Magazine Culture

[Critique] Midnight ,Texas saison 1 : du fun vampirisé par la nullité

Publié le 25 septembre 2017 par Linfotoutcourt

Si la surprise de Midnight, Texas reste totalement absente (notre critique du pilote), le fun répond, lui, présent, mais sans chercher bien loin...

Recette qui marche. Pour notre dose de surnaturel, Midnight, Texas s'imposait comme un détour obligatoire, même si le produit fini ne convainc pas. On retiendra cependant cette idée de cohabitation plaisante où une bande de potes aussi hétéroclites que les 7 Mercenaires, maniant les crocs, la magie ou le vaudou, laisse le beau rôle au médium, le petit nouveau du groupe. Sans prise de tête, on se laisse facilement avoir par un show qui, bouclé, s'oriente vers le feuilleton pour terminer cette première saison.

Mais sans saveur. Le reste n'est malheureusement pas défendable. Midnight, Texas souffre d'un manque cruel de budget et les effets-spéciaux sont ridicules. Le spectaculaire comme les décors demeurent inexistants, la narration confuse et même la réalisation ne sauve pas les meubles en alternant champs et contrechamps sans aucune grandiloquence visuelle. Quant aux personnages, malgré un bestiaire étendu, on ne ressent rien pour eux, si ce n'est une violente apathie et une envie de leur donner des baffes.

La saison 1 de Midnight, Texas est disponible sur NBC.

L'article est terminé ...

(Visited 18 times, 18 visits today)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine