Magazine Culture

MONTPELLIER – « J’aime beaucoup ce que vous faites » de C. Greep – La Chocolaterie – dès le 22 septembre

Publié le 24 septembre 2017 par Idherault.tv @ebola34

Retour sur " J'aime beaucoup ce que vous faites "

de C. Greep

avec Céline Cara, Camille Clerc, Kevin Bourges, Christian Fabrice

Théâtre de La Chocolaterie

203 rue de l'industrie Montpellier depuis le 22 septembre MONTPELLIER – « J’aime beaucoup ce que vous faites » de C. Greep – La Chocolaterie – dès le 22 septembre

Nous aussi, nous avons beaucoup aimé... et ri... à ce que vous avez fait !

Le théâtre comique, le théâtre populaire... parent pauvre ?

Force est de constater que le rire, au théâtre, n'est par forcément de bon ton et, sans aller jusqu'à sa condamnation (voir " Le nom de la rose "), il faut avouer que le reconnaître, voire l'encourager, relève du suicide intellectuel. On se retrouve vite classé parmi les ringards, les ploucs et les " beaufs " ! Et pourtant, les textes sont bons, les acteurs sont souvent les mêmes que dans " l'autre théâtre " et le public est là !

J'aime beaucoup ce que vous faites fait parti de ce type d'œuvre. On y rit, on y prend du plaisir et, en sortant, on a " la banane ". Dire que l'on s'est dévoyé, qu'on a perdu son temps, c'est un point de vue.

Une histoire, maligne, très plausible... à qui " l'appel de fond de poche " n'est jamais arrivé ? Des sujets toujours actuels, le déménagement vers les zones rurales, les difficultés rencontrées par les artistes à se faire reconnaître, de grands thèmes, l'amitié, la réussite, les préjugés sociaux... Il n'y a rien qui ne pourrait être le point de départ de bien des œuvres sérieuses dont les théâtres nationaux et subventionnés font leurs belles salles.

MONTPELLIER – « J’aime beaucoup ce que vous faites » de C. Greep – La Chocolaterie – dès le 22 septembre

Quand aux acteurs, ils sont bons ! Bons parce que faire rire n'est pas seulement faire le pitre. Leur jeu est fluide, les effets bien gérés. Tout au plus pourrait-on reprocher au couple Pierre/Marie de surjouer un peu trop, parfois, rajoutant dans les registres de l'hyper convivialité, pour l'un, et de la bêtise frivole, pour l'autre. Comme s'ils savaient déjà que leur conversation avait été entendue par leurs hôtes et qu'il fallait meubler.

Les problèmes des personnages, leur quotidien, ceux de Charles, auteur en manque d'éditeur, de Carole, celle qui fait vivre le couple, sont aussi les nôtres. Leurs travers, leurs trahisons, leurs petits et gros mensonges, ceux de Pierre, producteur de films... publicitaires, de Marie, potiche entretenue dans son rôle de " sois belle et, surtout, tais-toi ", nous les rencontrons tous les jours, nous les côtoyons régulièrement. On rit, on y croît et pourtant, comme le disait Christian (Pierre) à l'issue de la représentation, " Ce n'est pas que comique ! ". On frise parfois le drame, Carole d'ailleurs, dans une scène très forte, monte le ton et atteint des accents pathétiques. C'est " drôle, mais dangereux ".

Des trouvailles, des petites phrases qui pourraient devenir cultes. Charles, énumérant les offres proposées par les constructeurs automobiles dans leurs voitures, ajoute, avec justesse, " et langue de pute... en option ". Les sentences, assénées par l'ineffable Marie, archétype de la " blonde " à la poitrine siliconée, font mouche. Parmi les plus remarquables, la règle des trois B, qui font qu'un mari reste à la maison : Bouffe, Baise, Beauté !

MONTPELLIER – « J’aime beaucoup ce que vous faites » de C. Greep – La Chocolaterie – dès le 22 septembre

Portée par ce quatuor dynamique, cette pièce, vue par plus d'un million de spectateurs parisiens et qui a fait les beaux jours du Mélo d'Amélie, du Café de la Gare, du Palais des Glaces et de la Comédie Caumartin, offre l'occasion d'une soirée de détente, sans arrière-pensée, génératrice d'un rire libérateur.

En prime l'ambiance chaleureuse de La Chocolaterie, accueil et traditions. Le verre de l'amitié, offert à la sortie, est toujours un bon prétexte à échanges avec les acteurs, les spectateurs et entretient une atmosphère, celle de ces " petits " théâtres dont l'existence contribue, aussi, à la diffusion de la culture.

C'est à La Chocolaterie, à Montpellier, et c'est tous les vendredi et samedi, à 21h15, jusqu'en fin décembre (au moins !).
MONTPELLIER – « J’aime beaucoup ce que vous faites » de C. Greep – La Chocolaterie – dès le 22 septembre

VIDEO

Extrait de " J'aime beaucoup ce que vous faites ".

Filmé à la Chocolaterie, le 23 septembre.

La Chocolaterie 203 rue de l'Industrie - Montpellier

contact@lachocolaterie.org
04 34 40 11 78


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Idherault.tv 48204 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine