Magazine Cuisine

Les Poires (suite)

Par Hubjo @conseilresto
Les Poires (suite)

Choix des meilleurs qualités gustatives.

Les classiques :

La Jules Guyot : Produite en Provence et en Rhône-Alpes cette poire d’été est très rafraîchissante. Idéale en sorbet. Juillet à Août.

La Williams : Jaune ou rouge , la plus connue de toutes les poires fait fondre les gourmands par sa puissance aromatique et sa saveur de bonbon acidulé. Cuite avec un chocolat chaud. La jaune d’août à février, la rouge de septembre à décembre.

La conférence : Fruit d’un partenariat de longue date avec les vergers de Séru en Picardie, producteur spécialiste de la poire. Elle doit son nom à son premier prix du goût à la Conférence Internationale de la Poire en 1885. Poêlée avec un caramel crémeux. Septembre à avril.

La Louise-Bonne d’Avranches : Cueillie dans les vergers de Rhône-Alpes, elle séduit les gourmets avec son délicieux parfum et sa saveur originale. A croquer tout simplement. Septembre à décembre.

La Rocha : D’un excellent rapport qualité/prix, cette poire se conserve très bien. D’abord ferme et croquante, elle devient moelleuse à maturité. A croquer au goûter. Septembre à avril.

La  variété à cuire :

La Martin Sec : Variété ancienne de petite taille, elle est sélectionnée dans les vergers des Hautes-Alpes. Poire à cuire uniquement, elle est idéale pour les poires au vin. Novembre à février.

Poires Williams rouges pochées aux épices


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hubjo 3651 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines