Magazine Culture

Les mémoires de Vanitas Tome 1 de Jun Mochizuki

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

Les mémoires de Vanitas Tome 1 de Jun Mochizuki

Fin du xixe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d'attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d'or de leur communauté est de ne pas s'en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles...

Les mémoires de Vanitas Tome 1 de Jun Mochizuki

Les mémoires de Vanitas Tome 1 de Jun MochizukiNombre de page :
Editeur : Ki-oon
Date de sortie : 6 juillet 2017
Collection : SHONENVANITAS
Langue : Français
ISBN-13: 979-1032701218
ASIN: B01MYFLN02
Prix éditeur : 7,90€
Disponible sur liseuse : Non

De quoi ça parle ?

Fin du xixe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d'attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d'or de leur communauté est de ne pas s'en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles...

C'est en cette période troublée que Noé arrive dans la capitale. Il suit la trace du grimoire de Vanitas, artefact légendaire craint de tous les vampires. On dit qu'il permet à son détenteur d'interférer avec ce qu'il y a de plus sacré pour eux : le nom véritable, symbole même de leur vie. Le modifier peut les rendre fous, voire les anéantir...

À bord de l'énorme vaisseau flottant sur lequel il a embarqué, Noé fait la connaissance d'Amélia. Alors qu'il l'aide à se remettre d'un malaise, tout s'emballe : elle perd la tête et révèle sa nature de vampire devant les passagers ! C'est alors qu'entre en scène un mystérieux assaillant, se présentant comme... Vanitas ! Devant un Noé bouche bée, il dégaine le fameux grimoire et apaise l'accès de folie de la jeune femme. L'artefact ne serait donc pas qu'une arme mortelle ? Vanitas, héritier du nom et du pouvoir du créateur du livre, a une mission : sauver les vampires de la malédiction qui pèse sur eux !

Dès les premières pages, je me suis sentie entraînée dans cette histoire. Je n'ai pas vu le temps passer et j'ai vraiment pris un immense plaisir à cette lecture.

Le récit se déroule à la fin du XIXe siècle à Paris. Nous suivons un jeune vampire à la recherche d'un grimoire qui pourrait anéantir la race des vampires. Si l'histoire n'apporte pas vraiment de nouveauté dans le genre, je dois quand même reconnaître que la manière dont Jun Mochizuki emmène ses personnages à travers la trame de son scénario, est des plus passionnantes. Et puis, oui, il faut quand même le dire, elle a un sacré style ! J'adore sa patte ! Ses protagonistes sont très expressifs et les successions de cases donnent presque l'illusion qu'elles sont animées. On enchaîne les moments plus calmes avec des vignettes plus épurées ; avec des scènes d'actions bien mises en scène et que dire des décors somptueux qui nous sont offerts au regard ? J'avoue avoir été en arrêt devant une case sur une double page quand le héros découvre les rues de Paris. C'est juste magnifique et tellement bien présenté !

Pour ce qui est de l'histoire, le jeune Noé en arrivant sur Paris va faire la connaissance d'un personnage qui possède justement le fameux grimoire qu'il recherche. Mais, il va vite se rendre compte qu'il n'est pas le seul à le convoiter. Moult scènes de combat vont alors s'enchaîner et il nous sera alors présentés de nouveaux personnages.

Ce premier volume ressemble à un tome d'introduction, qui avouons-le, met carrément l'eau à la bouche quant à la suite.

Chaque protagoniste nous est présenté en bonne et due forme et je dois dire que je suis très curieuse concernant l'un d'eux avec qui Noé va plus ou moins se lier. Il ne semble pas net et je sens qu'il cache bien des choses.

Vraiment, si vous recherchez un manga au style shonen qui mélange un graphisme magnifique et une histoire passionnante, les Mémoires de Vanitas est fait pour vous. Je salue le travail fait par Jun Mochizuki , autant sur ses personnages que sur les décors. L'éditeur a aussi fait un incroyable travail sur l'adaptation française. Ce manga est une pure merveille et un coup de cœur !

Les mémoires de Vanitas Tome 1 de Jun Mochizuki


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 62867 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines