Magazine Culture

Indochine

Publié le 22 octobre 2017 par Hunterjones
Indochine Vous connaissez Ken Burns?
Il s'agit d'un réalisateur/producteur de documentaires des États-Unis, coiffé d'une mauvaise perruque. Il s'intéresse beaucoup à son pays, les États-Unis, et y planche tous ses efforts, ayant tourné plusieurs sujets (La Guerre Civile, Les 5 de Central Park, le Baseball, le Jazz, la Prohibition, les Roosevelts, La Conquête de L'Ouest...). Il prend un sujet et le creuse pendant 9 heures. À coups d'archives et de fort intéressants points de vue, vulgarisé par des intervenants toujours fascinants.
Indochine Tous les lundis, à RDI, de 20h à 21H, depuis la semaine dernière, on nous présente la version française de La Guerre du Vietnam telle que recherchée et tournée par Ken Burns. Avec les points de vue des deux côtés.
J'ai écouté la première heure et une bombe aurait pu tomber à mes côtés sans que je m'en aperçoive tellement j'étais captivé. Tous les lundis soirs, pendant 8 semaines, ne me cherchez pas. Bien que j'enregistre le tout, je suis rivé à mon écran.
Indochine
Et qu'est-ce que j'en apprend !
Quand j'ai pensé à la guerre du Vietnam, je n'ai jamais pensé à la France. Je ne l'ai jamais crue impliquée d'une quelconque manière.
Tout le premier épisode nous parle de la genèse de cette guerre.
Et la France y est partout.
Indochine En août 1945, la Seconde Grande Guerre tire à sa fin. L'Indochine est française. Très rapidement les Viet Minh communistes d'Ho-Chi-Min et les Français tombent en guerre les uns contre les autres*.
Entre 1946 et 1949, le Viet Minh applique une guerilla meurtrière. On pense alors simple décolonisation française. Mais la conjonction de l'avènement de la Chine Communiste, qui assure une logistique importante aux Viet Minh, le déclenchement de la guerre de Corée, l'aspect ouvertement communiste des Viet Minh et l'hostilité des États-Unis face au monde marxiste-léniniste donnent à la guerre d'Indochine, un aspect de conflit parfaitement ancré dans la guerre froide.
Indochine
De 1949 à 1954, les États-Unis sont de plus en plus impliqués dans l'aide matérielle et logistique, mais ne sont pas vraiment sur le terrain. Les Français mènent une guerre de plus en plus frontale avec leurs ennemis, dont le soutien de la part des Chinois (communistes) allait leur permettre de mettre sur pied une véritable armée solide et crédible faisant plier les Français.
En mai 1954, les Français font des erreurs graves de stratégie et sont massacrés à Dien Bien Phu. Cette victoire des Viet Minh devient un sacre mythique. Les accords de Genève consacrent que les Français devront quitter le secteur, mais rien n'est complètement terminé. On détermine aussi qu'à partir du 17ème parallèle, le Vietnam sera scindé. Les communistes en haut, au Nord,  et au Sud, la République du Vietnam. Le Centre et le Sud seront décidés sous administration française avec élections prévues en 1956 afin de réunifier le pays.
Indochine
Mais un Coup d'État dès 1955, dans le Sud, organisé par le président Ngo Dinh Nhu, qui ne veut rien entendre des communistes, change les plans.
Les belligérants de la première guerre d'Indochine seront:
-Les Viet Minh, le Lao Issara, le Pathet Lao, les Khmers Issarak, le Front Uni d'Issarak et des volontaires japonnais, soutenus par l'Union Soviétique, la Chine, et l'Allemagne de l'Est, avec comme leaders Ho Chi Minh, Vo Nguyen Giap, Pham Van Dong, Truong Chinh, Souphanouvong et Son Ngoc Minh sous régime communiste.
Indochine Contre:
-La France, l'Indonésie Française, le Cambodge, le Laos, la République du Vietnam (tous trois nouvellement créés), supportés par les États-Unis, avec comme leaders, du Corps Français Expéditionnaire, Philippe Leclerc de Hauteclocque, Jean-Étienne Valluy, Roger Blaizot, Marcel Carpentier, Jean de Lattre de Tassigny, Raoul Salan et Henri Navarre; ainsi que Ngo Dinh Diem et Bao Dai de la naissante République du Vietnam.
 La France quitte le Sud pour de bon en 1956. Laissant face à face deux belligérants ahuris l'un face à l'autre: les Vietnamiens du Nord soutenus par l'URSS et la Chine et les États-Unis, assez ignorants de l'état des lieux. Cette fois, il prendront le terrain.
Indochine Naîtra alors la Seconde Guerre d'Indochine.
Mieux connue sous le nom de Guerre du Vietnam. Qui elle, sera une toute autre histoire d'horreur. Lundi, RDI, 20h à 21H.
Un retentissant échec pour les États-Unis qui se soldera en 1975 par l'annexion complète de la république du Vietnam en Vietnam tout court.
Le Sud, absorbé par le Nord.
J'ignorais que la fuite Française avait initié la Guerre du Vietnam.
Et avait donné des ailes au communisme.
*Le film Oscarisé de Régis Wargnier de 1992 place son intrigue autour du moment où les communistes du Viet Mihn se retournent contre les colonies françaises. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines