Magazine Beaux Arts

Exposition “Tout un Monde” Stéphane Thidet | Espace Écureuil – Capitole

Publié le 08 septembre 2017 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Du 15 septembre au 11 novembre 2017 - Vernissage jeudi 14 septembre à 18h30

"Tout un Monde" Stéphane Thidet

http://www.caisseepargne-art-contemporain.fr

La Fondation Espace écureuil réunit 5 oeuvres de Stéphane Thidet. Les installations et les séries de photos ont été choisies pour leur rapprochement poétique, l'allure d'ensemble, l'impression, la cohérence entre l'oeuvre et l'espace. Au final, tout un Monde qui cultive l'esthétique, l'absence et l'art du paradoxe.

On connaît de Stéphane Thidet ces installations que le plasticien aime à appeler des " situations ", dans lesquelles il invite le visiteur : Le Refuge, montré au musée des Abattoirs de Toulouse en 2007 et cet été à Lectoure, ou Sur le fil, un champ d'orties exposé au Pavillon blanc de Colomiers.

A la Fondation, le visiteur découvre tour à tour des univers qui jouent avec le décalage.

A l'entrée, la série de photographie Etat des lieux révèle 24 cheminées dans des appartements identiques, tapissés de papiers peints en lambeaux. Elle précède une série d'images d'explosion de tas de Poussières qui se transforment en champ de bataille.

La salle des colonnes devient un dortoir monacal (Insomnies), où 6 couchettes étroites servent de lit aux branches de gattilier, un arbuste aux vertus anaphrodisiaques, réputé dès l'Antiquité pour calmer les ardeurs sexuelles des moines.

Quant aux gongs suspendus dans l'obscurité des caves (D'un soleil à l'autre), ils diffusent un son déroutant, généré par une énergie solaire capté à des milliers de kilomètres.

Partout dans l'exposition résonne l'absence : celle du son traditionnel du gong, des habitants des appartements, des tapisseries arrachées, des corps des dormeurs.

Jusqu'au livre de bord, abrité dans le silence de la cave et non plus dans son Refuge habituel, du nom de l'installation qui d'habitude le recèle.
Toutes les oeuvres de Stéphane Thidet opèrent d'un léger déplacement et un décalage qui nous emmènent vers un ailleurs, vers la poésie des choses, si tant est que nous voulons bien nous laisser entraîner dans ce monde paradoxal.

Né en 1974, Stéphane Thidet est diplômé de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 2002. Ses oeuvres figurent dans de nombreuses collections publiques et privées et son travail a fait l'objet de plusieurs expositions personnelles. Il vit en région parisienne.
En partenariat avec le centre d'art du Pavillon Blanc de Colomiers, jusqu'au 23 septembre.

Fondation Écureuil 3 place du Capitole, Toulouse, Tél : 05 62 30 23 30

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34579 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte