Magazine Culture

Sang à crocs, Kalypso Caldin

Par Les Griffonneuses
Bonjour tout le monde !Je vous propose aujourd'hui ma chronique de ce petit bijou bit-lit sorti début septembre aux éditions La Condamine.L'histoire :En une seule soirée, la vie d'une personne peut basculer. Dans une ville aussi grande que Los Angeles, quelle personne se sentirait menacée par le dernier tueur en série qui sévit ? Elana, elle, ne le craignait pas, jusqu'à ce qu'il lui tombe dessus et change sa vie à jamais.Obligée d'intégrer un monde que ne relevait jusqu'à présent que du mythe, elle va devoir composer avec sa nouvelle nature à la fois pour se faire respecter par ses nouveaux alliés mais également pour se venger de celui qui l'a détruite.Une quête à double tranchant qu'elle ne pourra mener qu'avec l'aide du chef de meute, Aaron dont le regard est aussi perçant que déstabilisant.Sang à crocs, Kalypso CaldinMon avis :Cette auteure inconnue de mon répertoire pour l'instant va très rapidement devenir une auteure à suivre ! A l'origine d'un roman rythmé et original, je ne peux cacher ma curiosité de voir que son personnage ainsi que son propre nom de famille forme le nom du personnage que le préfère dans toute la littérature française : Ellana Caldin, née sous la plume de Pierre Bottero. Refusant de croire qu'il s'agit d'une coïncidence, je suis fière d'avoir les mêmes références littéraires qu'elle.Cette série bit-lit dont nous n'avons qu'un aperçu dans ce premier tome semble extrêmement prometteuse et je suis plus qu'impatiente de découvrir la suite de cette série !Si la première partie manque un peu de finesse et semble un peu brouillonne, la suite compense largement cette petite faiblesse par un récit plus rythmé et structuré. En revanche, contrairement à d'autres, je trouve que la romance est extrêmement bien menée car la faire se développer plus tôt dans l'intrigue aurait provoqué un manque de crédibilité. Elana est effrayée par les hommes à cause de son vécu, il est impossible de croire que quelques jours passés avec un beau mâle seraient capable d'en venir à bout.Si cette romance ne comporte pas la moindre trace d'érotisme, elle n'est pour autant pas dénuée de sensualité, ce qui donne un côté addictif à la lecture. Merci au passage pour la nuit blanche que l'auteure m'a occasionnée...J'ai beaucoup aimé le personnage d'Elana, voulant à la fois faire preuve de force et d'indépendance mais à la fois rattrapée par ses démons et ses faiblesses. Voir qu'une héroïne n'est pas toujours intouchable est plaisant, cela change de mes dernières lectures.En tout cas, un grand bravo à l'auteure et si la fin ne nous laisse pas sur un cliffhanger horrible, il me tarde quand même de connaître la suite des aventures de la meute et de son petit vampire ! ;)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 2771 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines