Magazine Culture

Neverland {RENTREE LITTERAIRE 2017}

Publié le 09 septembre 2017 par Lael69
Neverland {RENTREE LITTERAIRE 2017}Timothée de Fombelle
L'Iconoclaste
Août 2017
128 pages
16 euros
Roman contemporain
Quatrième de couverture : "Je suis parti un matin d'hiver en chasse de l'enfance. J'avais décidé de la capturer entière et vivante". Regarde, elle est là, tu la vois ?"Je l'avais toujours sentie battre en moi, elle ne m'avait jamais quitté. Mais c'était le vol d'un papillon obscur à l'intérieur, le frôlement d'ailes invisibles dont je ne retrouvais qu'un peu de poudre sur mes bras au réveil". Neverland est un retour au pays d'enfance, un irrésistible voyage vers ces hauts territoires perdus que nous portons tous en nous.
Timothée de Fombelle est connu pour être l'un des plus importants auteurs français de la littérature de jeunesse. Il signe avec Neverland son premier roman pour adultes, alors, forcément, il est difficile de ne pas être curieux et attiré par cette nouveauté tant attendue de cette rentrée littéraire.
Neverland est un roman autobiographique qui explore les moments marquants de l'enfance de Timothée de Fombelle, ce qui explique pourquoi il est écrivain pour la jeunesse, comment il a chéri cette part intime de lui-même, comment il l'a gardé vive et intacte, à la force de ses souvenirs, tour à tour tendres, drôles, émouvants, frustrants ou tristes. Il évoque ses souvenirs d'enfant et en même temps nous parle de l'enfance en général, de ce monde à part. J'ai aimé la tonalité intimiste et profonde de son texte, sa poésie des souvenirs, cette mémoire qui plus d'une fois m'a émue. En de magnifiques phrases, il cherche à capter l'essence de l'enfance, ce qui fait qu'elle est différente, précieuse, magique, unique pour chacun d'entre nous. Son écriture est belle, jamais naïve mais évoquant la candeur, la beauté de l'insouciance. Neverland c'est un récit sur la quête de l'enfance, la quête d'un imaginaire sans cesse renouvelé, une quête de sens et qui fait sens pour nous, amoureux de cette période charnière, formatrice, symbolique. Il en parle si bien que ses mots, brillants, justes, ne pourront que vous toucher. Peter Pan et son pays imaginaire n'est pas loin, il en est même parfois le héros, la figure de proue de l'auteur qui s'interroge : A quel moment perdons-nous notre innocence et basculons dans le territoire oublié, le nulle part des adultes ? Et que reste-t-il, une fois adulte, de notre enfance perdue ? 
Un texte magnifique, sublime, évocateur... et qui forcément m'a beaucoup plu, car j'ai gardé cette âme d'enfant, je la redécouvre en observant mon fils jouer et inventer tout son univers. Avec Neverland, l'auteur nous propose un récit de son expérience personnelle, certes, singulière mais qui possède une dimension universelle, atemporelle qui ravivra la flamme de notre enfance oubliée. A la fois conte, récit autobiographique, quête initiatique, roman d'aventures et de voyage, Neverland se raconte, nous émeut, nous surprend, nous prend au coeur, avec cette candeur et cette pudeur tout en finesse, tout en sagesse... Magique !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 7692 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine