Magazine Culture

Ultra Vomit a fait vibrer le Trianon

Publié le 16 octobre 2017 par Tanja @HaKo_niwA

Ultra Vomit a fait vibrer le Trianon

Vendredi 13, un jour parfait pour un concert d’Ultra Vomit. Après les avoir loupé en mai dernier à l’Alhambra. Il n’était donc pas question de ne pas venir cette fois. Le public préfère la fosse, du coup on a une place royale au premier rang à l’étage (qui ne sera jamais complet même si le concert l’est).

Ultra Vomit a fait vibrer le Trianon

Le spectacle débute avec Dédo qui vient faire un peu de stand-up. Son spectacle est disponible sur Netflix, je connaissais quelques vannes comme l’aspirateur :p J’avoue tout le monde a bien rigolé, même si c’était pas toujours simple de tenir tête à une foule de metaleux surexcités. Sa vanne sur la chanson sept va rester toute la soirée le running gag.

Il s’en va, le staf installe le matos, et le groupe vient faire ses réglages presque incognito. Reste en fond une musique d’attente qui tournera en boucle pendant 10 min.

Ils jouent principalement les titres de leur dernier album, mais aussi d’objectif thune. Pour M. Patate on notera tout de même une sourie verte. Les vannes entrent les chansons sont aussi très drôle. Tout le monde prend son pied, le groupe, mais aussi le public.

Un wall of death mythique sur Pipi VS caca, une chenille géante composé de chevelus poisseux de sueur et des pogos qui ont vu la disparition de nombreuses paires de lunettes décédées au champs d’honneur.

Ultra Vomit a fait vibrer le Trianon

Les titres s’enchaînent à vitesse grand V, ils n’ont cependant pas de ma à garder le public chaud comme la braise.

Ce soir là il y avait des guest comme axolotl (il fait le narrateur sur la chanson takoyaki). Pour Je collectionne des canards vivants Andréas était de la partie habillé en écolier avec un masque de canard. Il s’est jeté dans la foule et à slamé quand le public faisaient coin-coin. Du grand spectacle je vous dis !

Manard vient sur le devant de la scène pour assurer le chant sur Keken alors que Flockos se place derrière la batterie.

Ultra Vomit a fait vibrer le Trianon

C’était un concert de ouf ! Ultra vomit nous a offert un show comme on en avait pas vu avant !  j’ai plus de voix mais qu’est-ce que c’était bon ! 

Set list (approximative)

Darry Cowl Chamber
Les bonnes manières
Un Chien Géant
E-TRON (digital caca)
Mechanical Chiwawa
Je ne t’es jamait autans aimer
Pauv’ connard
Calojira
Takoyaki
Mountains of Maths
Séance d’hypnose
Boulangerie pâtisserie
Jacques Chirac
Pipi VS Caca
Batman VS Predator
Welcome to the Jingle
Je possède un cousin
Une sourie verte
La Ch’nille
Keken (Manard au chant, Flockos à la batterie)
Anthracte
I Like to Vomit
Je collectionne des canards (vivants)

Encore :
Kammthaar
Quand j’étais petit
Evier Metal


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tanja 464 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine