Magazine Culture

Joey Dosik, le newcommer de la soul US?

Publié le 18 septembre 2017 par Le Limonadier @LeLimonadier
Joey Dosik, le newcommer de la soul US?

Mercredi dernier, nous sommes allé voir les petits génies du groove que sont les Vulfpeck à la Cigale. Avec un public essentiellement constitué de musiciens qui suivent les apparitions et vidéo de Vulfpeck comme autant de masterclass (surtout pour leur bassiste prodige Joe Dart). Mais on ne s'éternisera pas sur ce concert qui, pour une première en France, était une vraie réussite.

Pour autant, dirigeons le projecteur quelques instants sur leur première partie, Joey Dosik. Multi-instrumentiste, chant compris, il transforme tout ce qu'il touche en une doucereuse texture soul à vous dilater la pupille et plus si affinité. Dans vulfpeck, il se charge souvent du saxo, parfois du rhodes. Pour son projet solo, il conserve une certaine sobriété dans ses instrumentations en s'appuyant sur ses potes de la Berkley et s'occupe des claviers et des mix et avec une technicité comparable à un Jacob Collier ! Pour le moment, le petit Génie n'a qu'une sortie officielle au compteur : un EP sobrement intitulé " Game winner ", et quelque déclinaisons tiré de son single du même nom. " A song about love and basketball " d'après son auteur. Sacré programme !

Côté influence, on sent que Joey a été biberonné à la soul des papas comme Stevie Wonder ou plus récemment Anthony Hamilton. Son grain de voix assez dingue arrive en tout cas à nous décrocher des petits frissons comme on aime (et comme il manque parfois dans les compositions de Vulfpeck ankylosées par un trop plein de technicité peut-être). Côté clavier, on note dans son jeu très construit des harmonies à la Chick Coréa ou Ed Motta franchement pas désagréables. Joey reste assez libre dans sa composition malgré des automatismes très culturels. Il prend un plaisir indubitable à jouer ses chansons et c'est un plaisir assez contagieux. Impossible pour lui de jouer sans afficher un grand sourire jusqu'aux oreilles, il est sur scène comme un gosse sur un terrain de jeu.

Joey Dosik, le newcommer de la soul US?

D'après ce qu'il nous a annoncé mercredi dernier, nous devrions pouvoir écouter joey sur un debut album très attendu d'ici début 2018 ! Une sortie prévue sur le label qu'il a créé lui-même, dont vous laisse deviner le nom... " Game Winner Records " ! On espère juste qu'un distributeur français osera se mouiller pour porter ce projet très prometteur jusque dans nos bacs à disque. Sinon il nous restera toujours l'option de l'écouter en boucle sur nos plateformes de streaming préféré 😉


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Limonadier 20017 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines