Magazine Culture

John Berger – Le ciel est bleu sombre

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

John Berger – Le ciel est bleu sombreLe ciel est bleu sombre
les étourneaux déplient leurs ailes
abandonnent leurs frontons
pour écrire une lettre
renvoyée.
Le soleil couchant
remplit nos dents d’or.
Comme une miette de viande
je suis logé dans cette ville.

*

The sky is blue dark
starling unfold their wings
quit their pediments
to write a letter
returned.
The setting sun
fills teeth with gold.
Like a shred of meat
I’m lodged in this town.

***

John Berger (1926-2017)La louche et autres poèmes (Le Temps des Cerises – Maison de la poésie Rhône-Alpes, 2012) – Traduit de l’anglais par Carlos Laforêt



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines