Magazine Culture

Plastique (Situation de vie ou de mort)

Publié le 09 septembre 2017 par Hunterjones
Plastique (Situation de vie ou de mort) Gwyneth se lavait les mains avec du Purell.
L'actrice attendait dans une salle vide, assise à sa table, tel que le studio l'exigeait. Elle était en promotion pour son nouveau film "Blessures à la Hache 2" et attendait que les portes s'ouvrent pour que les fans s'en approchent et qu'elle leur signe quelques photos. Par la suite, le concept du junket voulait qu'elle réponde à des questions de son public et finalement, une session photo, pour ceux qui le souhaitaient, pouvait avoir lieu avec elle.
Plastique (Situation de vie ou de mort)
Quand la porte s'est ouverte, des dizaines de jeunes, enfin de tous âges, sont entrés en trombe, assez excités, de se rendre...à la table d'à côté, où se tenait Scarlet, vedette de "La Plage des Souvenirs 3", qui allait faire la même chose, pour un autre film, pour le même studio. Seul un homme, d'assez grande taille, au regard sombre, s'est approché de Gwyneth, avec la traditionnelle perruque noire du tueur fou du film, et une petite hache, comme le voulait la tradition des fans mâles du premier film. Même le photographe attitré du studio se rendrait à la table voisine où il y avait plus à photographier. Les films d'horreurs ne valent pas les films d'amour dans le monde de la photo de fans.
Plastique (Situation de vie ou de mort) "À qui je signe l'affiche du film?"  demanda Gwyneth, tentant de faire oublier sa dernière chirurgie plastique dans un sourire crispé.
"Stu Mack" répondit mal à l'aise le grand fan.
"hihi...ton vrai nom..."
"Je l'ai fait changer légalement pour le tueur du premier film"
Gwyneth resta étonnée et lui demanda si il serait intéressé à ce qu'elle signe sur l'une de ses nouvelles photos de studio. Stu Mack refusa. Elle insista, il ne voulu rien entendre. Elle signa l'affiche Pour Stu Mack. Il lui donna le 5$ maintenant obligatoire pour un autographe et quitta les lieux. Gwyneth ne pouvait que remarquer l'affluence à la table d'à côté et le désert dans son coin.
Plastique (Situation de vie ou de mort)
Lors des séances photo, les fans, tous des hommes, répondaient généralement à son enthousiaste "Salut comment vas tu?" par une prise du cou et un regard méchant, la hache au visage comme si ils étaient Stu Mack (du film) et qu'ils allaient la tuer. Les fans du film étaient immanquablement tous accoutrés de la même perruque noire absurde. Et d'une hache. Parfois fausse, parfois vraie. Des fois, les "stu mack" essayaient de voir les seins de Gwyneth pendant la pause de photo. Parfois encore, le stu mack lâchait un cri, sans explication. Il ne faut pas tenter de comprendre les fans d'horreur.
Plastique (Situation de vie ou de mort)
"...Travailler dans l'horreur est un job extrêmement exigeant pour une actrice, physiquement et émotivement. Il faut entre autre chose, savoir maitriser l'art des différents cris. Vous voulez les entendre?...". La période de contact avec les fans, les stu macks allait bon train.
Tous les Stu Mack du public restaient béats. Sans répondre. Peu nombreux, mais tous déguisés pareils, ils la fixaient. Elle n'attendit pas de réponse et commença à proposer quelques cris différents.
"...Il faut aussi savoir maîtriser l'art de ramper apeurée. C'est toujours une situation de vie ou de mort. Alors la scène la plus terrible pour moi a dû être celle où je suis ligotée et la lame se promène sur mon corps...bien que ce ne soit pas vrai et que je le sache...cette vulnérabilité malsaine me terrorise... Vous avez des questions?"
Plastique (Situation mort)
Un stu mack lève la main.
"Oui le stu mack au fond?"
"Que veux dire l'horreur pour toi?"
Plastique (Situation de vie ou de mort)
Et Gwyneth se remémore soudainement sa soirée de la veille. Où seule au bar, un homme l'a approchée, lui a payé un verre et ils ont ensuite fait l'amour dans une chambre d'hôtel. L'homme laissant même un peu d'argent en se sauvant au petit matin.
Mais ça, elle ne le racontera pas. Elle dira plutôt:
"Ce que l'horreur veut dire pour moi?...
(un ange avec une enclume passe dans la pièce ici)
-Perdre l'élasticité de ma peau
-être remplacée par des actrices plus jeunes dès mes 33 ans.
-Prendre le thé avec un réalisateur qui ne se rappelle plus de toi la semaine suivante.
-Savoir ce que c'est que d'être une star de cinéma...et ne plus jamais jouer dans un film par la suite.
Plastique (Situation de vie ou de mort) Comment suis-je supposée redevenir normale après avoir été votée Scream Queen en 2007?
-Dire aux gens que j'ai quelques projets quand ce n'est pas vrai.
-Trouver une page blanche sur laquelle écrire, pour me donner l'impression d'avoir un certain contrôle et des choses à dire sur ma carrière non-existante.
(...)
Plastique (Situation de vie ou de mort)
Mais la vérité c'est que je n'ai rien à écrire , rien à dire, n'est-ce pas trashy pour vous, ça?
J'ai goûté au rêve. Je sais ce que c'est d'avoir été quelqu'un. Et j'aurais préféré ne pas le savoir parce que maintenant je me noie dans ma propre insignifiance. C'est comme une infection de ma propre peau. Je recherche cette infection tellement que ça m'excite. Tous les clics sur ma personne sur le net sont comme un compliment. Je ferais n'importe quoi pour un like.
Plastique (Situation de vie ou de mort)
...êtes vous horrifiés maintenant...?"
Son (maigre) public de Stu Mack salivait. Et en redemandait
"...vivre le reste de ma vie comme ça est l'horreur pour moi"
À la session de photo , Gwyneth avait l'oeil plus sombre.
Plastique (Situation de vie ou de mort)
Après trois photos de Stu Mack en perruque et armés, le quatrième lui planta sa hache dans le dos.
Une vraie hache. C'était le Stu Mack qui avait fait changer son nom officiellement.
Gwyneth cracha un peu de sang en disant:
"Merci, merci beaucoup"
L'assassin s'est lavé les mains avec du Purell.
Gwyneth sera remplacée pour Blessures à la Hache 3.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines