Magazine Cinéma

Les annales du Disque-Monde Tome 31 – L’Hiverrier

Par Darkstein

Les annales du Disque-Monde Tome 31 – L’HiverrierOù l’on retrouve avec plaisir Tiphaine Patraque et les Nac Mac Feegle (voir Les Ch’tits Hommes Libres), troisième aventure de la jeune bergère sorcière malgré elle, au caractère aussi trempé qu’Esméralda Ciredutemps, aux prises cette fois avec l’Esprit de l’Hiver, le Façonneur de Flocons, le Souffleur de Blizzard ; amoureux, ou tout du moins tentant d’être amoureux comme le sont les humains. Car, et oui, Terry Pratchett aime à jouer à interpréter les agissements du commun des mortels au pied de la lettre. Et ça donne des situations cocasses quand la Mort, par exemple, remplace le Père Noël (ce qui n’est pas sans rappeler un Etrange Noël de Monsieur Jack), ou qu’il (et oui, la mort est une anthropomorphication masculine de la mort) prend sa retraite pour devenir faucheur… de blé.

Là, on rigole moins. l’Hiverrier n’a aucun humour, ou alors, glacial. Le roman est plutôt sombre, même si l’on apprécie toujours autant la verve et le bon mot de Terry Pratchett. Où l’on constate aussi que Tiphaine reste une enfant grandie trop vite.

L’Univers du Disque-Monde est peuplé de sorcières qui sont sans doute les personnages ayant le plus de bon sens dans cette folie.

Un bon petit vent frais en cette période de canicule !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Darkstein 120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte