Magazine Emarketing

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Publié le 19 septembre 2017 par Frederic Canevet @conseilsmkg

Je reçois Cédric fondateur de Bloguer pour en vivre , un blog où il partage sa passion et ses conseils pour créer un blog qui rapporte, et accéder à une meilleure liberté financière.

Dans cet article, Cédric vous parle des 5 erreurs qui trahissent le fait que l’entreprenariat n’est peut être pas pour vous…

En effet, quoi que l’on peut en dire, passer de salarié à entrepreneur n’est pas si simple, il faut passer d’une mentalité  “d’être payé pour faire un travail” à “mettre en place un business profitable“.

La différence peu paraître subtile, mais elle pourtant importante, et si vous voulez monter votre entreprise, il est important de le prendre en compte…

Pourquoi cette question : Es tu fait pour devenir Entrepreneur ?

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Ton business en qui tu avais mis beaucoup d’espoir te déçoit et stagne….

L’idée du siècle (ou du moins tu rêves d’une idée qui pourrait changer ta vie, et peut être celle des autres), mais n’obtient pas le succès escompté, ou tu n’arrives pas à la mettre en place…

C’est un phénomène quasi systématique quand on veut monter un business, quel que soit le secteur d’activité.

Parmi les causes possibles du manque de résultats de ton projet, voire de sa remise à demain, est ce que tu as réfléchi au fait que, peut-être, l’entreprenariat n’est pas fait pour toi, tout simplement ?

Comme dans la vie, il faut être clair, il y a plusieurs types de personnes :

  • Ceux qui expliquent ce qu’il faudrait faire (ex: tes profs au lycée, les gourous de l’entreprenariat…).
  • Ceux qui essaie de donner vie à des projets, mais dans de grosses structures avec des budgets et des équipes dédiées
  • Ceux qui rêvent de lancer un projet, mais qui n’osent jamais sauter le pas, afin de rester dans le doux fantasme de leur projet

Et enfin ceux qui ont l’idée (ou qui l’emprunte),  et qui la réalise… les entrepreneurs !

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Ne pas avoir le profil d’entrepreneur n’est pas non plus un problème.

Cela ne veut pas dire que tu es nul et que tu ne réussiras pas dans ta vie, mais sans doute que pour toi, la réussite empruntera un chemin différent de l’entreprenariat.

Certaines personnes n’ont tout simplement pas la disponibilité, le tempérament, la situation familiale ou financière…  pour monter un business en tant qu’indépendant.

Moi aussi je suis passé par là, et donc j’ai essayé de rassembler 5 erreurs qui peuvent révéler une incompatibilité avec l’Entreprenariat.

Mes idées risquent de ne pas plaire à tout-le-monde, mais si tu te sens visé, peut-être est-t’il préférable d’éviter la politique de l’autruche…

1 – Tu estimes que le succès va arriver avec peu d’efforts

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

Effectivement, sur internet, beaucoup de personnes vendent du rêve, et te proposent de réussir sans effort avec une méthode miracle…

Ils aiment jouer sur ce qui fait vibrer les gens.

On ne compte plus les vidéos et les articles qui promettent de te rendre riche facilement et rapidement.

Et il faut être bien naïf pour le croire : s’il était possible de devenir riche facilement et sans efforts, tout-le-monde le serait non ?

Certes, il existe un excellent livre qui met en avant cette idée, “La semaine de 4h de Tim Ferriss“, mais il ne faut pas prendre ses conseils au pied de la lettre…

Si vous lisez attentivement Tim Ferriss, vous verrez qu’il ne propose pas de travailler 4h par semaine, mais de travailler mieux et de se concentrer sur les résultats.

C’est un des livres de référence pour tous ceux qui veulent se lancer dans l’entreprenariat :

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Si on revient à la dure réalité, il faut savoir que beaucoup de gens préfèrent qu’on leur donne une poudre de perlimpinpin et une méthode miracle, plutôt qu’on leur dise qu’il va falloir bosser dur et être patient.

Le rêve, l’émotionnel prennent le pas sur l’esprit rationnel.

Tu sais, les images de belles voitures de luxe, les billets qui sortent d’un ordinateur…on les utilise tous sur une page de vente, mais ce faisant, les esprits faibles tombent dans le piège et pensent que le business fonctionne réellement comme ça.

Mais ce que ces marketeurs ne te disent pas, c’est qu’il y’a énormément de travail avant de parvenir à ce résultat !

Il y a aussi des secrets cachés, généralement les “top marketeurs”, te parlent de 50 000 € réalisés en 2 jours sur internet, mais ce qu’il oublient de dire que :

  • C’est 50 000 €TTC, donc TVA incluse (il faut donc enlever 20%)
  • C’est 50 000 € mais de chiffre d’affaires, hors les 30 à 50% de commissions à leurs affiliés
  • C’est 50 000 €, mais leurs frais de structure (Click Funnel, Mailchimp…) représentent parfois 10% de leur chiffre d’affaires
  • C’est 50 000 € en 2 jours, mais cela a nécessité 2 à 3 mois de travail intensif pour y arriver (création du produit, promotion, tunnel de ventes…)

Il faut donc faire attention aux chiffre miraculeux, et il faut apprendre à lire entre les lignes.

Après, il existe de vraies succès stories avec des webmarketeurs qui sont dans le haut du panier, et qui ont vraiment des bénéfices de plusieurs milliers d’euros (voir dizaines de milliers d’euros).

Mais c’est une minorité, et si vous faites bien attention, ce ne sont pas ceux qui gagnent de l’argent en vous vendant une méthode sur comment gagner de l’argent…

Pour revenir aux personnes qui réussissent vraiment, ce n’est ni une histoire de chance, ni d’intelligence supérieure, c’est surtout qu’ils ont la trempe d’entrepreneurs.

Ils sont capables de rebondir en cas de coup dur, d’apprendre de leurs échecs et se relever, de persévérer…

Car oui,  c’est à force de persévérance que l’on réussit sur internet ou ailleurs.

Je vois régulièrement dans des événements des personnes qui me disent “J’ai acheté la formation de XXX” / ” J’ai assisté au séminaire de XYZ” / “Je suis allé à la formation de ABCD”… mais qui au final en sont toujours au même point !

Ils passent de méthodes en méthodes, de solution miracles en solutions miracles… mais JAMAIS ils n’appliquent à 100% une méthode qu’ils achètent.

Il faut certes savoir quand dire “STOP”, et abandonner une idée, mais avant il faut savoir l’appliquer et l’adapter à son cas de figure.

Ce qu’il faut retenir :

  • Il n’y a pas de méthode miracle, il faut choisir une méthode adaptée à tes ressources, tes compétences… la tester et l’exploiter au maximum en l’adaptant à ton business.
  • Créer une entreprise réclame du temps et de l’énergie, il faut anticiper cela, à la fois au niveau financier que personnel (famille…).
  • Créer une entreprise n’est quasiment jamais un job à temps partiel, c’est comme un saut en parachute, à un moment donné il faut sauter et s’élancer malgré la peur…

2- Tu est impatient

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

L’impatience est un ennemi mortel dans les affaires.

Souvent, on cherche des réponses qui sont là, sous nos yeux et on ne les voit pas parce qu’on est impatient, qu’on veut brûler les étapes et prendre des raccourcis.

Moins on a d’argent et de ressources, plus il faut réfléchir et prendre son temps.

En effet une fois que vous avez acheter un outil, mis en place une stratégie, lancé une offre… vous aurez grillé vos cartouches.

Il faut donc en amont penser à comment maximiser vos ressources, car 1h de réflexion de votre côté c’est des dizaines d’heures, de prospects… que vous pourrez obtenir !

Il faut apprendre à sortir du cadre, à trouver des solutions originales… pour battre les concurrents :

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Pour réussir dans un business en ligne, il y’a tant de paramètres à prendre en compte, tant d’actions à mettre en place…cela prend du temps effectivement !

Si on regarde la montagne de boulot qui est devant nous, elle nous paraît infranchissable, au point d’être découragé, mais si on prend de la hauteur, on voit les choses différemment. Tu te dis peut-être “C’est trop long, j’aurais jamais le temps de mettre en place tout ça!” “Je veux réussir maintenant, pas quand j’aurais 50 ans !”

Du coup, tu te mets des barrières, tu as des croyances limitantes dans ta tête !

En fait, tu estimes que n’as pas le temps pour :

  •  Optimiser une action, un outil…
  •  Te former
  •  Développer ton réseau
  •  Construire ton branding
  •  Travailler sur ton produit
  •  Améliorer ton contenu
  •  Créer une newsletter plus performante
  • etc.

Ce que l’on attend le plus c’est “Désole je n’ai pas le temps, on va faire un truc rapide, et on verra ensuite…“.

Or il faut parfois prendre le temps de prendre le temps… sinon on passe à côté de choses qui peuvent changer votre business.

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Or dans la plupart des postes en tant que salarié, on n’a pas l’habitude de penser de cette manière.

On est là pour faire un job, même si ce n’est pas intéressant ou valorisant…

Etre entrepreneur, c’est apprendre à gérer les surprises et la nouveauté.

Créer un produit et le vendre est le début, mais il faut aussi prospecter, se faire connaître, tisser une relation de confiance avec tes lecteurs… et surtout monter un business profitable.

Le but n’est pas de devenir “esclave” de son entreprise, mais de mettre en place un système qui travaille pour vous.

Par exemple monter un blog c’est bien, mais ce n’est qu’un outil… Ce qu’il faut c’est d’abord penser au business (voir cet article sur comment passer d’une passion à un business).

Par exemple, mon ami Ling-en de Solopreneur a mis plusieurs années de tests, d’essai… pour trouver le bon business modèle.

Mais aujourd’hui, il a atteint son but, car il a su être persévérant et changer son offre de produits, son positionnement…

Pour moi, il a atteint l’indépendance financière aujourd’hui, même s’il n’est pas riche, car il respecte une éthique (ne pas survendre un produit, ne pas arnaquer ses clients…).

Preuve en est : il a laissé tomber un job de salarié pour se consacrer à son business !

Ce qu’il faut retenir :

  • Quand on est entrepreneur, on ne fait pas des “heures”, mais on doit atteindre un résultat. Peu importe que vous ayez passé 12h / jour pendant 1 an pour sortir votre produit, si une personne avec une méthode plus astucieuse arrive à le faire en 1 mois, c’est lui qui a raison !
  • Ce n’est pas comme dans les J.O., l’important est de gagner, pas de participer !

3- Tu prends ton Business à la légère en te laissant porter par les événements

Si tu veux être indépendant, entrepreneur, blogueur Pro… il va falloir être responsable, et anticiper ce qui va arriver.

Par exemple, s’il y a une phrase que vous devez retenir quand vous êtes entrepreneur, c’est “Nul n’est censé ignorer la Loi”.

En effet, autant en tant que salarié, vous n’avez pas à connaître les Lois, autant en tant qu’entrepreneur, on doit “tout savoir” (ou plutôt demander aux personnes qui savent, comme un bon expert comptable !).

Si ce n’est pas le cas, la réalité va bien vite te rattraper, et tu risques d’avoir des déconvenues plutôt pénibles avec tes clients, l’administration, ta banque etc.

Par exemple, si tu ne fais pas ta déclaration mensuelle ou trimestrielle de chiffre d’affaires en temps et en heure, tu vas devoir payer des pénalités inutiles.

Donc il va falloir que tu sois discipliné et organisé, comme à l’armée. Tu peux d’ailleurs t’inspirer de la matrice d’eizeihower  pour organiser tes tâches :

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Il faut donc anticiper, et gérer ses priorités, car à partir du moment où tu seras entrepreneur, c’est le début des choix difficiles…

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Fais-toi un planning suffisamment souple pour s’adapter à tes contraintes, mais tiens-toi y !
Ta façon d’utiliser ton temps détermine test priorités…, si tu ne priorise pas certaines tâches, tu risques de devoir faire les choses dans l’urgence et donc de les bâcler. En plus, tu seras stressé pour rien.

Dans un de ses podcast, Ling-en semblait regretter d’avoir été trop longtemps négligeant avec sa compta.

Il s’est rendu compte un jour qu’il payait des frais bancaires astronomiques, et il trouvait ça honteux !

Il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même parce qu’il avait été négligeant à bien faire ses comptes. Ce n’était pas sa priorité à ce moment-là.

Ce qu’il faut retenir :

  • Un entrepreneur manque toujours de temps, il faut gérer ses priorités, et définir tous les jours 1 chose à faire, et ne pas céder à la pression de l’urgence, sinon tout devient urgent et l’on ne fait plus rien de la journée.
  • Un entreprise va passer 50% de son temps à gérer des “merdes” (problèmes clients, administratif…), si tu n’aimes pas cela, alors il faut réfléchir à deux fois avant d’être entrepreneur. 

4- Tu ne places pas tes efforts au bon endroit

Si tu ne penses pas te reconnaître dans les erreurs décrites ci-dessus, que tu ne crois pas que l’argent se cueille dans les arbres et que malgré tout, ton business patine, est-ce que tu concentres tes efforts au bon endroit ?

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Pour toi, c’est peut-être que tu n’as pas fait le bon diagnostic.

Imagine un médecin qui donne à son patient un médicament contre le cancer alors qu’il souffre d’une appendicite.

Je te laisse imaginer le résultat…

Souvent, on se retrouve la tête dans le guidon et on a du mal à relever la tête pour voir en perspective.

Si tu fais 5 fois,10 fois, 30 fois la même erreur, ce n’est pas en persévérant dans l’erreur que tu obtiendras un résultat différent la fois d’après.

Si quelque chose ne marche pas, il faut en changer, c’est tout… il faut appliquer la maximum “En faisant toujours la même chose, on obtient toujours le même résultat“.

Donc, ce que je te conseille de faire, c’est de prendre du recul, quelques vacances (ou au moins 1/2 journée) pour sortir la tête du guidon et faire un bilan sur ton business.

Te ressourcer permet à ton cerveau de se reposer et stimule ta créativité.

Ce qu’il faut retenir :

  • Mesures toujours le ROI de tes actions. En prenant la bonne habitude de calculer la rentabilité de ton travail, tu pourrais d’une part voir s’il faut continuer ou changer quelque chose, mais aussi tu sauras où concentrer tes efforts.
  • Penses business… Toutes les 4h vérifie que tu as bien mis en place une action pour générer du business à court terme. Lire ses emails, aller sur Facebook… c’est bien, mais cela ne nourrit pas un business !

5 – Tu es de la “vieille école” et tu cherches à appliquer la méthode des autres sans réfléchir

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

Sur internet, les choses vont très vite, les méthodes, les outils changent régulièrement.

Il te faut donc te mettre à la page, faire de la veille, actualiser tes méthodes et tes connaissances.

Pour moi, et selon mes compétences qui me sont propres, il y’a 3 critères de réussite :

  •  Le contenu : j’essaie de produire du contenu de qualité, du contenu viral… qui me permet d’être reconnu dans mon secteur d’activité (et donc par Google).
  • La maîtrise de la conversion des visiteurs en prospects : Si ton contenu est à forte valeur ajoutée, il va retenir l’attention de tes lecteurs… mais ce n’est que la première étape… il faut récupérer leurs coordonnées. Profites-en pour avoir des inscriptions en masse à ta mailing list ! Places un formulaire d’inscription juste à la fin de ton article et un juste au-dessus ! Il y’a peu de chances qu’un visiteur qui a été intéressé par ton contenu revienne de lui-même, si tu ne te rappelles pas à son bon souvenir par e-mail. Car aujourd’hui, nous vivons dans un monde hyper-connecté, ou les sources de distraction sont omniprésentes (mobile, TV etc.) donc ce sera un véritable challenge de captiver l’attention de tes lecteurs pour les retenir et les fidéliser.
  •  Les relations : on s’attache naturellement aux personnes qui nous apportent de la valeur, qui sont des exemples à suivre. Non seulement dans un business sur internet, il faut se construire un réseau et mettre en place des partenariats, mais il est bon d’avoir un mentor, c’est -à-dire une personne de référence qui sera pour nous un modèle à suivre et a imiter. Pour moi, vous savez qui c’est, je n’ai plus besoin de le citer hihi…😎

Ce sont mes 3 piliers, qui sont en phase avec mes compétences et mes valeurs, mais vous devez vous même trouver votre voie, car il n’y a pas qu’une seule manière de réussir sur internet.

Par exemple :

  • un développeur pourra créer une App, un programme… sans avoir besoin d’écrire un seul article de blog
  • une personne avec un énorme charisme pourra se lancer dans la vidéo Youtube
  • une personne très cartésienne et logique va peut être mettre en place des campagnes Facebook Ads hyper rentables.
  • une personne qui a un gros réseau professionnel, va utiliser principalement Linkedin et les rencontres physiques

Il n’y a donc pas de recette miracle pour réussir, c’est à vous de créer la vôtre !

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

En revanche, ce que je peux vous dire, c’est que les bonnes vieilles méthodes trop simples, trop basiques sont mortes…

A retenir :

  • Listes tes forces et tes faiblesses, et à partir de tes forces, essaies de construire ta propre recette pour réussir.
  • Cherches un “gourou” qui soit proche de tes valeurs, tes compétences… et regarde ce qu’il faut de bien, et comment tu peux l’appliquer à ton propre business. Il n’y a pas de honte à reprendre les bonnes idées tout en les adaptant. Comme disait Picasso “Les mauvais artistes copient, les bons volent !”

En conclusion…

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur : 5 faits incompatibles avec l’Entreprenariat !

J’espère que tu n’es pas concerné par ces 5 erreurs que je viens de décrire, ce sont celles que l’on voit le plus souvent dans le monde de l’entreprenariat…

Et il y’en a d’autres hélas, l’entreprenariat est une aventure que l’on vit au quotidien, mais c’est cela qui la rend passionnante !

Si tu veux en savoir plus, rendez vous sur mon blog  “Bloguer pour en vivre “, tu y trouveras de nombreux autres conseils, astuces….

Mais avant de te voir partir, quelles sont pour TOI, les pires erreurs que tu as faîtes quand tu as débuté en tant qu’entrepreneur, et quelles leçons en as-tu tiré ? 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frederic Canevet 32482 partages Voir son profil
Voir son blog