Magazine Culture

Chronique : "Ouvrir les yeux"

Par Mateiva
*** IMMENSE COUP DE CŒUR ***
Chronique
Auteur : Marc GardnerÉditeur : MxM BookmarkDate de sortie : 11 octobre 2017
#BookTourMxMBookmark
~ RÉSUMÉ ~Après avoir brûlé la chandelle par les deux bouts, Paul a décidé de reprendre sa vie en main. Aujourd'hui de retour dans sa ville natale, il jongle entre une formation d'instituteur, un stage et des heures de ménage dans des bureaux. Tout aurait été pour le mieux s'il n'avait pas la fâcheuse habitude de réarranger la décoration des employés.Mais voilà que l'un d'entre eux remarque son petit manège et laisse un message à son intention. Commence alors une étrange correspondance entre Paul et le mystérieux comptable.


~ MA CHRONIQUE ~Un très beau récit, même un immense coup de cœur pour ce texte, et ce, pour plusieurs raisons.Tout d'abord, le style du roman. En effet, celui-ci est construit sous la forme de roman épistolaire...mais pas que. Un style que j'affectionne particulièrement car pour moi, c'est l'essence même du dévoilement de soi, la mise à nue de son âme, une manière de se confier librement, sans la peur du regard de l'autre, et cela se confirme encore ici. Un exercice de style que l'auteur a relevé avec brio et intelligence, mêlant humour, nostalgie et émotion.Ensuite, vient la plume de l'auteur. Je suis tombée sous le charme car il utilise à la perfection les descriptions les plus précises pour nous offrir la plus minime des émotions, des réactions.Enfin, l'histoire en elle-même : pour ses personnages, pour ses prises de position, pour ses remises en question et pour...ouvrir les yeux.Nous faisons ici la connaissance de Paul. Jeune homme sympathique, plaisant qui parfois peut agacer en nous démontrant par bien des façons son obstination à suivre une idée qu'il s'est lui-même inculquée. J'ai adoré le voir évoluer, interagir avec les enfants, prendre conscience de ce qu'il veut, ce qu'il souhaite. Ce qui est intéressant et rend ce texte très complet, c'est que non seulement nous le voyons échanger avec F., mais nous le suivons aussi dans sa vie, ses relations avec ses parents, ses collègues, ses amis Parisiens. A chaque situation où il se trouve, il y a un climat différent, un conflit, une réflexion. Aussi bien pour lui que pour nous, lecteurs.Paul et F. nous offre une belle complicité, une relation épistolaire addictive dont nous attendons avec fébrilité, comme Paul, chaque nouvelle missive. Mais surtout, nous restons en haleine de l'évolution de celle-ci. Et quelle évolution !C'est vraiment un superbe récit. Nous avons l'impression de vivre en même temps que Paul tout ce qui lui arrive, les joies comme les peines, la surprise comme la déception, l'assurance comme le dégoût de soi, l'amour comme l'espoir.Beaucoup de sentiments, de sensations nous sont offertes par l'auteur. Sa plume est un régal et nous donne matière à réfléchir. Ses mots nous comble d'émotion, de frustration et d'un éclat de lumière.L'humour est très présent aussi, que ce soit sous forme écrite ou orale.Une choses encore que j'ai vraiment, mais alors vraiment aimé : toutes les références aux séries, dessins animés des années 80, c'est-à-dire ma génération ! Quelle ne fut pas ma surprise à retrouver tous ces trucs qui ont fait ma jeunesse, un sentiment d'euphorie et de nostalgie m'a ainsi happée et j'en suis super heureuse, car ce fut un véritable plaisir que de me replonger dans ces années. D'ailleurs, mes chouchous, j'ai nommé LES SNORKY, font partie intégrante de ce roman et y jouent une grande place (et j'ai encore le générique en tête : qui qui qui sont les Snorky, qui qui qui mais qui...)La fin du texte est tout bonnement magnifique et m'a émue très fortement.C'est un premier roman vraiment excellent pour cet auteur, qui sous un style qui se veut léger nous apporte une vraie réflexion sur soi, sur ce que l'on pense de l'autre, sur des idées préconçues qui ne demandent qu'à disparaître, des œillères que l'on porte trop souvent et qui ont du mal à s'effacer. Un texte qui parfois se fait poétique, doux, tendre, nous offrant une petite larme au passage, car oui, j'en ai eu une...Bref, un roman qui possède tout ce que j'aime, et bien plus encore, qui entremêle à la perfection humour, joie, peine, déception, amour et espoir, le tout agrémenté d'une bonne dose de nostalgie et saupoudré d'une vraie réflexion pas si innocente que çaEt que dire de la couverture ? Juste parfaite, reflétant à la perfection ce roman et ses subtilités.


Chronique

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mateiva 3577 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines