Magazine Bourse

Allocation mensuelle d’actifs

Publié le 01 septembre 2017 par Chroom

J’inaugure ici un nouvelle rubrique qui paraîtra tous les débuts de mois. Elle fait suite à ma série d’articles sur la diversification de portefeuille. L’idée est de passer en revue chaque actif (obligations longues, or, immobilier, actions des pays développés et des pays émergents) et de déterminer pour chacun ce qu’il faut faire. J’indique mon allocation tactique cible en % et si la position est cash ou investie, selon les principes déjà évoqués dans ma série d’articles. L’allocation cible en pourcent est une ligne de conduite à viser à moyen terme (c’est-à-dire qu’on ne va pas vendre ou acheter plein de titres en quelques jours pour atteindre la pondération indiquée). Elle n’est pas à respecter à la lettre et doit être adaptée en fonction de la pondération au risque de chacun.

Les pondérations indiquées de l’allocation de chaque actif sont très stables dans le temps. Elles ne bougent que pour les actions des pays développés et pour les obligations longues, mais seulement sur le long terme, en cas de changement substantiel des politiques monétaires (taux d’intérêts). Ce qui change par contre plus souvent, pour certains actifs, c’est si la position doit être « Investie », « Allégée » ou « Cash ».

En détail :

- pour les obligations longues : soit « Investi » via l’ETF CSBGC0, soit « Cash ». L’allocation tactique est actuellement de 10% et peut évoluer à long terme en fonction des politiques économiques.

- pour l’or : investi en permanence, via l’ETF AUCHAH. L’allocation tactique est fixe à 5% (ne change pas dans le temps).

- pour l’immobilier : investi en permanence via l’ETF SRECHA ou, mieux, directement via des actions immobilières. L’allocation tactique est fixe à 15% (ne change pas dans le temps).

- pour les actions des pays développés (réparti moitié/moitié entre actions domestiques et internationales) :

- soit « Investi » via les ETFs CHSPI (actions suisses) et SWDA (actions internationales) ou, mieux, via des actions

- soit « Allégé » (pour les actions) soit « Cash » (pour les ETFs). Si on a un gros portefeuille d’actions on ne va évidemment pas solder toutes ses positions si le signal est mauvais, par contre on peut l’alléger en soldant les moins bons titres.

- l’allocation tactique est actuellement de 65% et peut évoluer à long terme en fonction des politiques économiques.

- pour les actions de pays émergents : soit « Investi » via l’ETF DEMSX, soit « Cash ». L’allocation tactique est fixe à 5% (ne change pas dans le temps).

Allocation mensuelle d’actifs

Donc en ce moment c’est très simple: toutes les positions sont investies ! Un petit bémol toutefois sur les actions:

- d’un point de vue fondamental, les valorisations sont très élevées. Même si l’allocation tactique cible à moyen terme est de 70% (actions domestiques et internationales, y c. payés émergents), je suis actuellement en plein remaniement de mon portefeuille comme déjà mentionné dans de précédents articles, afin de me concentrer sur des titres moins exposés (moins populaires, moins chers et dans des secteurs défensifs). J’ai donc actuellement une grosse position en cash qui attend d’être investie dans l’attente de trouver ce genre d’opportunités. Ceci nécessite des recherches approfondies car les perles sont rares en ce moment. Il faudra certainement attendre une correction du marché pour investir tout le cash est atteindre les 70% de l’allocation cible. Je publierai prochainement le détail de mes positions.

- je m’attends à très court terme à une correction baissière sur les actions, en particulier sur l’indice américain S&P 500.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chroom 366 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte