Magazine Culture

DORIS Terre-Neuvas

Par Sailor

DORIS  Terre-Neuvas
Sur les navires morutiers, dans les années 1710, le pêche à la morue se faisait depuis le bord du bâtiment à l'aide de lignes à mains. Les hommes se trouvaient dans des tonneaux à l'extérieur du bastingage.C'est en 1789, que le Capitaine Dieppois nommé Sabot eut l'idée de remplacer les lignes à mains par des "Harouelles" appellées aussi lignes de fond ou dormantes. Ces très longues lignes (133mètres) étaient garnies de nombreux hameçons et tendues au fond de l'eau par des plombs. Pour mettre ces lignes à l'eau, on utilisait de très lourdes chaloupes de 8 mètres, incommodes à manipuler et demandant 8 hommes pour les armer et quand un de ces lourds canots ne rentrait pas, c'est 8 hommes qui étaient portés disparus. Ces chaloupes étaient contruites dans les chantiers de la Rance et envoyées démontées à Terre Neuve.En 1876, des capitaines Fécampois ramènent de Terre Neuve quelques exemplaires de Doris qu'utilisent les goélettes Américaines. Lors de la campagne de pêche de 1877, quatre armateurs décident de l'essayer. Ses qualités (maniabilité, légèreté (hissage à bord facilité), excellente tenue en mer, possibilité de s'empiler ce qui permet dans embarquer jusqu'à 18 à bord, armement réduit, 1 patron et son "avant". Quatre années plus tard, toute les flotilles morutières l'avaient adoptées.
Retour d'un Doris après avoir relevé ses lignes
Cliché réalisé entre 1932 et 1938 lors des campagnes de pêche du Capitaine
ARISTIDE OLLIVIER
DORIS  Terre-Neuvas
On peut remarquer que le Doris est en surcharge, il pouvait pêcher de 700 à 800 morues à chaque fois qu'ils relevaient leurs lignes, le doris ayant le plus de poissons était appelé le "Doris Amiral"
Nombre d'entre eux coulèrent chargé de cette façon

Le modèle que je réalise est au 1/15ème d'après le plan du Musée de la Marine relevée en 1965 pa Jean Le Bot d'après les gabarits du chantier LEMARCHAND.
Construction
Construction sur gabarits d'assemblage en carton,
les couples et l'écusson en contreplaqué bouleau de 1mm,
l'étrave réalisé en poirier

DORIS  Terre-Neuvas
DORIS  Terre-Neuvas


Le bordage 4 virures en contreplaqué bouleau de 1mm
DORIS  Terre-Neuvas


DORIS  Terre-Neuvas
DORIS  Terre-Neuvas
DORIS  Terre-Neuvas
DORIS  Terre-Neuvas
DORIS  Terre-Neuvas
DORIS  Terre-Neuvas
DORIS  Terre-Neuvas
DORIS  Terre-Neuvas

Et voici notre petit doris terminé, à bientôt pour de nouvelles réalisations
  Marsouins sortant, annoncent le vent.
 
...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sailor 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte