Magazine Culture

Hip Hop 90’s, baggy et grosse casquette : le duo de rappeurs UK Too Many T’s débarque en France

Publié le 20 septembre 2017 par Le Limonadier @LeLimonadier
Hip Hop 90’s, baggy et grosse casquette : le duo de rappeurs UK Too Many T’s débarque en France

Les maisons de disque aussi ont fait leur mercato : vendredi dernier, sur son compte Facebook, Banzaï Lab annonçait l'entrée des extra-terrestres londoniens Too Many T's au sein de la " Banzaï Lab family ". Riche de ses artistes aux univers hip-hop, trip-hop, electro et world grooves, nul doute que la maison de disque bordelaise a eu les arguments pour signer Ross Standaloft et Leon Rhymes, le duo rap de Too Many T's qui affole la Grande-Bretagne.

Natifs de Camberwell, quartier assez pauvre du sud de Londres, les deux rappeurs ne cachent pas leurs influences outre-Atlantique, comme le relate le Huffington Post UK dans une interview des deux intéressés : Eminem, Big Daddy Kane, Jurassic 5 ou encore... les Beastie Boys. En effet, impossible de ne pas penser à l'univers barré des Beastie's en matant leur dernier clip tourné le 5 août dernier, qui n'est autre qu'un Facebook Live shooté avec un smartphone !!

Une grande première en Grande-Bretagne, puisque aucun artiste anglais ne s'était encore risqué à l'exercice périlleux du Facebook Live music video. La grande force de Too Many T's est donc d'allier une exigence créative à un flow et une ambiance qui renouent avec l'ambiance " 90's skater " du hip-hop : le clip du morceau " Hang Tight ", single que l'on pourra retrouver sur leur premier album , dont la date de sortie est prévue le 13 octobre en France, en est le parfait exemple.

Descente d'escaliers, déambulations urbaines, MC qui rappent en mode street face caméra et scènes absurdes. Clairement, c'est ici un clip pastiche en hommage aux Beastie Boys. Et d'ailleurs, parce qu'à force d'en parler ça nous gratte un peu le baggy, on ne résiste pas à se mater à nouveau le clip de " Make some noise " et sa brochette de comique US. C'est tellement bon.

En tout cas, cette entrée en matière hexagonale ne peut-être que de bonne augure pour le duo londonien prêt à casser de la scène musicos !
Et comme le dit si bien l'ami Paganelli, pour qui les mercatos n'ont plus de secret :
" en tout cas, on te le souhaite heing ! "


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Le Limonadier 20017 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines