Magazine Culture

Soirée France Inter Rebecca Manzoni Didier Varrod Gérard Depardieu Barbara Gérard Daguerre

Publié le 04 novembre 2017 par Nathpass
https://www.franceinter.fr/emissions/les-concerts-d-inter/les-concerts-d-inter-03-novembre-2017
"Je suis une femme qui chante..."clame Gérard Depardieu c'est son intitulé
Gérard Depardieu est un Ovni dans l'artistique français, il n'a aucun préjugé, il est porté par son coeur et se produit où il veut, c'est un Gargantua qui peut nous donner des moments d'une grâce, d'une délicatesse infinie quand il fusionne avec Barbara et son ex-accompagnateur au piano Gérard Daguerre. C'était bizarre de se retrouver serrés le soir autour de la radio comme lorsque j'étais enfant  avec ma grand-mère surtout quand on écoutait de l'Opéra Turandot, son préféré... la culture presque populaire : l'Opéra à l'époque de ma grand-mère, grâce à certains passeurs chanteurs sans idées préconçues comme Mozart... ou Gérard Depardieu.
Et puis,  c'est aussi un homme qui fait peur, il remonte du plus profond et lance un cri de bête sur par exemple les transactions des héritiers... qui ont dilapidé ses objets, tout son passé à elle, après sa mort, jusqu'à ses mitaines et ses talons...juste avant la chanson que j'ai toujours écouté en larmes : Sid'amour à mort...
Certes ce n'était pas la même soirée qu'aux Bouffes du Nord, il me manquait la présence physique la mienne au milieu du public et le lien tout aussi physique avec l'homme et les esprits invisibles et la musique interprétée hier soir en complicité de plus en plus étroite avec l'acteur auteur chanteur, qui devient de plus en plus chanteur orchestre... mais aussi avec des bribes parlées des "mémoires inachevées" de Barbara : je ne suis pas une chanteuse, je suis une femme qui chante, je ne suis pas une intellectuelle,.. le passage de l'un à l'autre est si lié, attachant. Ce n'était pas tout à fait les mêmes chansons, les mêmes textes, ce spectacle est vivant et marié au moment d'avec le public.
Ah et ce couplet qui m'a fait éclater d'un rire libérateur ou juste avant le rappel d'une petite cantate, il a précisé que désormais il refusait d'appendre les textes qu'il utilisait tout : l'oreillette le prompteur et qu'il avait un troisième cerveau sensible pour juste répéter les mots qu'on lui soufflait à l'oreille et comment Messieurs et Mesdames, il nous les délivre!!! Du 7 au 19 novembre il sera au Cirque d'hiver. Gérard Depardieu ce ne sera pas possible de le cloner ou d'en faire un robot, une motion capture il est en avance ah non il recule il crie il pleure "à force de" il communique avec... l'au delà... vous ne savez pas faire....

Les chansons de cette soirée

  1. Mémoire
  2. Mon enfance
  3. O mes théâtres
  4. A mourir pour mourir
  5. Du bout des lèvres
  6. Marienbad
  7. Drouot
  8. Le Soleil noir
  9. L'Île aux mimosas
  10. Une petite cantate
  11. Sid'amour-à-mort
  12. Les arbres
  13. Au bois de Saint-Amand
  14. Perlimpinpin
  15. Emmène-moi
  16. A force de
  17. Ma plus belle histoire d'amour
  18. L'Aigle noir
  19. Nantes
  20. Dis, quand reviendras-tu ?
  21. Göttingen
  22. Une petite cantate

Soirée France Inter Rebecca Manzoni Didier Varrod Gérard Depardieu Barbara Gérard Daguerre
Soirée France Inter Rebecca Manzoni Didier Varrod Gérard Depardieu Barbara Gérard Daguerre
Soirée France Inter Rebecca Manzoni Didier Varrod Gérard Depardieu Barbara Gérard Daguerre
une vidéo : Dis quand reviendras-tu ? 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nathpass 1068 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte