Magazine Autres musiques

Un hommage à Jeanne Mance, Ariodante à Opéra McGill et Le Baron tzigane par l’Opéra Bouffe du Québec

Publié le 04 novembre 2017 par Turp

4 novembre 2017
(No 2017-33)

Un hommage à Jeanne Mance, Ariodante à Opéra McGill et Le Baron tzigane par l’Opéra Bouffe du QuébecJeanne Mance

En cette année du 375e anniversaire de Montréal et en conjuguant littérature et musique, un évènement intitulé « Hommage à Jeanne-Mance » sera présenté les vendredi 9 et lundi 12 novembre 2017. Ce spectacle, unique et différent, vise à souligner la contribution de la femme exceptionnelle que fut Jeanne Mance, ànla faire connaître de même que tout ce qu’elle a fait pour que Ville Marie survive et devienne Montréal. Il donnera aussi une idée de ce qu’était la vie à Ville Marie au milieu du XVIIe siècle.

Monologue, un texte rédigé pour l’occasion par Louise Gareau DesBois, sera lu par Pascale Bussières rappellera les embûches qu’elle a surmontées et les succès qu’elle a connus de même que les personnes qui ont gravité autour d’elle.  Des extraits de musique du répertoire français mettront en évidence certains moments charnières du Monologue. La partie musicale du spectacle dépeindra la vie quotidienne à Ville-Marie dont les habitants et habitantes célébraient naissances, baptêmes (Jeanne Mance a été marraine de plus de 70 enfants) et mariages, mais pleuraient aussi les décès de leurs parents, de leurs enfants et de leurs proches.

De plus, pour souligner les liens qui existaient entre Jeanne Mance et les femmes des Premières Nations, entre autres les Abénaquises, qui lui ont fait connaître les herbes médicinales d’ici, une ainée abénaquise, l’anthropologue Nicole O’Bomsawin, présidera un rituel de mémoire. Elle sera accompagnée de la chanteuse Élise Boucher-DeGonzague, descendante de Pierre Boucher, fondateur de Boucherville.

La direction artistique de cet « Hommage à Jeanne Mance » a été confiée au metteur en scène Oriol Tomas. Les extraits de musique du répertoire français seront interprétés par la soprano Myriam Leblanc et l’ensemble Alkemia. Pour l’occasion, il est formé de Dorothéa Ventura, soprano, Ghislaine Deschambault, mezzo-soprano, Pierre Rancourt, baryton et Jean-François Daignault, alto masculin qui assumera également la direction musicale. La pianiste de Esther Gonthier accompagnera les interprètes et certaines parties du Monologue.

La représentation du jeudi 9 novembre 2017 se déroulera à 20 h à l’ Église Saint-Viateur d’Outremont et celle du dimanche 12 novembre 2017 (anniversaire de naissance de Jeanne Mance) débutera à 16 h et aura lieu à la Chapelle des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph (Chapelle de l’Hôtel-Dieu). Pour en savoir davantage sur cet hommage, sur Jeanne Mance et les artistes… et pour réserver vos places pour l’une ou l’autre des représentations, vous pouvez cliquer ici.

Danza ! par le Poème Harmonique à la Fondation Arte Musica

La Fondation Arte Musica accueillera le mardi 7 novembre 2017 à 19 h à la salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts Le Poème Harmonique dans le cadre d’un récital vocal accompagné par la guitare et les castagnettes intitulé Danza ! Avec des folias, sarabandas et españolas, l’ensemble français dirigé par Vincent du Mestre rappellera la place de l’Espagne dans les ballets de cour sous Louis XIII et Louis XIV ainsi que l’engouement français pour la culture ibérique. Révélation artiste lyrique des Victoires de la Musique en 2010, la mezzo-soprano Isabelle Druet interprétera notamment des airs du compositeur  Luis di Briceno. Pour le programme détaillé de ce concert, vous pouvez cliquer ici.

Un hommage à Jeanne Mance, Ariodante à Opéra McGill et Le Baron tzigane par l’Opéra Bouffe du Québec
Isabelle Druet

Ariodante de Georg Friedrich par Opéra McGill

Opéra McGill entreprend sa saison 2017-2018 en présentant l’opéra Ariodante de Georg Friedrich Haendel à la salle Pollack les 9, 10 et 11 novembre. Le chef Hank Knox dirigera l’Orchestre baroque de McGill et la mise en scène a été confiée à Aria Umezawa. En collaboration avec le département de musique ancienne, une conférence pré-concert une heure avant chaque représentation. Des billets sont en vente en ligne, par téléphone (514 398-4547) ou en personne à la billetterie de l’École de musique Schulich. Si vous n’étiez pas en mesure d’assister à cette production, les concerts du 10 et 11 novembre seront webdiffusés sur le site d’Opéra McGill et pourront être entendus ici. Le concert du 10 novembre 2017 sera diffusé en direct sur www.icimusique.ca.

Un hommage à Jeanne Mance, Ariodante à Opéra McGill et Le Baron tzigane par l’Opéra Bouffe du Québec

Le Baron Tzigane de Johann Strauss II par l’Opéra bouffe du Québec

L’Opéra bouffe du Québec (OBQ) présentera l’opérette Le Baron tzigane de Johann Strauss II dans une nouvelle production qui sera à l’affiche du 10 au 19 novembre 2017 à la Maison des Arts de Laval. Cette production rassembler sur scène neuf solistes québécois : Ruben Shaym Brutus, Audrey Larose-Zicat, Frédérique Drolet, Éric Thériault, Rachèle Tremblay, Arminè Kassabian, Guillaume Beaudoin, Dominic Lorange et Richard Fréchette. L’Orchestre et le Choeur de l’OBQ seront dirigés par Simon Fournier et la mise en scène sera assurée par Yvon Bilodeau. Six représentations sont prévues et auront lieu les 10, 11, 17 novembre à 20 h et les 12, 18 et 19 novembre à 15 h. Elles se dérouleront à la Maison des Arts de Laval située au 1395, boulevard de la Concorde Ouest à Laval.

Je vous rappelle que l’Opéra bouffe du Québec est une compagnie productrice d’opérettes qui oeuvre à Laval depuis 1978. Sa mission est de garder vivants les grands classiques de l’opérette en les remaniant au goût du jour. L’OBQ doit son existence à plus d’une trentaine de choristes passionnés qui, en plus de chanter et danser, administrent la compagnie et participent à la confection des décors et des costumes.

Un hommage à Jeanne Mance, Ariodante à Opéra McGill et Le Baron tzigane par l’Opéra Bouffe du Québec

Parlons d’opéra… et de
La Cenerentola de Gioacchino Rossini

Le prochain rendez-vous de la série Parlons opéra! / Let’s Talk Opera! de la saison 2017-2018 de l’Opéra de Montréal (OdM) sera consacrée à la deuxième production de la saison 2017-2018 de l’Opéra de Montréal : La Cenerentola de Gioacchino Rossini. Le directeur « Communication, Communauté, Éducation de l’Opéra de Montréal Pierre Vachon parlera de l’oeuvre et quelques airs seront interprétés par deux résidentes de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, la soprano Lauren Margison et la mezzo-soprano Rose Naggar Tremblay. Il aura aussi comme invité le directeur général de l’OdM Patrick Corrigan qui parlera du fonctionnement d’une maison d’opéra et en particulier de la coproduction. Dans sa version française, l’évènement aura lieu le dimanche 5 novembre 2017 à 11 h à la salle du Conservatoire de Musique de Montréal. Dans sa version anglaise, il se tiendra quelques heures plus tôt en ce même dimanche 5 novembre au Victoria Hall de Westmount. Vous pouvez – et devez – réserver vos places en cliquant ici.

Un hommage à Jeanne Mance, Ariodante à Opéra McGill et Le Baron tzigane par l’Opéra Bouffe du Québec

Mireille Lebel et Olivier Laquerre à Toronto, Magali Simard-Galdès en Caroline, Marie-Nicole Lemieux à Madrid et Paris, Frédéric Antoun à New York, Nora Sourouzian à Graz et Barbe et Doucet à Saint-Gall

La mezzo-soprano Mireille Lebel incarnera pour une dernière représentation  le rôle de Cherubino aux côtés du baryton Olivier Laquerre, qui tiendra le rôle d’Antonio, dans Le nozze di Figaro de Mozart à l’Opera Atelier de Toronto le 4 novembre 2017. Magali Simard-Galdès tiendra le rôle de Roxanne dans Cyrano de David DiChiera à l’Opera Carolina les 4 et 9 novembre 2017. La contralto Marie-Nicole Lemieux chantera des airs de Rossini au Teatro Real de Madrid le 5 novembre 2017 et incarnera Suzuki dans la version concert de Madama Butterfly de Puccini au Théâtre des Champs-Élysées de Paris le 7 novembre 2017. Le ténor Frédéric Antoun, qui vient d’être désigné « Artist of the week » par Opera Wire, poursuit des débuts au Metropolitan Opera de New York et incarnera à nouveau les 7 et 10 novembre 2019 le personnage de Raúl Yebenes pour la première américaine de The Exterminating Angel de Thomas Adès. La mezzo-soprano Nora Sourouzian tiendra le rôle-titre dans une version concertante de Carmen de Bizet au Victoria Hall de Genève le 10 novembre 2017 et à l’Auditorium Stravinski de Montreux le 12 novembre 2017. La nouvelle production de La Bohème de Puccini au Théâtre de Saint-Gall en Suisse à laquelle prend part le tandem Barbe et Doucet continue et deux représentations sont prévues cette semaine les 5 et 6 novembre 2017.

Un hommage à Jeanne Mance, Ariodante à Opéra McGill et Le Baron tzigane par l’Opéra Bouffe du Québec

Aux émissions Samedi à l’opéra et Place à l’opéra présentées sur MUSE par Frédéric Cardin le samedi 4 novembre de 12 h à 17 h et sur  ICI musique par Sylvia L’Écuyer le dimanche 5 novembre de de 19 h à 23 h, il sera proposé un « Un week-end titanesque avec Le crépuscule des dieux de Wagner ». Frédéric Cardin fera entendre une version de Götterdämmerung (Le Crépuscule des dieux) enregistrée en 1964 sous la direction de Georg Solti, avec, entre autres, Birgit Nilsson, Wolfgang Windgassen et Christa Ludwig. Sylvia L’Écuyer diffusera une captation du même opéra dans une production du Festival de Bayreuth de 2017 dans une distribution composée de Stefan Vinke, ténor (Siegfried), Markus Eiche, baryton (Gunther), Stephen Milling, basse (Hagen), Albert Dohmen, basse (Alberich), Catherine Foster, soprano (Brunehilde), Allison Oakes, soprano (Gutrune), Marina Prudenskaya, mezzo-soprano (Waltraute), Wiebke Lehmkuhl, contralto (première Norne, Flosshilde), Stéphanie Houtzeel, mezzo-soprano (seconde Norne, Wellgunde), Christiane Kohl, soprano (troisième Norne) et Alexandra Steiner, soprano (Woglinde). Le chœur et l’orchestre du Festival de Bayreuth sous la direction de Marek Janowski. En entrevue, l’animatrice s’entretiendra Jean-Jacques Nattiez qui commente les mises en scène et la tradition wagnérienne de Bayreuth. Des entrevues sont également proposées avec le ténor Daniel Behle alias David dans les Maîtres chanteurs, la choriste Christine Hallereau, une habituée du Festival de Bayreuth depuis 23 ans et  Magdalena Weingut, dramaturge et assistante metteure en scène d’Uwe Eric Laufenberg pour Parsifal.

Dans le cadre de son émission La semaine lyrique, Justin Bernard proposera le dimanche 5 novembre  2017 l’écoute des plus belles pages du répertoire lyrique. Je vous rappelle que vous pouvez syntoniser l’émission « en ondes radio » de 13 h à 15 h à Montréal (91,3 FM), Rimouski (104,1 FM), Sherbrooke (100,3 FM), Trois-Rivières (89,9 FM) et Victoriaville (89,3 FM). Elle peut être également écoutée en direct sur le site électronique de Radio VM à l’adresse http://www.radiovm.com.

Au Café d’art vocal, l’on pourra visionner le samedi 4 novembre à 12 h 30 l’opéra Aureliano in Palmira de Gioacchino Rossini dans une production du Festival de Pesaro de 2014. La distribution comprend Michael Spyres, Jessica Pratt, Lena Belkina et Raffaella Lupinacci. La direction  musicale est de Will Crutchfield et la mise en scène de Mario Martone. Une reprise est prévue le jeudi 9 novembre à 18 h 30.

Deux Matinées d’Opéramania sont prévues au Campus de Longueuil cette semaine.  D’abord, Michel Veilleux présentera le lundi 6 novembre 2017 le volet 1 de l’opéra Die Entführung aus dem Serail (L’Enlèvement  au sérail) de Wolfgang Amadeus Mozart dans une production du Festival de Glyndebourne de 2015. La distribution comprend  Sally Matthews, Edgaras Montvidas, Tobias Kehrer, Mari Eriksmoen et Brenden Gunnell, sous la direction musicale de Robin Ticciati et dans une mise en scène de David McVicar. Deux jours plus tard, le mercredi 8 novembre 2017 de 13 h 30 à 16 h 30 pourra être entendu Il corsaro de Giuseppe Verdi dans une production du Festival Verdi de Parme de 2004. La distribution comprend Zvetan Michailov, Renato Bruson, Michela Sburlati et Adriana Damato, sous la direction musicale de Renato Palumbo et dans une mise en scène de Lamberto Puggelli. Cette projection aura lieu à la Salle 16 du rez-de-chaussée de l’Édifice Port-de-Mer du Campus de l’Université de Montréal à Longueuil situé au 101, Place Charles-Le Moyne. Il y aura également une matinée au Campus Laval le 7 novembre 2017 qui prendra la forme d’une conférence consacrée à La Traviata. Celle-ci démontrera en quoi cette œuvre, l’une des plus représentée de nos jours et certainement l’une des plus appréciées edu public, est d’une importance historique capitale et pourquoi elle est considérée comme une réussite absolue sur le plan artistique. Par le biais d’extraits vidéo, Michel Veilleux abordera également la question de son interprétation musicale, vocale et scénique. Cette conférence se déroulera à la salle 3249 du campus de l’Université de Montréal situé au  1700, rue Jacques-Tétreault à Laval. Dans le cadre des Soirées d’Opéramania au Campus de la Montagne et en prévision de la prochaine production de l’Opéra de Montréal, pourra être visionné le vendredi 10 novembre 2017 à 19 h 30 l’opéra La Cenerentola de Gioacchino Rossini dans une version composée de fragments tirés de quelques-unes des meilleures productions (Liceu, Scala, Metropolitan, Festival de Glyndebourne, Houston) et mettant en vedette des interprètes de tout premier plan : Francisco Araiza, Cecilia Bartoli, Alessandro Corbelli, Enzo Dara, Joyce DiDonato, Elena Garanca, Juan Diego Flórez, Maxim Mironov, Paolo Montarsolo et Paul Plishka. Cette soirée se déroulera à la salle Jean-Papineau-Couture de la Faculté de musique de l’Université de Montréal (B-421) située au 200, avenue Vincent-d’Indy à Montréal.

*****

Je vous souhaite une agréable semaine lyrique !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Turp 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte