Magazine Culture

"Je n'étais peut-être rien" - Le loup des sables

Par Vanessav

- [...] Vous étiez partis faire du vélo et dormir sous la tente et je n'ai même pas eu le droit de venir!

- Mais c'était avant que tu sois là! expliqua son papa.

Avant qu'elle soit là? Zackarina observa plus attentivement la photo. Une tente, deux vélos. La forêt, le ciel et la pluie. Deux personnes heureuses, sans Zackarina, qui n'existait pas encore...

"Je n'étais nulle part", songea-t-elle, et elle se sentit incroyablement seule.

"Mais non, ce n'est pas possible", se reprit-elle. Ça semblait si triste et décevant de ne pas exister, puis soudain de se trouver dans le ventre de sa maman, de naître et de devenir enfin un bébé.

Un volcan peut-être? Une pierre?

"Non, pas moi, se dit-elle. Pas une pierre..."

J'étais le vent, pensa-t-elle. Le vent dans le ciel a soufflé sur la pluie, et la pluie est tombée pendant des centaines de jours, et tous les gens étaient fâchés car ils étaient trempés jusqu'aux os. Mais, dans une tente sous la pluie, deux personnes étaient heureuses. C'est comme ça que j'ai trouvé maman, et que maman m'a trouvée, puis ensemble nous avons trouvé papa."

- Et voilà comment je suis devenue ce que je suis, conclut Zackarina, songeuse.

- La photo dans la tente sous la pluie.

- Je l'aime bien, cette photo, souffla rêveusement son papa.

- Moi aussi, dit Zackarina."

(extrait de "Le loup des sables" de Asa LIND et illustré par Violaine LEROY, je vous disais tout le bien que j'en pensais; Bayard jeunesse)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanessav 1193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines