Magazine Cinéma

Sleight (2016) ★★★☆☆

Par Olivier Demangeon @critiks_moviz
SLEIGHT (2016) ★★★☆☆

Synopsis : Un magicien de rues vend de la drogue pour maintenir un toit au dessus de la tête de sa petite sœur. Après un deal qui a mal tourné, l'enfant est kidnappée...

Origine du film : États-Unis
Réalisateur : J.D. Dillard
Scénaristes : J.D. Dillard, Alex Theurer
Acteurs : Jacob Latimore, Seychelle Gabriel, Sasheer Zamata, Storm Reid, Cameron Esposito, Dulé Hill
Musique : Charles Scott IV
Genre : Action, Drame, Science-fiction, Thriller
Durée : 1 heure et 29 minutes
Date de sortie : 28 avril 2017 (États-Unis)
Année de production : 2016
Sociétés de production : Diablo Entertainment
Distribué par : WWE Studios, BH Tilt, High Top Releasing, Universal Pictures
Titre original : Sleight
Notre note : ★★★☆☆

Notre commentaire : " Sleight " est un film dramatique américain datant de 2016, co-écrit et réalisé par J.D. Dillard, à qui l'on doit également " Judy Goose " (2006). Les acteurs principaux sont Jacob Latimore, qu'on a pu voir dans " Beauté Cachée " (2016), Seychelle Gabriel, qu'on a pu voir dans " The Last Airbender " (2010), Sasheer Zamata, essentiellement connue pour sa participation au Saturday Night Live, Storm Reid, qu'on a pu voir dans " 12 Years a Slave " (2013), Cameron Esposito, qu'on a pu voir dans " Mother's Day " (2016), et Dulé Hill, qu'on a pu voir dans " Whisper " (2007).

L'histoire proposée par " Sleight " nous invite donc à suivre Bashir " Bo " Wolfe (Jacob Latimore), un jeune homme d'une vingtaine d'années, passionné de magie, qui doit s'occuper de sa petite sœur après le décès de ses parents. Ses tours de magie ne lui rapportent pas suffisamment d'argent, et c'est à travers la revente de drogue qu'il arrive à maintenir un train de vie correct à sa sœur. Cependant, son activité de dealer va lui apporter de nouveaux problèmes, et il va bientôt se retrouver au pied du mur et ainsi devoir faire des choix pour s'en sortir. La magie sera un support dans cette quête.

Bien qu'il y ait des personnages qui gravitent autour de Bo, c'est essentiellement sur lui qu'est placé le focus. Ce jeune homme a développé des talents pour la magie, et cela au prix de sacrifices physiques. Il est " associé " à un fournisseur de drogue, Angelo (Dulé Hill), qui, progressivement, l'immerge malgré lui dans la criminalité. On peut relever un côté naïf dans le personnage de Bo (Jacob Latimore) qui pensait, à tort, n'avoir qu'un petit rôle dans le réseau de distribution de la drogue.

Comme souvent, on ajoute un aspect romantique avec une situation amoureuse. En effet, Bo tombe amoureux de Holly (Seychelle Gabriel), une étudiante qui travaille dans un fast-food pour payer ses études. Dans une certaine mesure, elle sera la voix de la sagesse. Autre poncif du genre, le moyen de pression. Pour obtenir le remboursement d'une dette, Angelo va kidnapper la sœur de Bo, la jeune Tina (Storm Reid), qui n'aspire, bien entendu, qu'à vivre sa vie de gamine. C'est donc là les principaux personnages.

Le film est intéressant de par l'approche de la magie, sans pour autant être particulièrement impressionnant ou démonstratif. " Sleight " s'intéresse d'avantage à l'engrenage dans la criminalité, le choix restreint que l'on peut faire quand on est issu d'une minorité, la volonté de s'en sortir. Malheureusement, J.D. Dillard, le scénariste-réalisateur, aussi bien dans son travail d'écriture que dans son travail de mise en scène, n'évite en rien les clichés, les généralités et autres lieux communs. Finalement la magie, dans cette histoire, n'est qu'un leurre, un trompe l'œil. L'ensemble manque donc un peu de substance.

La photographie est sympathique, avec des plans de nuit bien orchestrés et beaucoup de luminosité pour les autres. Les effets spéciaux relatifs aux séquences de magie sont bien réalisés. " Sleight " est sorti en avril 2017 aux États-Unis. Il a reçu des commentaires généralement positifs de la part de la critique. Ce métrage a rapporté 3 millions de dollars au box-office contre un budget de 250.000 dollars.

En conclusion, " Sleight " est un thriller dramatique correct disposant d'une histoire intéressante, mais finalement mal exploitée. La passion pour la magie du personnage principal est mal utilisée dans l'intrigue, ce qui la rend presque anecdotique. Il y a manifestement un soucis dans l'écriture du script qui est déséquilibré. Donc oui, c'est original, c'est bien filmé mais il y a un vrai manque de structure. La distribution offre de bonnes prestations. La photographie est plaisante. L'ensemble reste agréable à voir mais laisse des regrets devant le potentiel de l'histoire.

Bande-annonce :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Demangeon 151 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines