Magazine Culture

CULTURE | L’institut Suédois lance la saison Swedish Design Moves Paris

Par Elledit8 @elledit8

L'Institut Suédois rouvre ses portes au public ce samedi 21 octobre avec le lancement de Swedish Design Moves Paris: un nouveau programme d'expositions et d'événements autour de la mode, du design et de l'architecture. Une belle collaboration entre l' Institut Suédois et Visit Sweden a donné naissance à un nouveau dialogue entre la Suède et la France avec le design et l'humain au coeur des préoccupations. L'objectif : insuffler toujours plus de vie à ce haut lieu de culture du Marais. Première exposition à découvrir à partir du 21 octobre : Next Level Craft. L'artiste et commissaire de l'exposition Aia Jüdes m'a accordé un entretien il y a quelques jours en compagnie de Marion Alluchon chargée de l'art contemporain à l'Institut suédois.

Next Level Craft crée du lien entre les générations

Racontez-nous la genèse de cette exposition, Marion. Comment l'idée de la programmer à l'Institut Suédois a-t-elle émergé?

L'exposition Next Level Craft conçue en 2014 par Aia Jüdes change de format à chaque fois. Nous avons choisi d'accompagner le tout nouveau design et le nouvel aménagement de l'Institut suédois avec une exposition autour du design suédois. Ce qui nous plaisait beaucoup avec l'exposition d'Aia c'est qu'il ne s'agit pas juste d'une exposition de design mais d'une exposition d'artisanat, de mode, d'art. C'est une exposition qui fait exploser entre les frontières entre les disciplines, entre les genres, qui montre des artistes très variés qui viennent de toute la Suède, qui ont tous les âges et qui a en même temps un propos très fort sur une tendance aujourd'hui en Suède - Aia vous en parlera mieux que moi - qui consiste pour les artistes à revenir aux matériaux et aux techniques artisanales. C'est tout le propos de cette exposition Next Level Craft : quelle est donc LA tendance d'aujourd'hui en Suède dans ces domaines là? Ce serait ce retour au tactile et aux matériaux. On a trouvé cela très intéressant. Nous avions eu l'occasion de voir l'exposition avec Aia. Il y a une mise en scène très spécifique que nous trouvons particulièrement intéressante aussi.

Sur quels critères avez-vous sélectionné les oeuvres de Next Level Craft, Aia Jüdes?

Nous gardons la même histoire à chaque fois mais en fonction du lieu et du souhait du lieu où nous exposons l'exposition prend un accent plus mode ou plus design avec une sélection de personnes variées. Le plus jeune a 25 ans et le plus âgé aura bientôt 90 ans. Pour moi c'est vraiment intéressant de montrer la variété des travaux, les différentes techniques et matériaux utilisés à différents âges. C'est difficile d'expliquer comment j'ai choisi les oeuvres. Je choisis avec mon instinct, je choisis des oeuvres pour raconter une histoire. Ces deux éléments doivent fonctionner ensemble pour les créatures magiques pensées, il faut un équilibre. On aurait pu avoir juste de la mode ou juste du design mais j'ai voulu le mélange des deux. Tout est un peu comme les pièces d'un puzzle. J'ai effectué des recherches, j'ai vu différents éléments, j'ai rencontré des gens et j'ai créé ce mélange dans ma tête, un conte de fée avec un juste équilibre.

D'où vient cette envie de tisser un lien entre les générations?

Tout est construit autour du savoir-faire, des textiles, des techniques artisanales, des matériaux et ce sont les anciens qui maîtrisent cela la plupart du temps. Les plus jeunes générations ne connaissent pas ces techniques. C'est une question de transmission de savoir, de partage. Il n'est pas courant de mélanger jeune et ancienne génération et je ne comprends pas pourquoi. Les anciens ont ce truc génial. Certains disent que les plus âgés ne sont pas cool, je ne suis pas d'accord. Pour moi c'était naturel de mixer les générations, je voulais montrer que ça fonctionne. Je voudrais encourager les jeunes générations à s'intéresser au savoir des plus anciens. Aujourd'hui tout est digital. J'adore le digital mais pas seulement. L'équilibre est important. On doit se rappeler que c'est une question de qualité.

J'ai lu que vous vous étiez rendue aux quatre coins de Suède pour trouver ces oeuvres. En Laponie au nord, au sud, à l'ouest du pays... Est-ce que la culture sámi* est bien connue des Suédois?

Tout le monde sait qu'il existe des Sámi: ce peuple indigène de Scandinavie qui vit aussi en Norvège, en Finlande et en Russie, pas seulement en Suède. Ils sont connus là-bas mais les Suédois n'ont pas vraiment de relations avec le peuple Sami. La plupart des gens en Suède vivent dans de grande villes: Stockholm, Göteborg, Malmö dans le sud. Le nord de la Suède est immense et peu peuplé, majoritairement par des Sámi. La plupart des Suédois n'ont jamais rencontré de Sámi. On sait qu'ils sont là, les Suédois savent que les Sámi existent mais ils ne font pas vraiment partie de leur vie de tous les jours. Il y a une sorte de déconnexion. Ça fait partie de l'identité suédoise. Les gens aiment la viande et la fourrure de renne. C'est présent et éloigné à la fois, je dirais.

Je vous remercie vivement de m'avoir accueillie dans les coulisses de l'Institut suédois. Avant de se quitter, j'aimerais savoir ce que vous aimeriez entendre comme retour du public sur Next Level Craft?

Marion Alluchon - Moi j'aimerais bien entendre qu'ils sont émerveillés par l'exposition parce-que c'est une exposition construite dans une atmosphère très immersive. J'ai envie qu'ils ressentent vraiment cet émerveillement et qu'ils découvrent des designers et des artisans qui font des choses très très fines. J'aimerais que le public sente le travail qu'il y a derrière ces objets, découvre des techniques qui sont vraiment très particulières, nouvelles, des textiles très innovants.

Aia Jüdes - J'ai envie que les gens soient surpris. C'est de la mode, la plupart des gens savent ce qu'est un créateur de mode mais on mélange la mode à l'artisanat. J'ai envie que les gens se demandent " qu'est-ce que c'est "? Qu'ils soient surpris dans le bon sens du terme et se sentent les bienvenus dans ce conte de fée, qu'ils apprécient le moment, qu'ils explorent, découvrent les détails. J'ai envie qu'ils sourient. C'est mon souhait.

Je remercie infiniment Marion et Aia pour le temps accordé en cette dernière ligne droite! Merci également à Baptiste de Visit Sweden et Maud de l'Institut suédois qui ont rendu cette interview possible dans un délai très court. Pour plus de plus amples détails sur la réouverture de l'Institut Suédois et la journée portes ouvertes, je vous invite à lire mon article publié sur le Podcast Journal avec l'interview de Gunilla Norén que je remercie pour son accueil chaleureux en plein rush: * Sámi : lapon (Les Sámi préfèrent que soit utilisé le mot de leur langue pour les désigner plutôt que " lapon " qu'ils jugent péjoratif) Je vous invite à aller voir les superbes photographies de Céline Clanet pour explorer la culture Sámi au plus près de leurs réalités locales. Merci à tous ceux qui ont contribué à cette belle semaine suédoise! Merci @visitsweden, merci à l'@institutsuedois, aux @editionsnomades, à mes adorables insiders Laetitia Lorieul et Ingela Fagerlund. Merci à vous chers lecteurs pour vos nombreux retours sur #MySwedishWeek en marge des stories Instagram et sur Twitter. Je suis ravie que vous ayez fait vôtre ma semaine suédoise! On va refermer cette jolie parenthèse ensemble avec la newsletter du week-end qui dévoilera le nom du gagnant du guide Stockholm l'Essentiel publié aux Editions Nomades. Profitez de la journée portes ouvertes en famille ou entre amis et savourez les expos. Au plaisir de vous croiser à l'Institut ou au Café Suédois à Paris ET en Suède prochainement! Bon week-end ♥

INFOS PRATIQUES

Collection permanente - Expositions temporaires

11 rue Payenne, 75003

mar - jeu : 14h - 20H

ven - dim : 12h - 18h

Journée portes ouvertes samedi 21 octobre // 14h - 20h Café Suédois

11 rue Payenne, 75003

mar : 12h - 18h

mer - jeu : 12h - 20h

ven - dim : 12h - 20h

CULTURE L’institut Suédois lance saison Swedish Design Moves Paris


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elledit8 3562 partages Voir son profil
Voir son blog