Magazine Culture

Madalyne Murray O'Hair

Publié le 30 septembre 2017 par Hunterjones
Madalyne Murray O'Hair Madalyn Mays est née près de Pittsburgh en 1919.
Madalyn épouse John Henry Roths quand elle a 22 ans. Mais lorsque ils en ont autour de 26, les deux s'enrôlent pour servir dans l'armée et se battre dans la seconde guerre mondiale. Lui, dans les Marines, elle dans la Women's Army Corps. Le couple se sépare tout juste avant de quitter pour le front.
Alors qu'elle travaille comme caligraphe en Italie, elle commence une liaison avec le soldat William Murray Jr.. Elle divorce Roths, et prend le nom de Murray, même si ce dernier refuse de quitter sa propre femme. Ils auront un fils ensemble.
Madalyne Murray O'Hair Elle sera diplômée universitaire en 1949, mais échoue son barreau. En 1954, elle accouche d'un second fils de Murray, dont le père présent sera un autre homme. Elle pratique de nombreux métier à Baltimore, vivant avec ses fils, sa mère et son frère, et perd régulièrement ses emplois car elle a une personnalité abrasive. Elle se sauve à Honolulu quand elle agresse 5 policiers tentant de retrouver une fugitive. En 1965, elle épouse le marine et informateur du gouvernement Richard O'Hair. Même si le mariage se termine par une séparation, ils resteront officiellement marié jusqu'à la mort de O'Hair en 1978.
Madalyne Murray O'Hair Madalyn, en 1960, poursuit la commission scolaire de Baltimore, car elle juge inconstitutionnel l'obligation de lire la bible en classe. Son fils ne veut pas y prendre part, sa mère ne croit pas en Dieu, et il se fait taxer par les autres élèves pour sa résistance à participer aux lectures.
La cause fait beaucoup de bruit dans les États-Unis religieux, et se rend en cour suprême. Murray gagne sa cause à 8 contre 1 en 1963. L'école n'a pas le droit d'imposer la bible en classe.
Elle gagne sa cause, mais la majorité des gens des États-Démunis la trouve fort déplaisante.
Madalyne Murray O'Hair En 1969, elle pousse un peu plus loin, et tente de faire empêcher la NASA de faire lire la genèse aux astronautes d'Apollo 8. Cette fois, elle perd sa cause. Buzz Aldrin ne citera pas la bible dans sa mission d'Apollo 11, mais il a eu le droit de faire la première communion (duh?) dans l'espace.
Elle apparaît régulièrement à la télé afin de discuter, mais surtout débattre, de son athéisme.
Elle devient vite une femme détestée. On la surnomme la femme la plus haïe des États-Unis.
Madalyne Murray O'Hair
Sa famille reçoit des menaces de mort, plus nombreuses encore quand elle fonde les American Atheist, un mouvement important et nécessaire dans ce pays déséquilibré. Elle sera le visage et la voix de l'athéisme des années 60 et 70, aux États-Unis.
Elle est régulièrement agressée, sa maison ciblée par toute sorte d'objets, on lui envoie des selles dans des colis, des photos de sa famille qui paraissent trempées dans le sang, on a même égorgé le bébé chat de son plus jeune fils. La folie religieuse ne connaît aucune limite.
Elle aura son émission de radio parlant d'athéisme et un show télé qui sera retransmis sur 140 chaines des différents États des États-Unis.
Madalyne Murray O'Hair
Elle sera encore une personnalité très présente dans les années 80, devenant même la rédactrice de discours de l'aspirant président Larry Flint, propriétaire/fondateur de la revue pornographique Hustler, en 1984. En 1976, elle avait aussi appuyé ouvertement Jimmy Carter quand celui-ci s'était positionné contre la religion imposée à l'école.
Son plus vieux fils devient chrétien et elle le désavoue dans ce qu'elle appellera un affront absolu et un avortement postnatal de sa part face à lui.
Madalyne Murray O'Hair
Le 27 août 1995, Madalyn, son fils et sa petite fille, disparaissent. Sur la porte du bureau des American Atheist est une note disant que les "O'Hair's ont dû quitter précipitamment pour une urgence familiale. Mais tout ce qui traîne dans la cuisine (les médicaments de Madalyn, les repas non terminés, le désordre) laisse croire à un kidnapping.
Madalyne Murray O'Hair Très vite, les doutes se tournent vers David Roland Waters, un ancien employé d'American Atheist, mais aussi un gars qui avait fait beaucoup de prison pour meurtre, utilisation d'armes à feu en public, et pour avoir battu sa propre mère et uriné dessus. Waters avait été exposé par O'Hair dans un article d'American Atheist, et elle le pointait du doigt pour avoir volé 54 000$ de la caisse commune du groupe. Waters avait alors dit à voix haute qu'il fantasmait sur l'idée de la torturer de manière sadique.
Waters et un complice seront arrêté et les O'Hair ne seront jamais retrouvés. Le complice confirme qu'ils ont tous les trois été assassinés.
Hier, il y a 22 ans.
Madalyne Murray O'Hair
Waters meurt du cancer du poumon en prison en 2003.
Netflix raconte l'histoire de Madalyn Murray O'Hair dans The most hated woman in America.
Le documentaire de 2006, Godless in America, fait de même.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines