Magazine Culture

Agatha Christie, le chapitre disparu – Brigitte Kernel

Publié le 01 septembre 2017 par The Cosmic Sam @thecosmicsam

Vous connaissez tous la fameuse Agatha Christie et ses célèbres personnages Hercule Poirot et Miss Marple, mais saviez-vous que la reine du mystère en était elle-même un?

En effet, durant l’hiver 1926, Agatha Christie a disparue durant dix jours, ne laissant derrière elle qu’une carcasse de voiture et d’étranges rumeurs. Il n’en fallu pas plus à la presse à scandales britannique pour s’emparer de ce fait divers et en faire leurs choux gras.

Dans son autobiographie, parue des années plus tard, Agatha Christie a volontairement supprimé un chapitre de son histoire, gardant dans l’ombre cette partie de sa vie.

C’est là qu’intervient Brigitte Kernel, passionnée d’Histoire, d’investigation et fervente admiratrice de la grande dame anglaise. Elle s’est efforcée de reconstituer « le chapitre disparu » d’Agatha Christie révélant ainsi ses secrets à ses lecteurs.

Je vous dis ce que j’en ai pensé…

Le livre : « Agatha Christie, le chapitre disparu »

Crédit photo : Samsha Tavernier

L’auteure : Brigitte Kernel est romancière et journaliste. Elle a présenté pendant 25 ans des émissions littéraires sur France Inter, dont « Noctiluque, » « Noir sur Blanc, » « Un été d’écrivains, » « Lire Avec » ; et a collaboré en tant que chroniqueuse littéraire aux émissions télé « Rive droite, rive gauche » de Thierry Ardisson sur Paris Première et « Place aux livres » de Patrick Poivre d’Arvor sur LCI .
Son premier roman « Une journée d’Annie Moore » a reçu en 1993 le Prix Paul Guth du Premier Roman.

Pour la suivre, c’est ici!

Le résumé : « Hiver 1926. Agatha Christie disparaît pendant dix jours. Personne ne sait ce qu’elle est devenue, les presses britannique et française pensent qu’elle a été kidnappée ou assassinée. L’auteure se met dans la peau de la romancière pour revenir sur cette période mystérieuse. »

Mon avis : La démarche de Brigitte Kernel m’intriguait beaucoup et je trouvais assez excitant de pénétrer la vie privée de la romancière anglaise. Cette immersion a été une très bonne surprise, car elle m’a fait appréhender tout un pan de la personnalité d’Agatha Christie dont je n’avais pas idée. On y découvre une femme romantique et passionnée, faisant fi des convenances de l’époque et un peu trouillarde (contre toutes attentes). En bref, une femme ordinaire et modeste, n’ayant aucune conscience de son talent et de son succès auprès du grand public.

Brigitte Kernel a parfaitement su retranscrire les potentielles pensées et émotions d’Agatha Christie, jonglant habilement entre fiction et faits historiques.

Le ton est juste et on retrouve cette délicieuse petite touche anglaise présente dans les romans d’Agatha Christie (ce qui rend le récit plus authentique), à savoir, une exubérance un peu dramatique, de petites touches d’humour, des tasses de thé à tout va et cette atmosphère cosy et « vintage ».

Dès les premières pages, je suis très facilement rentrée dans l’histoire, et j’ai dévoré ce livre comme un cupcake à la vanille.

Pas de grandes péripéties, mais une tranche de vie drôle et dramatique à la fois, mettant l’accent sur les valeurs de l’amitié et l’importance de tourner la page pour pouvoir avancer.

Je ne veux pas vous en dévoiler trop, mais j’espère vous avoir donné envie de lire ce roman. Personnellement, aussitôt terminé, aussitôt prêté, ce qui est la preuve que j’ai aimé!

Est-ce que vous en avez entendu parler? Il vous tente? 



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


The Cosmic Sam 2000 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine