Magazine Culture

S'évader aux Mureaux

Publié le 06 septembre 2017 par Montagnessavoie
C'est à une véritable campagne de réhabilitation que nous allons nous livrer aujourd'hui. C'est en choisissant des photos pour mon autre blog...
PAGE DE PUB ! Oui, alors, j'ai un autre blog qui s'appelle "Chroniques de la Pampa" que vous pouvez lire ici et où je parle maison, jardin, plantes, cuisine, DIY un peu mais pas trop parce que bon je ne suis pas très DIY en fait, santé, yoga, bien-être et d'autres choses incroyables et dont je suis assez fière. Du blog, pas des choses incroyables que je raconte parce que bon je ne suis pas si narcissique tout de même. Quoique, quand on écrit un blog, on a envie qu'on nous lise donc on est forcément un peu narcissique quand même, non ? 
...que je suis retombée sur des photos qui m'ont ramenée à ce superbe endroit que j'ai beaucoup fréquenté. Et j'avais envie de vous montrer que non, les Mureaux, ce ne sont pas que les barres et les tours, les immeubles décrépis et les ruelles qui font peur même en plein jour. (D'accord, c'est beaucoup ça aussi). Mais ce n'est pas QUE ça. Les Mureaux, ce sont des bords de Seine, des étangs magiques à toutes les saisons, un voyage permanent. Vous croyez que j'en fais trop ? Sautez donc dans le train gare Saint Lazare direction Mantes la Jolie. Une demie-heure plus tard, vous êtes arrivés à destination. En réalité, l'endroit idyllique dont je vous parle se situe entre les communes des Mureaux, Verneuil sur Seine et Vernouillet. Il s'agit de plusieurs étangs alignés le long de la Seine. A cet endroit du grand fleuve, je me suis souvent, en voyant passer au ralenti les gigantesques porte-containers en direction de Rouen, prise à rêver de m'embarquer sur l'un de ces géants des mers pour voguer loin, très loin sur les océans, loin de la grisaille et des vicissitudes de ma vie de banlieusarde écœurée de stress. Pour les parisiens ayant un besoin impérieux de nature et d'espace, c'est l'endroit idéal. Base de loisirs (payante en été mais gratuite tout le reste de l'année), baignade surveillée, centre équestre, tennis, mini-golf, port de plaisance : de quoi se sentir en vacances pas très loin de chez soi. J'ai beaucoup parcouru ces chemins, "hors saison", au printemps, à l'automne, les jours d'hiver ensoleillés où la lumière était magnifique. Je me suis ressourcée, calmée, aérée, baladée, évadée. C'était mon voyage à deux pas de l'appart, mon petit coin à moi, loin du béton. Et c'était cool. Et j'y tiens beaucoup ! Amis parisiens, ne restez pas enfermés dans vos cages à lapin, prenez le train !
Et en images, ça donne ça :
S'évader aux Mureaux
S'évader aux Mureaux
S'évader aux Mureaux
S'évader aux Mureaux
S'évader aux Mureaux

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Montagnessavoie 1088 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte