Magazine Animaux

Les 3 piliers de la photo animalière à connaitre

Par Auxoisnature

Les trois piliers de la photo animalière à connaitre à tout prix ?

  • La maitrise technique
  • La culture artistique
  • Les connaissances naturalistes.

Enlevez un seul de ces trois et c’est mort. Il manquera toujours un truc à vos photos.

Tenez, prenez celle que j’ai prise de ces deux phoques veau-marin en baie de Somme.

Les 3 piliers de la photo animalière à connaitre

Maitrise technique ? Présente.

J’ai simplement fait la mesure d’exposition sur la partie lumineuse de la scène, à savoir l’eau au premier plan.

Du coup, l’appareil a bien exposé les parties lumineuses et, de fait, sous exposé celles plus sombres : le corps du phoque.

Pour réussir à faire ça, pas de secret, un minimum de maitrise technique est nécessaire.

Comment j’ai fait ? Facile …

Je pointe l’objectif en direction de l’eau, je mémorise l’expo avec une pression sur le bouton qui va bien (+/-), je recadre pour avoir mon sujet dans le viseur, je fais la mise au point et je déclenche.

Temps mis ? Entre 1 et 2 secondes.

Culture artistique ? Présente.

Avoir l’idée dans le feu de l’action de photographier ce phoque en ombre chinoise n’est pas dû au hasard. J’ai fait ce qu’il fallait pour avoir des sources d’inspirations nombreuses et variées.

Et cette intuition de faire du clair-obscur à ce moment précis je la dois à une sacrée pointure du noir et blanc : Michael Kenna.

J’ai un de ses livres dans ma bibliothèque photo. Ses images de paysages minimalistes en noir et blanc sont … saisissantes.

Du coup, ça revient à la surface de mon cerveau au bon moment pour servir mon inspiration.

Connaissances naturalistes ? Présentes.

Croyez-vous que je sois un spécialiste mondial de la communauté des phoques veau-marin de la baie de Somme ? Evidement non. Ni même des phoques en général.

À vrai dire, au moment de la prise de vue, je n’y connaissais vraiment pas grand chose en phoques (toujours pas d’ailleurs).

Alors pourquoi je dis que le pilier connaissances naturalistes est présent ici ? Parce qu’il n’est pas (toujours) nécessaire d’être hyper pointu sur une espèce en particulier.

Surtout quand vous avez l’opportunité de shooter des animaux que vous n’avez jamais rencontrés, et donc jamais étudiés

Alors vous êtes bien content d’avoir … un bon bagage naturaliste.

Concrètement ? Les phoques vivent en colonie. Ça se voit dans l’arrivée sur le site. Ils sont tout un paquet à se la couler douce sur la plage.

Les connaissances sur la biologie animale que j’ai acquises au fil des ans m’ont été super utiles. Comme celle qui parle de compétition alimentaire entre individus d’une même espèce.

Ou de compétition reproductive.

Ou même de collaboration.

Ce que se disent ces deux phoques ? Je n’en sais absolument rien. Par contre, ce que je sais, c’est que quand des individus sont regroupés dans un espace restreint … il va y avoir beaucoup d’interactions.

Que ce soit pour la bouffe, pour se reproduire, ou pour collaborer pour faire une blague aux copains, à la limite, on s’en fiche.

Ce qui m’intéresse en tant que photographe animalier, c’est le comportement du sujet. Et ça, ça s’anticipe.

Comment ? En ayant un bon bagage naturaliste. Une culture naturaliste en fait.

Grâce à Comprendre et Connaitre les Animaux vous pouvez l’acquérir en vous évitant des heures et des heures de lectures de bouquins franchement pas marrants.

Pour qu’à votre tour aussi vous puissiez avoir une culture naturaliste qui vous fera maitriser à coup sûr le 3ème pilier.

Là.

Tout de suite maintenant.

Comme vous pouvez le voir sur cette page : www.formation.auxoisnature.com/comprendre-et-connaitre-les-animaux

La promo Spéciale Lancement est toujours valable …

Mais vraiment pas pour longtemps.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Auxoisnature 25237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte