Magazine Culture

Les Délices de Tokyo, de Durian Sukegawa

Par Lacritiquante

9782226322883-jEncore une fois, un petit article mille ans après tout le monde, comme c’est la coutume sur ce blog. Aux détours d’un rayon de librairie, je me suis fait offrir Les Délices de Tokyo de Durian Sukegawa. Je l’ai dévoré en une journée, en sirotant du thé. Cela faisait trop longtemps à mon goût que je n’avais pas lu de romans japonais et je dois vous avouer que cette littérature m’avait beaucoup manqué.

Dans un endroit tranquille, face à des cerisiers qui marquent les saisons, se tient un petite boutique de dorayaki, des pâtisseries japonaises, sortes de pancakes fourrés de an – une pâte de haricots rouges. Sentarô n’est pas un expert : il s’estime déjà assez heureux d’avoir trouvé ce poste de gérant après sa sortie de prison. Il se contente d’acheter en gros du an industriel. Le commerce n’est pas florissant mais cela suffit à la survie de la boutique. Un matin, Tokue, une vieille dame, demande à travailler à l’échoppe. Après plusieurs jours, Sentarô finit par accepter et ne le regrette pas ! Tokue a un vrai don pour le an : la clientèle afflue. Sentarô se prend au jeu. Mais les doigts tordus de Tokue sont le signe d’un sombre secret que cette dernière n’ose pas avouer.

Avant de parler de l’histoire, laissez-moi vous parler de l’écriture. J’ai pris énormément de plaisir à lire ce petit roman car le style est très simple et vivant. La traduction est réussie. Il y a de nombreux dialogues, des descriptions toujours utiles, on ne s’ennuie pas. Et pourtant, il s’agit là d’un récit tranquille. Vous vous en apercevrez au fil des pages, l’intérêt qu’on porte à cette histoire est directement lié à la tendresse, à l’attachement que l’on éprouve pour les personnages. On apprend à les connaître au fur et à mesure, et il est difficile de ne pas craquer pour eux. La rencontre entre Tokue et Sentarô est vraiment touchante, et la deuxième partie du livre qui nous en apprend plus sur leurs passés est vraiment passionnante. Ce qui est d’autant plus agréable dans ce livre, c’est que les personnages sont terriblement humains, ce ne sont pas des êtres de papiers policés. Ils ont leurs défauts, leurs bizarreries. La peur, la timidité, le commérage, la gourmandise font partie intégrante de l’être humain et l’auteur a inclus cela dans ses héros. Les personnages sont le socle de ce livre, et ils sont vraiment très bien écrits.

Les Délices de Tokyo, de Durian Sukegawa

J’ai beaucoup aimé que cette histoire m’amène dans une petite allée japonaise, même si les cerisiers ont un peu fait cliché. Croiser les lycéennes, les familles, les salary-men, voir vivre cette petite boutique comme il y en a tant d’autres… c’était un vrai régal. Sans compter la confection des dorayaki qui mettent vraiment l’eau à la bouche. Car ce roman est aussi une ode à la bonne cuisine, celle qui prend son temps, qui fait les choses avec minutie et précaution pour un résultat optimal.

Pendant que la pâte refroidissait, Tokue invita Sentarô à consigner dans un carnet les diverses étapes de la préparation. « J’apprends en regardant », répondit-il, ce à quoi elle rétorqua : « Alors, passez-moi tout en revue depuis le début. » Coincé, il ouvrit son carnet.

Les Délices de Tokyo portent vraiment bien son titre : délice pour nos papilles par procuration, délice pour nos yeux de lecteurs qui se réjouissent de cette écriture si légère, de ces personnages si vivants, délice pour le voyageur qui est en nous, heureux de faire un détour par le Japon.

Les Délices de Tokyo, de Durian Sukegawa

Durian Sukegawa, Les Délices de Tokyo, traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako, aux éditions Le Livre de Poche (34537), 6€90.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Max | Le Tigre

    Tigre

    Étant enfant j’avais un Panthéon rempli de héros qui me nourrissaient : Médard Chouart des Groseilliers, Étienne Brûlé, Charles Nungesser, Daniel Boone,... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Aragon
  • [Rumeur] Tom Cruise aurait refusé un rôle clé dans Green Lantern Corps

    [Rumeur] Cruise aurait refusé rôle dans Green Lantern Corps

    Il y a quelques mois, le site people Crazy Days and Nights évoquait la possible apparition de Tom Cruise dans le long-métrage super-héroïque Green Lantern Corps... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Linfotoutcourt
    CULTURE
  • Abricots à l’alsacienne

    Abricots l’alsacienne

    Fiche technique : Abricots à l'alsacienne Pour : 6 personnesTemps de préparation : 10 min Temps de cuisson : 30 min Ingrédients beaux abricots bien mûrs : 750... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Hubjo
    CUISINE, RECETTES
  • 7 Lettres » Olivia Harvard

    Lettres Olivia Harvard

    Editeur : Hachette Romans Livre : ICI Mon meilleur ami, Colton Crest, est mort. C’est moi qui ai trouvé son corps… ainsi qu’un bout de papier, niché dans la... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Brigittealouqua
  • Jason Bourne : une série Treadstone officiellement commandée

    Jason Bourne série Treadstone officiellement commandée

    USA Network a annoncé avoir commandé une série dérivée de la franchise Jason Bourne, intitulée Treadstone, et s’inscrivant dans l’univers du programme... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Linfotoutcourt
    CULTURE
  • Mug cake chocolat au thermomix

    , un délicieux dessert au chocolat pour vous. facile à préparer chez vous, voila la recette de ces mugs chocolat au thermomix. INGRÉDIENTS : 125 g de chocolat a... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Nicole Michelin
    CUISINE, RECETTES
  • [Trailer] Sharknado 6 : c’est enfin terminé !

    [Trailer] Sharknado c’est enfin terminé

    17 Août 2018 Gilles Rolland CRITIQUES 0 commentaire Partager la publication "[Trailer] Sharknado 6 : c’est enfin terminé !" FacebookTwitter Finn, le héros de... Lire la suite

    Le 17 août 2018 par   Onrembobine
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Lacritiquante 114 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines