Magazine Culture

Plongez dans le monde impitoyable de Washington DC avec Calendar Girl de juin d'Audrey Carlan

Par Ptiteaurel62 @TheLovelyTeach
Plongez dans le monde impitoyable de Washington DC avec Calendar Girl de juin d'Audrey CarlanQuand Pretty Woman rencontre Gossip Girl...
Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n'est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu'elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l'un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d'affaires qu'il veut approcher.
Mais elle va vite changer d'avis lorsqu'elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.
Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.
Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s'apercevoir qu'il n'y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée...
Date de sortie : 1er juinEditeur : Hugo New RomancePrix: 9.95 eurosPages : 160 pages
Note
Mon avis : Après avoir repris ma lecture de la saga Calendar Girl, j'avais envie de rattraper mon retard. Nous avions quitté Hawaï pour rejoindre la capitale politique de Washington DC et le voyage ne sera pas décevant. 
Mia Saunders va vivre en un mois plus de choses qu'elle n'a pu vivre en 5 mois et ce nouveau client apportera une nouvelle thématique dans un univers bien différent à savoir celui de la politique. Je redoutais ce monde car je sentais que nous serions loin du pays des bisounours et que les manigeances allaient être de mise. Ce fut donc le cas car Mia est en fait engagée comme faire valeur pour briller lors des soirées mondaines et faire croire aux yeux des autres hommes d'affaires fortunés que Warren Shipley appartient à cette même catégorie d'hommes qui pavanent aux bras de jeunes femmes qui pourraient être leur fille. Pour la première fois depuis le début de ses missions, elle va devoir endosser le rôle d'escort girl mais hors de question de faire des extras avec Warren qui est un homme adorable mais déterminé à tout mettre en oeuvre pour parvenir à ses fins. Ce sera donc un mois assez déroutant pour Mia car elle va se remettre en question suite à un questionnement sur sa vie personnelle. Le fil rouge qu'est Wes reste bien présent dans ce nouveau tome et un éclaircissement aura même lieu. Ce que nous présagions depuis le début semble donc se concrétiser mais tout comme Warren , Mia est une femme qui va devoir aller au bout de sa mission avant de véritablement se poser les bonnes questions. Elle retrouvera aussi ses amis des précédentes missions et c'est adorable de voir quelle place elle a pris dans la vie de Tai mais aussi de Mason . 
Nous entrons donc dans Washington DC et son monde impitoyable et je dois dire que l'image que nous ressentons est celui de vieux pervers prêts à tout pour assouvir leur libido . Ces hommes bourrés de frics n'ont plus aucune limite et mettent tout en oeuvre pour s'amuser avec leur nouveaux joujoux. Lors des divers soirées mondaines auxquelles nous assistons , nous pouvons constater à quel point ce sont des hommes creux qui aiment jouir de leur pouvoir et qui ont en quelque sorte instauré un ritede passage et un code pour se reconnaître entre eux. Que ce soit Arthur Broughton ou Christine Benoit , tous deux nous montrent une facette peu envieuse de ce monde en apparence de glamour . Je dirais tout de même que dans le cas de Christine , il n'y a pas que le sexe dans leur vie même s'il est une part très importante de leur vie. Frances a sorti la jeune femme de 25 ans de la rue pour jouer à la poupée avec elle et sa poupée Barbie fait encore partie de ses jouets favoris. 
Pourtant on sent tout de suite que Warren n'est pas fait de la même veine car il a un coeur un projet à caractère humanitaire mais surtout à valeur sentimentale. En effet il doit nager dans les eaux troubles pour parvenir à mettre en place un réseau et des ressources nécessaires pour venir en aide à ceux qui sont véritablement dans le besoin. J'ai vraiment aimé ce personnage car on sent son empathie et son amour pour les autres. Il est agréable à découvrir même si on aurait aimé qu'il assume son petit secret et qu'il ouvre enfin son coeur. Chez les Shipley , on ne peut pas en dire de même pour Aaron qui ne m'a pas fait bonne impression dès les premières pages. Il est arrogant , hautain et considére Mia comme une chose. Je n'ai pas aimé ses gestes déplacés et ses paroles tendancieuses. On le voit peu au fil des pages mais je dirais qu'il agit en coulisses et qu'il faudra l'avoir à l'oeil. Enfin cette maison ne serait rien sans Kathleen la gouvernante de toujours qui a su prendre soin des hommes Shipley à la mort de la maîtresse de maison. C'est une femme adorable au service des autres mais qui ferait bien de penser aussi un peu à elle et à ne pas de dénigrer. 
Bref , une fois de plus Audrey Carlan explore l'amour sous toutes ses formes en nous proposant un mois de juin qui va nous réserver quelques surprises. Mia avance dans ses missions tout en continuant de réfléchir à son destin et à sa mission. L'amour sera t-il plus fort que l'argent? Peut on être amoureux et vivre heureux? Quelles sacrifices seront nécessaires au nom de l'amour? 
Pour commander ce mois de juin, cliquez ci dessous

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptiteaurel62 28758 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines