Magazine Culture

Je te vois – Clare Mackintosh

Publié le 09 octobre 2017 par The Cosmic Sam @thecosmicsam

Me revoilà pour vous parler d’un polar parfaitement dans l’air du temps jonglant habilement entre folie des réseaux sociaux, sites de rencontre et habitudes urbaines. Mix qui réussit à nous donner la chair de poule.

Le livre : « Je te vois »

Je te vois – Clare Mackintosh

Crédit photo : Samsha Tavernier

L’auteure : Clare Mackintosh est une auteure britannique. Elle a passé douze ans dans les forces de police avant de devenir journaliste indépendante et consultante en médias sociaux, puis de se consacrer entièrement à l’écriture.
Son premier roman « Te laisser partir » a connu un énorme succès, se vendant à plus de 400 000 exemplaires et traduit dans plus de 20 pays.
Elle a également fondé le festival littéraire de Chipping Norton. Pour la suivre c’est ici !

Le résumé :  » Le jour où Zoe Walker découvre son portrait dans les petites annonces d’un journal londonien, elle décide de mener sa propre enquête. L’image floue n’est accompagnée d’aucune explication, juste d’une adresse Internet et d’un numéro de téléphone. Pour les proches de Zoe, c’est la photo d’une femme qui lui ressemble vaguement, rien de plus. Mais le lendemain et le surlendemain, d’autres visages féminins figurent dans l’encart publicitaire. S’agit-il d’une erreur ? D’une coïncidence ? Ou quelqu’un surveille-t-il leurs moindres faits et gestes ?  »

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ce roman et j’ai tout particulièrement apprécié le lire dans les transports (goût du frisson quand tu nous tiens…) En effet, l’intrigue est centrée autour du réseau des transports en commun londoniens où un étrange pervers fait des ravages.

Difficile de ne pas vous en dévoiler trop et rompre le suspense, mais ce que je peux vous dire c’est que vous ne vous sentirez plus tout à fait serein(e)s dans le métro.

La plume de Clare Mackintosh est fluide, se lit très facilement sans jamais nous laisser décrocher et les pages se tournent toutes seules. Les personnages sont bien développés et ont tous un côté attachant qui donne envie d’en savoir plus sur eux. Finalement, l’enquête et l’intrigue sont suffisamment bien menées pour rendre le tout réaliste et ne laisser personne à l’abris de nos soupçons.

On se figure bien l’angoisse nerveuse et la fébrilité de Zoe en découvrant son portrait dans le journal et en remontant le fil de tout ce que cela implique de conséquences.

De plus, je ne m’attendais pas du tout à la fin qui m’a complètement perturbée (et c’était encore sans compter les dernières lignes de la dernière page)! Je dois vous avouer que dans un premier temps j’ai trouvé ce final un peu « too much », mais finalement j’ai changé d’avis et je suis satisfaite que le roman se termine de la sorte (même si je ne suis pas encore tout à fait remise du choc)…

En bref : Laissez-vous happer à votre tour par la lecture de « Je te vois »! Je vous le recommande! 

Alors, tentés? Vous connaissez déjà? 



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


The Cosmic Sam 747 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine