Magazine Culture

Les Solidarités ont un bel avenir devant elles (partie 2)

Par Bourlingueur
Patrick Bruel-4

  Les Solidarités, c’est aussi un festival musical. Cette année encore, la programmation est éclectique.

« Chaque artiste aussi différent soit-il trouve sa place ici de par les idéaux qu’il véhicule » nous confie Jean Pascal Labille, le Président du Festival.

Du coté de la scène de l’Esplanade et du Théâtre de Verdure, rien ne change. La troisième scène d’une capacité augmentée de 6.000 personnes prend position non loin du Château de Namur et accueille des artistes de choix tels que Cali et Tryo. Non loin de cette scène prennent place des transats et un espace dédié à la détente et au calme.

L’après-midi du samedi ravira les amateurs de rap qui applaudiront les prestations de Akro et de Roméo Elvis & Le Motel tandis que d’autres attendront patiemment l’arrivée de Julian Perretta qui assure le final du Maquis et prépare la

Cali-14
foule à accueillir le trio belge le plus européen… Puggy entonne, pour le plus grand bonheur des fans, ses tubes d’hier et d’aujourd’hui. On ne s’en lasse pas.

Le dimanche, la plus grosse journée, commence fort avec les Soviet Suprem qui nous font vivre avec humour leur « Balkanican Dream ».

Les solidarités nous apportent chaque année de belles surprises, cette année c’est Typh Barrow et Lady Sir qui nous ont le plus épatés avec leurs voix envoutantes. A découvrir de toute urgence…

De retour sur l’esplanade, c’est « un type normal » bien de chez nous, qui accueille le public toujours heureux de

Patrick Bruel-18
chanter avec Saule.

Apothéose de la journée, le festival ferme ses portes avec Patrick Bruel. Artiste complet tant sur scène que devant les caméras.

« Nous sommes très heureux de revenir à Namur après tout ce temps. Nous ne sommes pas en tournée et avons répondu présent à l’appel du festival » nous confesse un Patrick Bruel très touché par l’ambiance particulière des Solidarités et la vue magnifique sur la vallée.

Petite surprise du soir, un costume de scène quelque peu différent… « Je suis allé au mariage de mon meilleur ami hier, nous avons bu, nous avons chanté. La soirée était costumée et mes amis m’ont mis au défi de rentrer sur scène habillé comme cela ce soir… Tout est possible à Namur » nous explique le chanteur, amusé

De Place des Grands Hommes à Café des Délices, Un concert magnifique qu’on soit fan invétéré ou non.

Tryo-17
Lady Sir-4


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bourlingueur 5071 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte