pourpres " (2000). Les acteurs principaux sont Jean Reno, qu'on a pu voir dans " Alex Cross " (2012), Benoît Magimel, qu'on a pu voir dans " Forces Spéciales " (2011), et Camille Natta, qu'on a pu voir dans " Nina " (2016). À noter la participation de Christopher Lee, qu'on a pu voir incarner le personnage de Saruman dans la trilogie du Seigneur des Anneaux (2001-2003), de Johnny Hallyday, qu'on a pu voir dans " Vengeance " (2009), et de Cyril Raffaelli, qu'on a pu voir dans " Retour en Enfer " (2007).

L'histoire proposée par " Les Anges de l'Apocalypse " nous invite à suivre une nouvelle fois le commissaire Niemans dans une enquête où des phénomènes étranges, sous couvert de religion, ont lieu. Ses investigations vont lui faire croiser la route du capitaine Reda (Benoît Magimel), un de ses anciens élèves à l'école de Police. Ils vont joindre leurs efforts pour démasquer ceux qui cachent cette quête du tombeau de Lothaire II, situé dans le dédale des galeries de la ligne Maginot. Pour les aider, ils auront le soutien de Marie (Camille Natta), une jeune policière spécialisée dans les affaires religieuses.

Bien que présentée comme une suite, ce métrage n'a pas de lien direct avec le film précédent réalisé par Mathieu Kassovitz en 2000. En outre, le précédent métrage était basé sur le roman éponyme de Jean-Christophe Grangé. Dans le cas présent, c'est un scénario original. Le seul rescapé de l'aventure précédente est Jean Reno qui reprend son rôle. Le point commun serait la trame religieuse qu'on retrouve dans les deux films.De notre point de vue, " Les Anges de l'Apocalypse " propose une histoire, une intrigue, un rythme, et des scènes d'action beaucoup plus intenses que pour " Les Rivières Pourpres ".

L'intrigue tourne autour de la quête d'un trésor ayant appartenu à Lothaire II. Trésor qui aurait été enfoui dans le tombeau de ce dernier. Durant une bonne partie du film, on se demande qui est donc ce moine surpuissant, se déplaçant comme un Yamakasi, échappant systématiquement à la police, et éliminant tous les témoins gênants de cette affaire. Les confrontations permettant d'ailleurs d'offrir de très bonnes scènes d'action, quelques fusillades, ainsi que des combats à mains nues. " Les Anges de l'Apocalypse " propose un bon équilibre entre ses scènes d'action et les parties dédiées aux investigations, interrogatoires, etc.

Jean Reno offre une continuité dans son personnage, mais sa collaboration avec Benoît Magimel, fonctionne mieux à l'écran qu'avec Vincent Cassel. Il y a une relation de respect, mais aussi une forme de paternaliste dans leurs rapports. Benoit Magimel apparaît plus naturel que ne l'était Vincent Cassel dans le premier film. La bagarre qui intervient lorsqu'on découvre le personnage du capitaine Reda, est plus réaliste que celle où l'on voyait Vincent Cassel en découdre avec une bande de skinheads. Christopher Lee incarne Heinrich von Garten. L'acteur livre un personnage froid, taciturne. Il a accepté le rôle car il voulait travailler avec Jean Reno. Johnny Hallyday dispose d'un petit rôle, désigné comme l'ermite borgne. On reconnaît la voix avant de reconnaître l'homme. Cyril Raffaelli, incarne l'homme mystérieux, ce qui explique l'agilité, la rapidité et la fluidité des mouvements et des déplacements.

La photographie offre moins de panoramas somptueux que dans le film précédent. Le tournage s'est déroulé en Lorraine, à l'intérieur de la ligne Maginot et dans ses environs proches. Cependant, les séquences au monastère furent réalisées en Auvergne, dans l'Abbaye de Lavaudieu. Le budget du métrage est estimé à 21 millions de dollars et aurait rapporté près de 56 millions de dollars de recettes au box-office. La bande originale du film est plaisante et contient deux titres d'Iggy Pop.

" Les Rivières Pourpres 2 - Les Anges de l'Apocalypse " a fait l'objet d'une édition en DVD ainsi qu'en Blu-ray, paru le 14 février 2005 chez Universal Pictures Vidéo (France). Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à consulter la fiche du film sur le site DVD.Fr.

En conclusion, " Les Anges de l'Apocalypse " est un très bon thriller d'action, disposant d'une histoire originale, et d'une intrigue passionnante. Le rythme est soutenu et les scènes d'action sont bien orchestrées. La distribution offre de très bonnes prestations, et le duo Jean Reno - Benoît Magimel matche bien. Le développement offre une belle fluidité et beaucoup de réalisme. Les lieux de tournages sont atypique et la photographie est soignée. L'ensemble s'avère nettement supérieur au premier film. Un film agréable à voir ou à revoir.

Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines