Magazine Concerts & Festivals

Ellen Steegen au Bonnefooi- Bruxelles, le 27 septembre 2017

Publié le 27 septembre 2017 par Concerts-Review
Ellen Steegen au Bonnefooi- Bruxelles, le 27 septembre 2017

Ellen Steegen au Bonnefooi- Bruxelles, le 27 septembre 2017

Ellen werd geboren en getogen in deelgemeente Hoelbeek...alors, là, ça nous fait une belle jambe, c'est où ce bled?

Bilzen, au Limbourg!

La chanteuse paraît toute jeune mais affiche déjà 23 printemps, elle se produit depuis pas mal de temps sur les scènes limbourgeoises. En 2013, elle était encore jazzstudente à l'époque, Ellen a eu l'occasion de fouler la scène du Genk On Stage.

Depuis elle a participé au Humo's Rock Rally et à Limbomania, où la seconde place obtenue lui a permis de devenir artiste en résidence au Muziekodroom.

Son premier single est prévu pour la semaine prochaine, un EP doit suivre et sortir en novembre.

Elle n'est pas seule sur scène pour défendre ses chansons, Jens Wijnants - Guitars, Keys/ Arno Grootaers - Drums et Bram Gabriëls - Bass, l'entourent.

Le concert au Bonnefooi est une première bruxelloise.

Il faudra attendre 21:30 pour voir le quartet se coincer près de la vitrine et balancer une première plage ensoleillée aux nuances dreampop. La voix est agréable, les boys font habilement leur boulot , plus tard, en consultant Bram, le bassiste, dont on ignore si il a des liens de parenté avec les politiciens Jef ou Jaak Gabriels, on apprend que la chanson se nomme provisoirement '' Speculaas' .

'Keep on going' sortira comme single début octobre et devrait plaire aux amateurs de sophisti pop/ smooth jazz, des arrangements soignés, une voix aérienne, on est proche de groupes tels que Swing Out Sister ou The Blow Monkeys.

Timidement Ellen annonce la suivante, in English, mijn Frans n'est pas terrible, ' Our house' qui n'a rien à voir, ni avec Madness, ni avec Crosby et sa clique.

La jeune fille est passée derrière les claviers, Jens a ramassé sa guitare, dans leur demeure on aime la propreté et les ambiances ouatées.

' Dreams' , les Cranberries, Fleetwood Mac, Dua Lippa, Brandi Carlile, tout le monde rêve... parfois les songes sont doux comme ceux d'Annie, d'autres fois, comme chez Joni Mitchell, ils sont moins soyeux.

Les rêves d' Ellen sont célestes et lyriques, portés par deux guitares subtiles!

' Meet me upstairs' if you feel like making love...

Une invitation?

En tout cas la carte de visite sent bon!

La suivante est une 'Ballade' annonce la délicate enfant, qui avoue ne pas trop aimer causer mais préférer laisser parler la musique.

Cette ballade au background jazzy s'éloigne des atmosphères lounge pour se durcir petit à petit.

Ellen et son band se distancient ainsi de la multitude de petits groupes façonnant une synth pop relativement fade pour nous montrer que le projet montre plus de consistance.

' Flashing lights' est déjà le dernier titre d'un concert qui n'aura pas duré 40 minutes, on reste quelque peu sur sa faim!

Le potentiel est là, on attend la suite avec curiosité!

Le 7 octobre au Play Club Festival au Muziekodroom avec d'autres noms intéressants: Whispering Sons, Tsar B, SX ou Raketkanon!

Ellen Steegen au Bonnefooi- Bruxelles, le 27 septembre 2017
Ellen Steegen au Bonnefooi- Bruxelles, le 27 septembre 2017

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 34759 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte