Magazine Culture

Throwback Thursday livresque [5] Du bruit pour rien

Par Michèle Beck @InMyBookWorld
Throwback Thursday livresque [5] Du bruit pour rien

Un rendez-vous hebdomadaire initié par Betty Rose et que j'ai vu chez . J'ai trouvé l'idée vraiment sympa, et je suis d'accord avec Froggy, il y a pas mal de livres qu'on oublie, auxquels on ne pense plus, et c'est dommage. Voilà une idée bien sympa de se replonger dans nos lectures et de vous faire découvrir pourquoi pas de nouvelles idées de lectures.

Qu'est-ce que le Throwback Thursday livresque? Un rendez-vous qu'elle a crée en 2016 pour permettre à chacun de partager une lecture ancienne ou plus récente au choix, mais toujours sur un thème très vaste.
Rien à voir avec le TTT qui lui demande 10 livres et parle parfois au futur. Non le Throwback comme son nom l'indique, invite à se replonger dans nos plus jolis souvenirs livresques. De ressortir des placards des livres qu'on aime mais dont nous n'avons plus l'occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !

Cette semaine le thème est :

Throwback Thursday livresque [5] Du bruit pour rien


Je suis fan depuis très longtemps de thrillers, qu'ils soient psychologiques ou sanglants, j'aime ça. Aussi, quand La fille du train était partout, mais alors partout, et que tout le monde disait que c'était limite le thriller du siècle, forcément, j'ai craqué moi aussi. Et grosse déception en fait, je n'ai pas compris tout le tapage autour de ce livre dont je ne me rappelle pas grand chose aujourd'hui, si ce n'est ne pas l'avoir trouvé original, plutôt lent et sans surprise... D'ailleurs quand le film est sorti, je n'ai eu aucune envie de le voir.

Throwback Thursday livresque [5] Du bruit pour rien


Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l'après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. Rien d'exceptionnel, non, juste un couple qui s'aime. Jusqu'à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d'en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu...

Je me suis sentie trop détachée par rapport aux personnages, peu passionnée par l'histoire qui n'avançait pas bien vite.
La fin a l'air d'avoir surpris beaucoup de lecteurs, je pense que c'est pour ça peut-être que je suis moins enthousiaste, car je n'ai pas été surprise.

Pour lire mon avis en entier, je vous invite à cliquer .


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Michèle Beck 133 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines