Magazine Culture

[Critique] Rebel saison 1 : une Veronica Mars pas contente !

Publié le 10 octobre 2017 par Linfotoutcourt

Alors qu'on comparaît le pilote de Rebel (notre critique) à Jessica Jones, en terminant la saison 1 le parallèle avec Veronica Mars devient incontournable, le côté adolescent en moins.

Série efficace. Épileptique dans ses débuts, Rebel trouve son rythme de croisière en même temps que son héroïne ( Danielle Moné Truitt) quitte les forces de Police pour devenir détective privée. Alternant joyeusement entre des affaires secondaires qui gravitent autour d'une enquête principale, la série de BET parvient à distiller un produit de qualité, au casting soigné. On évolue dans un thriller policier maîtrisé où le racisme et la promiscuité à Oakland boursoufflent une Amérique conservatrice dans un postulat efficace et sanglant.

Intrigue bouclée. Cependant, Rebel souffre de son format classique qui a tendance à enfermer ses personnages dans une suite de situations convenues. Les flics ripoux rivalisent de violence avec les dealers des rues et les investigations secondaires respirent bon le déjà-vu. Des rebondissements qui n'en sont pas vraiment ne viennent finalement qu'entraver le véritable fil narratif du show, la difficile vie de famille. Un regard réussi qui fait de Rebel un bon moment télévisuel, mais loin d'être novateur.

Rebel est disponible intégralement sur Black Entertainment Television.

L'article est terminé ...

(Visited 10 times, 10 visits today)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Linfotoutcourt 85340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine