Magazine Culture

Pardonner L'Impardonnable

Publié le 05 septembre 2017 par Hunterjones
Pardonner L'Impardonnable Joe Arpaio est une véritable crapule.
 Comme on les invente en se disant, "trop grossièrement caricatural" Et pourtant...
Il se vantait d'être le shérif le plus dur des États-Unis. Et était ouvertement raciste. Il était 100% dévoué à lutter contre les immigrés illégaux. Il négligeait absolument tout, SAUF, la chasse aux immigrés qu'il soupçonnait être illégaux. Il donnait comme consigne à ses patrouilleurs d'arrêter toute personne ayant un air latino.
Pardonner L'Impardonnable
Il les faisaient ensuite placer dans ce qu'il appelait lui-même un camp de concentration en plein air. Des tentes, installées dans une zone grillagée, là où on vous demandait de porter un costume rayé rappelant les prisonniers et des sous-vêtements roses si vous étiez trop embêtant. 98% des gens arrêtés ne savaient pas vraiment pourquoi et si ils le demandaient avec un peu trop d'insistance, "le shérif le plus dur"  appuyait sur la pédale du zèle.
Il était très facile de tomber dans le piège d'Arpaio. Sa cruauté était sans fin.
Pardonner L'Impardonnable
Arpaio sévissait en Arizona. Depuis 1993 il était absolu chasseur d'immigrés clandestins soupçonnés.
Donald Trump a choisi l'arrivée de l'ouragan Harvey pour accorder un pardon à ce shérif de 85 ans, déchu, puisque la justice l'avait condamné, et même pas pour sa hargne raciste, mais pour outrage au tribunal et abus de pouvoir.
Ça le servait triplement.
Pardonner L'Impardonnable 1) Ça pouvait passer inaperçu puisque que toutes les têtes seraient tournés vers l'ouragan.
2) Au contraire, tout le monde était devant sa télé, les suprémacistes blancs, entre autre, et il leur lançait un message clair, vos amis racistes, sont mes amis.
3) Il renvoyait la balle à un frère d'armes, Arpaio avait beaucoup travaillé sur la tentative de prouver qu'Obama était né au Kenya.
Pardonner L'Impardonnable
Arpaio est nettement psychopathe.
Ses frasques sont nombreuses. Les "prisonniers" de ses centres de détention était séquestrés sous des tentes où la température pouvait atteindre près de 67 degrés Celsius. Certains détenus on vu leurs souliers fondrent sour le soleil de l'Arizona. Sans savoir encore pourquoi on les détenait. Les familles de détenus (ou les détenus eux-mêmes) ont obtenu plus de 92 millions de dollars pour des dédommagements suite à des abus de pouvoir de sa part.
Pardonner L'Impardonnable
Si il était d'un zèle malsain (et illégal) face aux affaires d'immigration clandestines, il était 100% incompétent partout ailleurs. Les affaire d'agressions sexuelles n'ont presque jamais eu de suites.  Les cas d'agressions sexuelles sur des enfants et sur des femmes. Aucun suivi. L'entre deux chaises du "je m'en fous".
Trump a choisi de gracier cette merde absolue, en lui trouvant tout plein de qualités, ce que les présidents ne font généralement pas car après tout, ils pardonnent un criminel condamné et ne souhaite pas en faire des citoyens modèles instantanés, se gardant une certaine pudeur sur leur pardonné. Pas Trump, il a reconnu un frère. Et l'a présenté comme un homme aux jolies qualités.
Pardonner L'Impardonnable
Une ordure sait en reconnaître une autre.
Trump a trouvé une manière de répondre subtilement aux évènements de Charlottesville.
Suprémacistes blancs, je ne suis pas loin derrière. leur dit-ils.
Je ne sais pas si les États-Unis se pardonneront un jour d'avoir élu ce parfait illuminé à la présidence.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines