Magazine Culture

Throwback Thursday livresque [4] Le livre le plus marquant de 2016

Par Michèle Beck @InMyBookWorld
Throwback Thursday livresque [4] Le livre le plus marquant de 2016

Un rendez-vous hebdomadaire initié par Betty Rose et que j'ai vu chez . J'ai trouvé l'idée vraiment sympa, et je suis d'accord avec Froggy, il y a pas mal de livres qu'on oublie, auxquels on ne pense plus, et c'est dommage. Voilà une idée bien sympa de se replonger dans nos lectures et de vous faire découvrir pourquoi pas de nouvelles idées de lectures.

Qu'est-ce que le Throwback Thursday livresque? Un rendez-vous qu'elle a crée en 2016 pour permettre à chacun de partager une lecture ancienne ou plus récente au choix, mais toujours sur un thème très vaste.
Rien à voir avec le TTT qui lui demande 10 livres et parle parfois au futur. Non le Throwback comme son nom l'indique, invite à se replonger dans nos plus jolis souvenirs livresques. De ressortir des placards des livres qu'on aime mais dont nous n'avons plus l'occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !

Cette semaine le thème est :

Le livre le plus marquant de vos lectures 2016


Throwback Thursday livresque [4] Le livre le plus marquant de 2016

L'année dernière, j'ai moins lu que d'habitude, d'ailleurs j'ai déjà plus lu cette année et on n'est qu'en Août. Il y a deux livres qui m'ont marquée, en tant qu'auteure, mais dont je n'ai pas parlé ici :
Écriture, mémoire d'un métier de Stephen King et Comme par magie d'Elizabeth Gilbert. Si vous écrivez, je vous les conseille vraiment tous les deux, et si vous êtes créatifs, Comme par magie trouvera forcément un écho en vous.

L'une de mes lectures préférées 2016 est sans hésiter les pluies de Vincent Villeminot.

Throwback Thursday livresque [4] Le livre le plus marquant de 2016


Kosh n'a jamais vu les yeux de Lou dans le soleil : depuis maintenant quatre mois, il pleut. Une pluie serrée, violente, une pluie de mousson qui parait blanche la nuit dans les phares ou la lumière, et fait un voile gris sur toutes choses, le jour, à plus de quelques mètres. Le phénomène, inexplicable, échappe à toute logique, à toute prévision, à tout modèle, à toute saison. Mais Kosh n'a pas besoin de voir le soleil les éclairer pour savoir que le vert des yeux de Lou est menthe à l'eau. Et qu'ils sont la plus belle chose qu'il ait jamais vue. Surtout lorsqu'elle sourit. Qu'il la fait sourire. Kosh a promis à Lou que rien ne les séparerait. Jamais. Lorsqu'ils évacuent leur village, que les réfugiés se battent pour prendre place dans les derniers bateaux, pris de panique à l'idée qu'il s'agit du dernier espoir de s'en sortir, Kosh est arraché à Lou. "Survis ..." la supplie-t-il. "Survis, et moi, je te retrouverai".

Cela faisait longtemps que je n'avais pas été emballée à ce point par un roman jeunesse, je crois qu'on peut dire que j'ai eu un coup de coeur. Pour Kosh, sa loyauté, son courage à toute épreuve, sa force, son mental, pour Lou, pour cette histoire, pour toute cette pluie, pour tout ce que ça engrange, pour la survie, les relations entre les personnages, nos héros qui grandissent trop vite par la force des choses, pour ce récit palpitant, déchirant et émouvant du début à la fin.

Pour lire mon avis en entier, je vous invite à cliquer .


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Michèle Beck 325 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines