Magazine Culture

Le couple d'à côté ♥ ♥ ♥

Publié le 16 octobre 2017 par Lael69
couple côtéShari Lapena
Presses de la Cité
Traduit de l'anglais par Valérie Le Plouhinec
Septembre 2017
330 pages
21,90 euros
Thriller
Quatrième de couverture : Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu'à cela ne tienne : ils emportent avec eux le babyphone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s'étire. La dernière fois qu'ils sont allés la voir, Cora dormait à poings fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l'impensable s'est produit : le berceau est vide. Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s'arrête pas aux apparences... Qu'est-ce que l'enquête va bien pouvoir mettre au jour ? Un chef-d'oeuvre de suspense, de twists et de faux-semblant, best-seller en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, déjà en cours de publication dans 30 pays. 
Le soir où Anne et Marco sont invités chez les voisins, leur baby-sitter leur fait faux bond au dernier moment. Si Anne n'a pas envie de laisser son bébé seul à la maison, Marco lui insiste : les maisons sont mitoyennes, ils emporteront le babyphone et se relaieront toutes les demi-heures pour aller voir si tout va bien. La soirée se déroule sans encombres, hormis Marco qui flirte avec la voisine et Anne qui noie son chagrin dans un verre de vin... Mais à une heure du matin, Anne en a assez et presse Marco. A leur retour, le berceau de la petite est vide...
L'enquête commence sous le regard pointu de l'inspecteur Rasbach et les hypothèses font froid dans le dos puisque dans la plupart des cas d'enlèvement de bébé, ce sont leurs parents les coupables pour masquer un meurtre ou un accident. Peu importe la disparition du bébé est inquiétante et le lecteur se demande comment tout ceci va se terminer... Les médias s'emparent de l'affaire et le comportement des parents n'échappe pas aux jugements et aux critiques : on a pas idée de laisser son enfant, un bébé de six mois seul. Victimes ou coupables ? Désespérés ou manipulateurs ? L'inspecteur Rasbach ne pense pas pouvoir retrouver la petite vivante... reste à découvrir quel est le mobile des parents...
Le couple d'à coté m'a tenu en haleine depuis les premières pages. Alors certes comme je viens de mettre au monde mon deuxième enfant, j'ai quelques prédispositions à comprendre, à me mettre à la place du personnage principal qu'est Anne et j'ai donc été littéralement prise dedans sans pouvoir le lâcher. Cette maman souffre de dépression post-partum et je ne vais pas lui jeter la pierre mais laisser son bébé seul dans une baraque pour aller dîner chez des voisins... autant vous dire que ça craint. Malgré cela j'ai eu beaucoup d'affection pour cette femme et je me suis attachée à elle. On avance dans le roman avec les hypothèses de l'inspecteur Rasbach et cela nous induit en erreur. Pour ma part je n'ai jamais cru que c'était la mère qui avait pu faire du mal à son enfant MAIS l'auteure instaure le doute de manière subtile et efficace. En fait dans ce roman bien ficelé, aucun adulte ne fait ce qui est bien, ce qui est normal, ce qui est juste ou ce qu'il devrait faire. C'est le comble et ça m'a fait tiquer!! Chacun a quelque chose à cacher et cela permet à l'auteure de jouer avec nos nerfs. Pour moi, chaque personnage a sa part de culpabilité si bien que cela brouille les pistes. 
Shari Lapena nous offre un premier thriller vraiment bluffant, prenant et captivant qui se lit très facilement. Je ne m'attendais pas à découvrir certains rebondissements qui sont de taille. Le suspense est saisissant et la tension palpable. C'est l'occasion également d'évoquer les troubles dépressifs liés à la maternité, aux ambitions sociales d'un père de famille, les aléas d'un couple (même si le Marco je l'aurais viré depuis longtemps!!!). Je suis toujours touchée quand des thrillers commencent par la disparition ou le meurtre d'un enfant, parce que je suis parent et que c'est une situation qui touche et nous bouleverse. Pourtant Shari Lapena ne fait pas trop dans l'émotionnel, surtout dans l'addictif et le thriller pur. J'ai adoré le personnage de l'inspecteur Rasbach qui est sensible sans vraiment l'être, qui est pragmatique et jette des statistiques un brin flippantes. Il ne se laisse pas compter fleurette et j'ai adoré sa répartie, sa manière de raisonner sur cette affaire. Un excellent thriller, un début prometteur pour Shari Lapena. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 8703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine