Magazine Culture

Dans la forêt de Hokkaido ♥ ♥ ♥

Publié le 11 septembre 2017 par Lael69
Dans forêt HokkaidoEric Pessan
Ecole des Loisirs
Août 2017
132 pages
13 euros
Roman ados dès 13 ans
Thèmes : Rêve, Forêt, Abandon
Quatrième de couverture : Je me suis réveillée en hurlant. Jamais de ma vie je n'avais poussé un tel cri, jamais. J'ai coupé court aux questions de mes parents qui ont déboulé dans ma chambre. D'instinct, j'ai su que ce rêve serait un secret. Mais il était là, parfaitement gravé dans ma mémoire. J'étais un petit garçon. J'étais dans la forêt de Hokkaido. J'étais seul. J'étais perdu, pire que perdu. J'étais abandonné. Et si ce n'était pas un rêve ? Et s'il y avait un lien entre Julie et le petit garçon qui erre sur une île japonaise à plus de 10 000 kilomètres de là ?
Inspiré d'un fait réel survenu en mai 2016, le récit met en avant le lien onirique et télépathique entre Julie jeune française et un petit garçon japonais de 7 ans, perdu dans la forêt dont l'abandon par ses parents défraie la chronique au Japon. Sa recherche avait mobilisé plus d'une centaine de personnes et c'est finalement des militaires qui l'ont retrouvé sur une base abandonnée.
J'ai également été très émue par les propos de l'auteur qui a une pensée pour tous ces parents qui à un moment donné ont voulu abandonner leur enfant à cause de colères ou de caprices ou de crises... Depuis quelque temps, les nuits de Julie sont mouvementées. Elle est en proie à de terribles cauchemars où elle incarne un petit garçon perdu, seul, apeuré dans les bois sauvages. D'instinct, elle sent par tous ses sens que le rêve est réel, qu'il y a réellement un petit garçon qui à plus de 10 000 kilomètres de là, sur une île japonaise a besoin d'aide. Ses parents s'inquiètent car bientôt les symptômes que le petit développe (fièvre, maladie, sueurs, soif, faim) l'atteignent également et Julie tombe gravement malade...

Dans la forêt de Hokkaido est un immense coup de coeur qui m'a déchiré le coeur. Lorsqu'on comprend que le récit a été inspiré d'un fait réel, le roman prend une ampleur psychologique et émotionnelle inégalable. J'ai vraiment stressé et eu peur pour ce petit garçon dont les parents, intraitables ont décidé de lui donner une leçon, à cause de ses caprices, de le laisser seul sur le bord de la route et de repartir. Mais une fois revenus sur les lieux, le petit garçon avait disparu, ne comprenant pas cet abandon et la réaction de ses parents. Enfonçé au plus profond des bois japonais, l'histoire aurait pu se finir en drame... d'ailleurs Eric Pessan nous fait bien ressentir toute l'intensité du drame que vit l'enfant, dans sa peur, dans sa prise de conscience des évènements. Julie aussi en comprend toute l'ampleur lorsqu'elle découvre l'horreur de la situation. Comment aider l'enfant ? Comment faire pour qu'il survive ? Dans une écriture particulièrement intimiste et propice à l'introspection, Eric Pessan décrit un état de survie qui nous plonge dans une ambiance sombre, pesante, alarmante. On ressent le sentiment d'urgence, la tristesse, la peur des deux côtés des personnages et cette impuissance. J'ai été touché et sensible à son roman "d'impressions" car tout se joue dans les sensations qu'évoque la forêt. Une étrange atmosphère règne dans ce roman où la forêt est un personnage à part entière et est particulièrement oppressante... Un récit brillant que tous les parents devraient lire, lorsque parfois ils sont excédés par les colères ou les caprices de leurs enfants! 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine