Magazine Cinéma

One Mississippi (saison 1), Tig Notaro & Diablo Cody

Par Losttheater
One Mississippi (saison 1), Tig Notaro & Diablo Cody

L’histoire d’une survivante qui continue de faire face à la vie, c’est ce que nous raconte joliment Tig Notaro dans One Mississippi. Série semi-autobiographique, la comédienne de stand-up dépeint avec humour et tendresse le goût de la vie après la maladie et la perte d’un parent. Créée en collaboration avec Diablo Cody (Juno, United States Of Tara) et diffusée sur Amazon Prime, la première saison constituée de six épisodes réfléchit à ce qui nous modèle ; l’enfance, la famille et le passé.

Tig est animatrice radio. Elle constitue des playlists en intégrant le sens des chansons à un événement personnel. Après une double mastectomie, et la perte de sa mère, elle revient dans sa ville natale, une petite bourgade du Mississippi. Elle y retrouve son frère et son beau-père. A trois, ils affrontent le deuil et jonglent avec les aléas de la vie.

One Mississippi (saison 1), Tig Notaro & Diablo Cody

Les thèmes abordés par la série semblent tout droit sortis d’un drame, et pourtant One Mississippi est bien une comédie. Une comédie calme, sans excès et avec un ton bien particulier. L’humour de Tig Notaro diffuse une agréable sensation de douceur malgré les événements bouleversants auxquels elle fait face. Le cancer du sein duquel elle réchappe est traité à taille humaine et sans fioritures. Il y a un sens du réalisme toujours bienvenu comme lorsque Tig a du mal à se regarder dans le miroir pour découvrir le résultat de son opération. La vie continue malgré tout, et la série en parle avec beaucoup de simplicité.

La narration de One Mississippi fonctionne mieux lorsqu’elle n’essaie pas de relier les thématiques de façon trop évidentes. Cela est peut-être dû au travail d’écriture de Diablo Cody habitué au storytelling très large et aux personnages extravagants. Son association avec le caractère discret de Tig Notaro surprend mais finalement les deux styles se mélangent avec cohésion. La performance de Notaro dans un premier rôle est charmante mais elle est souvent une présence restreinte. Le tout donne à la série une ambiance très calme et un rythme lent.

Le vrai fil conducteur de la saison se trouve dans la relation que Tig entretient avec son beau-père, Bill. Il y a beaucoup de pudeur dans ce que ressentent les personnages et Bill semble être dans une forteresse avec ses émotions. La manière dont les deux personnages essaient de se connecter est fascinante et la performance de John Rothman vaut à elle seule le visionnage. C’est dans ces moments de silence et de retrait que One Mississippi prend son envol.

One Mississippi (saison 1), Tig Notaro & Diablo Cody

Comme dans ses stand-ups, Tig Notaro joue avec la tragédie. Elle mène les spectateurs à travers les épreuves et c’est ce qui rend la série si mémorable. Bien souvent d’ailleurs, l’émotion prend le pas sur le rire. La série est courageuse dans son portrait franc de la vie de Tig mais elle ose aussi jouer avec sa structure. Lorsque le personnage décide de ne pas repartir à Los Angeles, l’écriture étend le terrain de jeu et fait évoluer à la fois la narration et les thèmes. En fin de compte, Tig se sent étrangement libéré dans un lieu auquel elle semblait vouloir échapper.

One Mississippi est un nouvel exemple de comédie qui se sert d’un matériel qui ne semblait pas drôle à la base. Tig Notaro et Diablo Cody définissent le ton comique de la série comme l’ironie de l’existence.  La vie est peut-être remplie de déception et de tristesse mais nous pouvons tout de même en rire, même si le sourire est parfois fatigué.

L’article One Mississippi (saison 1), Tig Notaro & Diablo Cody est apparu en premier sur The Lost Movie Theater.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Losttheater 527 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines