Magazine Culture

(Anthologie permanente) Antoine Boute, "Opérations hardcores"

Par Florence Trocmé

Boute opérations hardcore recadréLes éditions Les Petits Matins publient Opérations biohardcores d’Antoine Boute. Le livre sera en librairie le 7 septembre.
« Vous êtes une belle bande compacte et bavarde de jeunes corneilles noires, votre robe est noire et brillante, vos pattes sont noires, votre bec trapu et effilé l'est aussi, vos cris sont rauques et puissants. Vous craillez, graillez, corbinez toute la sainte journée tournoyant dans les airs ou glandant dans les cimes des arbres énormes bordant cette pointerie abandonnée, cimes que par ailleurs vous partagez avec une belle bande, non moins impressionnante par sa cohésion, de pigeons ramiers. Vous craillez, graillez, corbinez comme des sourdes tandis que de leur côté les pigeons roucoulent, quelle ambiance sonore de malade pour peu qu'on y prête attention.
Soudain un être humain de type fille enfant sort d'une étable qu'il y a là, elle est accompagnée d'un cheval gris putain mais qu'est-ce que c'est que ce bordel pensez-vous tous en même temps et prenez un plaisir tout juvénile à vous envoler dans un grand bruit de vigoureux battements d'ailes. Ah OK ce n'est jamais qu'une jeune fille et un cheval, OK reglandons peinards sur nos branches, ce qui est chose faite vingt secondes plus tard, allez hop on graille on corbine on va pas laisser ces couillons de ramiers s'occuper seuls de l'ambiance sonore ici hein les copains, tous ensemble on montre qu'on est là on occupe le territoire, allez tous vous faire foutre la vie est hardcore noire, le bonheur est noir, total et égal à la puissance de nos cris rauques et hardcores, hardcores rauques, hardcores rauques.
Figurez-vous que vos opérations sonores font leur petit effet puisque le cheval et la fille tendent l'oreille ils écoutent vos conneries martelées avec tant de sérieux, d'intensité et de conviction, ils écoutent, ils tendent l'oreille tandis que dans le même mouvement ils tendent le cou en direction de l'eau de la rivière qui circule là à travers cette pointerie, vous êtes vingt mètres plus hauts qu'eux vous riez de les voir perchés comme ça tête tendue vers l'eau vous graillez vous graillez les pigeons roucoulent roucoulent et l'eau entre lentement dans leur corps.
La fille prend une dernière lampée qu'elle n'avale pas, elle garde en bouche joues toutes gonflées la plus grosse quantité d'eau possible puis se met à courir, putain qu'est-ce que c'est que ce bordel pensez-vous tous en même temps tandis qu'automatiquement vous vous envolez en une pirouette collective parfaitement coordonnée, ah c'est rien juste elle court déposer ce chargement liquide dans la bouche du type à l'épaule pétée qui attend immobile dans la paille, OK les gars on retourne à notre poste on profite de ce que ces putains de ramiers ne se soient pas encore remis de leur frayeur pour s'imposer, allez hop le bonheur est noir, rauque, hardcore, hardcore, tiens elle ressort de l'étable ha ha elle croit qu'elle nous fait peur ou quoi ? Nous on reste peinards sur nos branches c'est bon là on ne nous la fait pas trois fois elle retourne à l'eau re-remplit l'outre de ses joues au maximum puis retourne à l'étable.
Si vous étiez moins occupés à brailler vous pourriez entendre ce qui se dit là dans l'étable soit :
(…)
Antoine Boute, Opérations hardcore, illustrations de Chloé Schuiten, Les petits matins, 2017, 144 p. 12€.
Tu as 31 ans, tu es poète, poète expérimental plus précisément, dans la mesure où tu réfléchis, en acte, aux impacts sur le réel du travail de la langue. Avec ta femme activiste vous avez publié, en toutes sortes de langues, simultanément et un peu partout dans le monde grâce à une série d'éditeurs convaincus, un opuscule titré En avant pour la révolution biohardcore I, manuel pratique pour, au niveau macropolitique, sauver la planète en transformant toutes ses forêts et terrains vagues en États indépendants non anthropocentrés et, au niveau micropolitique, faire tendre la vie humaine vers son noyau hardcore dur, animal, organique, matériel, nucléaire; manuel complet, mégalo, entraînant, hypnotique, efficace et drôle : normal que ce livre connaisse le succès auprès de la jeunesse humaine du monde entier.
Il s'agit ici du troisième volet de la trilogie « Grandes Manœuvres », entamée avec Tout public (2011) puis Les Morts rigolos (2014).
Poète et performeur belge d'expression française, Antoine Boute cherche à hybrider poésie (écrite, sonore et graphique), philosophie, performance et musique, à travers des réflexions et des pratiques expérimentales.
Il est professeur en création littéraire à l'École de recherche graphique de Bruxelles et auteur d'une dizaine de livres.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 16373 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines