Magazine Culture

Megumi et le fantôme ♥ ♥ ♥

Publié le 05 octobre 2017 par Lael69
Megumi fantômeEric Senabre
Didier Jeunesse
Septembre 2017
211 pages
12 euros
Roman ados dès 12 ans
Thèmes : Amitié, Fantôme, Japon
Quatrième de couverture : Megumi Fujita est aux anges ! La voici à Dublin pour les vacances, à des milliers de kilomètres du Japon. Quand la petite fille apprend qu'elle a des ancêtres irlandais, elle décide de visiter leur manoir abandonné et se retrouve nez à nez avec... un fantôme ! Hors de question de l'abandonner. Il repartira avec elle à Tokyo. Bien déterminée à résoudre le mystère lié à son passé, Megumi réussira-t-elle à libérer le fantôme de sa malédiction ? Entre tradition japonaise et folklore irlandais, une enquête menée avec brio par une héroïne intrépide !
Coup de coeur pour cette sublime histoire. J'aime beaucoup les histoires de fantômes, entre peur, frissons et tout le folklore qui s'y rattache, seulement il y a dans Megumi et le fantôme, une douceur, une tendresse, un respect entre le réel et le surnaturel que ne possède pas certains autres romans à sensations. Eric Senabre n'a pas pour volonté de nous faire frémir avec les bons vieux trucs des maisons hantées... enfin au début la rencontre et la réputation d'un manoir abandonné appartenant aux ancêtres irlandais de Megumi sont bien sûr très étonnantes mais la petite fille japonaise ne cède pas à la peur. Ainsi elle va engager une conversation drôle, vraie et sincère avec un fantôme qui n'est autre qu'un ascendant vieux de plusieurs siècles. Le destin tragique de cet ancien médecin touche Megumi qui n'a dès lors qu'une seule envie l'aider à briser la malédiction qui l'entoure... Elle décide de le ramener avec elle à Tokyo et de mener son enquête. 
Dès les premières pages, Eric Senabre nous emporte dans une magnifique histoire empreinte de folklore et de culture japonais (les Yokaï) sur fond de quête identitaire. Il sera question de liens familiaux, d'une amitié étonnante basée sur le respect des aînés, de sagesse et de l'héritage familial. C'est joliment écrit, avec douceur, tendresse tout en respectant les ingrédients qui peuvent nous captiver à savoir le lien entre le monde des vivants et l'au-delà, des rebondissements et la force évocatrice du merveilleux dans le quotidien d'une petite fille. D'ailleurs Megumi est extrêmement attachante : téméraire mais réfléchie, gentille et douce, compréhensive et pleine de bonne volonté. Je l'ai de suite aimé pour sa manière de voir les choses... "Car, finalement nous ne sommes que ça : des émotions privées de corps." L'écriture raffinée mais sobre d'Eric Senabre joue également beaucoup pour ce coup de coeur. J'ai beaucoup apprécié cette lecture qui se fait douce et fantastique et dans laquelle on apprend une foule de choses sur le Japon et son art de vivre, ses relations à l'humain comme son rapport au deuil. Ne vous attendez pas à lire une simple histoire de fantômes, Megumi et le fantôme est grâce à la plume inventive d'Eric Senabre, un petit bijou de roman jeunesse. 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lael69 8726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine